Chef D'entreprise (11/09/12)

Des artisans et commerçants partent en guerre contre le RSI 

 

 

 

Des artisans et commerçants partent en guerre contre le RSI  

 

 

Par Mallory LALANNE, 11/09/2012

Source: http://www.chefdentreprise.com/Breves/Les-artisans-relancent-la-bagarre-contre-le-RSI-48338.htm?ThemeID=27 

 

 

 

La rentrée promet d'être brûlante pour le collectif "Sauvons nos entreprises". L'association de défense des TPE réclame la refonte du régime social des indépendants et organise une manifestation nationale en octobre. Lucide et combatif, Pascal Geay, le président dénonce un "racket social organisé". 

 

 

Pourquoi avoir créé l’association ?

 

De plus en plus d’artisans et de commerçants sont écrasés par leurs charges sociales et sont victimes des dérives du Régime social des indépendants (RSI). Plus de 150 000 dossiers de litiges seraient actuellement en cours avec le régime. Ces problèmes remontent à 2008, date à laquelle le RSI est devenu l’interlocuteur unique des indépendants. Mon exemple est symptomatique. J’ai créé une entreprise de plâtrerie en 2007. L’année dernière, j’ai réalisé un bénéfice de 17 000 euros. Le RSI m’a réclamé 13 000 euros, alors que je ne leur dois que 9 000 euros. J'ai reçu 12 appels à cotisation en un an, tous avec un montant différent. Je ne cesse de leur envoyer des courriers en recommandé pour contester ces sommes, mais ils restent sans réponse. Étant pris à la gorge et endetté, la liquidation judiciaire de mon entreprise est prononcée cette fin de mois. Le RSI est pour moi synonyme de Racket social organisé. C’est donc pour dénoncer ces dysfonctionnements récurrents que nous avons créé cette association en janvier 2011, qui rassemble 230 adhérents et 287 sympathisants.

 

Que souhaitez-vous ?

 

Nous demandons un gel des procédures de recouvrement des dettes, l’arrêt des poursuites contre les cotisants ainsi qu’une diminution de 15 à 20 % des charges, qui s’élèvent aujourd’hui à 47 %. Nous ne sommes pas les seuls à mener la fronde. Une association de comptables a dénoncé le dysfonctionnement des services et adressé, en 2010, une lettre au gouvernement. Mais une fois de plus, ces courriers sont restés lettre morte.


Pour nous faire entendre, nous organisons le 19 octobre une manifestation nationale à Niort, en Poitou-Charentes. L’objectif est de monter en force d’ici à la fin de l’année sur Paris. Mais avant cela, nous souhaitons créer une douzaine d’antennes dans différentes régions de France.

 

Pensez-vous que la situation peut s’apaiser ces prochains mois ?

 

Les artisans et les commerçants de l’île de la Réunion ont obtenu gain de cause début août puisqu’un gel de leurs dettes a été prononcé. Cela nous laisse quelques espoirs mais nous n’en sommes qu’au début des événements. Le mouvement est bien entendu pacifiste mais nous ne sommes pas à l’abri d’éventuels dérapages, d’opérations coups de poing car les dirigeants sont aujourd’hui lassés de passer à la caisse. Mais nous ne nous laisserons pas faire. Notre plan de bataille est parfaitement établi.

 

............................................................................................................................................................

 

Réactions

 

****  Artemisia ****

 

Ok mais il faudra vraiment bouger pour que ça fasse quelque chose, la grève des élections ce n'est pas souhaitable et n'aurait aucun effet concret.

Les groupements d'artisans et commerçants se sont fait manipuler en beauté ces dernières années, on les a poussés à s'opposer au statut d'auto-entrepreneur qui soit-disant les menace. Ce qui d'une part est faux (les charges sont exactement les mêmes une fois rapportées aux bénéfices théoriques, les obligations sont identiques) et d'autre part va leur revenir dans la figure avec force et fracas : augmenter les cotisations des AE (soit-disant pour "aligner") ne rapportera que très peu à l'état, mais sera un prétexte parfait ("Vous voyez, on vous a écoutés") pour augmenter ensuite les charges des autres indépendants (ben oui, maintenant on va aligner dans l'autre sens puisque les AE paient plus de charges...)

Les indépendants, artisans et commerçants, doivent AU CONTRAIRE EXIGER maintenant de bénéficier des "avantages" (tout au moins des désagréments moins grands) du statut d'auto-entrepreneur : au lieu de payer en N+1 et N+2 (N+2 étant sur des sommes non réellement perçues) - payer un pourcentage sur le CA en N avec régularisation sur N+1 (en plus ou en moins).

De plus, il faut également EXIGER des taux sur des bases CLAIRES, contrôlables - des pourcentages sur les bénéfices et non des calculs alambiqués nécessitant un doctorat en mathématiques.

Et enfin, étendre le principe pas de bénéfices = pas de charges. L'état y perdra quelquefois, mais y gagnera beaucoup plus en économies sur le RSA et autres prestations liées à l'inactivité.

Ce principe de calcul n'aurait aucune incidence au final sur ce que perçoivent les organismes divers.

Le 07-10-2012 à 12:17:21

 

 

***Pileyre Didier****

 

Et si l'on regarde bien , essayez de comparer les techniques d'escroquerie de certain qui vendent des meubles , canapé etc... et le fonctionnement du RSI : depassement des sommes reclamées , aucun interlocuteur , menace si pas de paiement , calcul en pur flou artistique , reclamation de sommes deja encaissées .moi perso je trouve une certaine similitude !!! Je soupconne meme de volontairement faire des erreurs d'encaisser l'erreur + la majoration qui va bien ( tout en vous rassurant qu' avec un simple courrier elle sera rempbourser ) et tout cet argent est en attendant chez eux et travaille a leur profit . C'est la plus grosse arnaque du siecle d'autant plus que toutes les chambres d'artisanats et commerces ou autre federations professionnelles restent comme par hazard invisibles et muettes a ce sujet . C'est clair la disparition du commerce de proximite s'accelere , ne restera plus que les supermarchés et internet pour faire nos achats c'est le monde de demain qui se met en place . Moi c'est bon je laisse ma place et je vais rejoindre le camp des assistés au moins je recupererai un peu tout se j'ai craché pendant 10 ans

Le 19-10-2012 à 14:51:46

 

 

***Willy Peluchon***

 

Nous sommes que des moutons et tous le monde se fout des vaches à lait que l'ont est, pour le RSI et la chambre des métiers le principal c'est que l'ont paient qu'ils s'engraissent la solution c'est de refondre tout ce systéme qui est dépassé et d'avoir un interlocuteur ou syndic unic pour les artisans et commerçants.
Nous avons un gouvernement qui haie les gens qui travail

Le 25-10-2012 à 11:55:20 

 

Les réactions

  • Avatar
    claudine fouache

    Le 13/12/2012 à 17:44:54

    Prenez votre carte de l'aide sociale, lachez l'affaire pas votre vie.
    C'est le conseil que donnait un petit artisan dans l'excellent livre
    PETIT PATRON UN PIEGE A CONS ?
    Parce qu'un petit patron qui travaille de 10 à 12 h par jour et qui
    ferme son entreprise par désespérance, il n'a droit à rien. Le RMI
    c'est pas pour lui, la CMU non plus, le chômage encore moins,
    il peut crever tout le monde s'en fout.

  • Avatar
    franck delacauchy

    Le 13/11/2013 à 20:23:05

    c est toute a fait ca Claudine. en France il faut rien foutre.et payer tous les branleurs .les politique compris

Réagir


Rechercher sur le site

Newsletter

  • En inscrivant votre e-mail, vous recevrez gratuitement les bulletins d'information de Association Sauvons Nos - Site National et Officiel RSI



L'ASSOCIATION

ADHERER

BESOIN D'AIDE

NOS PROPOSITIONS

LA PRESSE EN PARLE

NOS DOSSIERS

VOS TEMOIGNAGES

ABERRATIONS DU RSI

LETTRES OUVERTES

AFFICHES / FLYERS SNE

MENTIONS LEGALES

BOUTIQUE SNE

AUTRE

Sondage

  • Seriez vous pour une manifestation nationale devant tout les RSI régionaux

Visiteurs en ligne

    • Nombre d'invités : 9