Un CNPE, ou Centre Nucléaire de Production d’Électricité, est une installation industrielle conçue pour la production d’électricité à grande échelle à partir de l’énergie nucléaire. Ces centres comprennent généralement un ou plusieurs réacteurs nucléaires qui utilisent la fission nucléaire pour générer de la chaleur. Cette chaleur est ensuite utilisée pour produire de la vapeur, qui fait tourner des turbines reliées à des générateurs électriques, produisant ainsi de l’électricité. Les CNPE sont des infrastructures critiques dans de nombreux pays qui dépendent largement de l’énergie nucléaire pour répondre à leurs besoins en électricité.

CNPE – Centre Nucléaire de Production d’Électricité de Gravelines

1. Importance régionale :

  • La centrale fournit environ 70 % des besoins en électricité de la région, ce qui souligne son rôle crucial dans le réseau électrique local. Cela en fait un pilier de l’approvisionnement énergétique pour les habitants et les entreprises des Hauts-de-France.

2. Impact économique :

  • Avec près de 3000 salariés d’EDF et d’entreprises partenaires, le CNPE de Gravelines contribue significativement à l’économie locale en fournissant des emplois stables et qualifiés. Cette main-d’œuvre spécialisée est nécessaire pour le fonctionnement et la maintenance des installations nucléaires.

3. Bilan environnemental :

  • La centrale affiche un bilan environnemental impressionnant, avec seulement 4g de CO₂ émis par kilowattheure (kWh) produit sur l’ensemble de son cycle de vie. Cette faible émission de gaz à effet de serre est un avantage clé par rapport aux centrales thermiques traditionnelles, ce qui en fait une source d’énergie relativement propre.

4. Capacité de production :

  • Les 6 réacteurs à eau pressurisée de 900 MWe de la centrale de Gravelines lui confèrent une capacité de production électrique importante. En 2022, elle a produit 28,2 térawattheures (TWh) d’électricité, ce qui représente une contribution significative à l’approvisionnement énergétique de la région.

5. Contribution à la réduction des émissions de CO₂ :

  • En produisant une quantité importante d’électricité faible en CO₂, le CNPE de Gravelines joue un rôle essentiel dans la transition vers une économie à faible émission de carbone. Son fonctionnement permet de réduire la dépendance aux combustibles fossiles et contribue à l’atteinte des objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

En résumé, le CNPE de Gravelines représente une source d’électricité sûre, fiable et respectueuse de l’environnement, jouant un rôle vital dans l’approvisionnement énergétique de la région et contribuant à la lutte contre le changement climatique.

CNPE - Centre Nucléaire de Production d'Électricité de Gravelines

CNPE – Centre Nucléaire de Production d’Électricité de Flamanville

1. Importance régionale :

  • La centrale de Flamanville satisfait plus de la moitié des besoins en électricité de la région, soulignant son rôle crucial dans le réseau électrique local. Cette contribution significative en énergie fait de la centrale un pilier de l’approvisionnement énergétique régional.

2. Impact économique :

  • Avec 1104 salariés d’EDF et d’entreprises partenaires, la centrale de Flamanville représente un important moteur économique pour la région. Elle est également un acteur clé dans la création d’emplois stables et qualifiés, contribuant ainsi au développement économique local.

3. Bilan environnemental :

  • La centrale affiche un bilan environnemental favorable, avec seulement 4g de CO₂ émis par kilowattheure (kWh) produit sur l’ensemble de son cycle de vie. Cette faible émission de gaz à effet de serre témoigne de son engagement en faveur d’une production d’électricité propre et respectueuse de l’environnement.

4. Capacité de production :

  • Dotée de 2 réacteurs à eau pressurisée de 1 300 MWe, la centrale de Flamanville a une capacité de production électrique significative. En 2023, elle a produit en moyenne 11,7 térawattheures (TWh) d’électricité faible en CO₂, répondant ainsi aux besoins énergétiques de millions d’habitants.

5. Engagement social :

  • La centrale de Flamanville joue un rôle actif dans la vie sociale de la région en tant qu’un des principaux employeurs du département. En 2023, elle a accueilli 63 apprentis et 47 stagiaires, participant ainsi à la formation et à l’insertion professionnelle des jeunes.

6. Implication dans l’économie locale :

  • Implantée depuis les années 1980, la centrale de Flamanville participe activement au développement économique local. En 2023, les contrats passés avec 175 entreprises locales pour la maintenance des installations ont représenté plus de 38 millions d’euros d’investissement, contribuant ainsi à la dynamisation du tissu économique régional.

7. Engagement environnemental et sécurité :

  • Certifiée ISO 14001 depuis 2003, la centrale de Flamanville surveille en permanence son impact sur l’environnement. Avec plus de 10 000 prélèvements et analyses réalisés en 2023, elle s’assure de l’efficacité de ses démarches environnementales. De plus, elle garantit une exploitation sûre et transparente, conformément à une réglementation stricte, assurant ainsi la sécurité des installations et du public.

En résumé, le CNPE de Flamanville est un acteur majeur de la production d’électricité bas carbone, contribuant à l’approvisionnement énergétique régional, au développement économique local et à la protection de l’environnement, tout en garantissant la sûreté et la transparence de ses activités.

CNPE – Centre Nucléaire de Production d’Électricité de Bugey

1. Importance régionale :

  • La centrale du Bugey fournit 40 % des besoins en électricité de la région, ce qui en fait un acteur crucial dans le réseau électrique local de l’Auvergne Rhône-Alpes. Son rôle dans la garantie de l’approvisionnement énergétique régional est donc significatif.

2. Impact économique :

  • Avec 2 029 salariés d’EDF et d’entreprises partenaires, la centrale du Bugey joue un rôle majeur dans l’économie locale en fournissant des emplois stables et qualifiés. Elle contribue ainsi au dynamisme économique de la région.

3. Bilan environnemental :

  • Affichant une émission de seulement 4g de CO₂ par kilowattheure (kWh) produit sur l’ensemble de son cycle de vie, la centrale du Bugey démontre son engagement en faveur de la réduction des émissions de gaz à effet de serre et de la production d’une électricité bas carbone.

4. Capacité de production :

  • Avec ses 4 réacteurs à eau pressurisée de 900 MWe, la centrale du Bugey dispose d’une capacité de production électrique considérable. En 2023, elle a généré 24 térawattheures (TWh) d’électricité faible en CO₂, ce qui répond à une part importante des besoins énergétiques de la région.

5. Engagement social :

  • En tant que l’un des principaux employeurs du département, la centrale du Bugey assure la production d’électricité au quotidien grâce à ses 2 029 intervenants. Elle investit également dans la formation des jeunes, en accueillant 198 apprentis et stagiaires en 2023.

6. Implication dans l’économie locale :

  • La centrale du Bugey, en service depuis les années 1970, contribue activement au développement économique de la région. En 2023, les contrats de maintenance conclus avec des entreprises locales ont représenté 75 millions d’euros d’investissement, soutenant ainsi le tissu économique local.

7. Engagement environnemental et projets :

  • Certifiée ISO 14001 depuis 2003, la centrale surveille en permanence son impact sur l’environnement. Elle participe également à des projets environnementaux, tels que le projet LIFE La Valbonne, visant la restauration et la conservation des habitats naturels.

8. Déconstruction et gestion des déchets :

  • La centrale abrite un réacteur Graphite-Gaz en déconstruction depuis 1994. Les travaux de démolition se poursuivront jusqu’en 2030. Pour gérer les déchets issus de la déconstruction, une installation provisoire d’entreposage et de conditionnement des déchets, appelée ICEDA, a été construite sur le site.

9. Sûreté :

  • L’exploitation de la centrale est menée avec la plus grande vigilance, conformément à une réglementation stricte. La sécurité de la centrale est constamment réévaluée et fait l’objet d’un suivi et contrôle quotidien, garantissant ainsi la sûreté des installations et la protection du public.

En résumé, le CNPE de Bugey est un pilier de la production d’électricité bas carbone dans la région, contribuant à l’approvisionnement énergétique, au développement économique local, tout en respectant les normes environnementales et de sûreté les plus élevées.

CNPE - Centre Nucléaire de Production d'Électricité de Bugey

CNPE – Centre Nucléaire de Production d’Électricité de Cattenom

1. Importance régionale :

  • La centrale de Cattenom satisfait plus de 70 % des besoins en électricité de la région Grand Est, ce qui en fait un pilier essentiel de son approvisionnement énergétique. Sa contribution significative à la fourniture d’électricité la place au cœur du réseau électrique régional.

2. Impact économique :

  • Avec 2300 salariés d’EDF et d’entreprises partenaires, la centrale de Cattenom joue un rôle majeur dans l’économie locale en offrant des emplois stables et qualifiés. Elle participe également à la formation des jeunes en accueillant 70 apprentis en 2020, contribuant ainsi au développement professionnel de la région.

3. Bilan environnemental :

  • La centrale affiche un bilan environnemental positif, émettant seulement 4g de CO₂ par kilowattheure (kWh) produit sur l’ensemble de son cycle de vie. Son engagement en faveur de la réduction des émissions de gaz à effet de serre en fait une source d’électricité respectueuse de l’environnement.

4. Capacité de production :

  • Dotée de 4 réacteurs à eau pressurisée de 1 300 MWe, la centrale de Cattenom dispose d’une capacité de production électrique importante. En 2022, elle a généré 19,6 térawattheures (TWh) d’électricité faible en CO₂, couvrant ainsi plus de 70 % des besoins des habitants du Grand Est.

5. Engagement social :

  • En tant que l’un des principaux employeurs du département, la centrale de Cattenom assure la production d’électricité au quotidien grâce à ses 2080 intervenants. Elle s’implique également dans la formation des jeunes en accueillant des apprentis, renforçant ainsi les compétences locales.

6. Implication dans l’économie locale :

  • En service depuis les années 1980 et 1990, la centrale de Cattenom participe activement au développement économique de la région. En 2020, les contrats conclus avec des entreprises locales pour la maintenance des installations ont représenté plus de 35 millions d’euros d’investissement, soutenant ainsi l’économie locale.

7. Engagement environnemental et surveillance :

  • Certifiée ISO 14001 depuis 2004, la centrale surveille en permanence son impact sur l’environnement. En 2020, elle a réalisé 6 850 prélèvements et 20 774 analyses pour garantir l’efficacité de ses démarches environnementales.

8. Sûreté :

  • L’exploitation de la centrale est menée avec la plus grande vigilance, conformément à une réglementation stricte. Sa sécurité est réexaminée en permanence et fait l’objet d’un suivi et contrôle quotidien, assurant ainsi la sûreté des installations et la protection du public.

La centrale nucléaire de Cattenom joue ainsi un rôle essentiel dans la fourniture d’électricité propre et sûre dans la région Grand Est, tout en contribuant au développement économique local et en respectant les normes environnementales les plus strictes.

CNPE – Centre Nucléaire de Production d’Électricité de Tricastin

1. Importance régionale :

  • La centrale du Tricastin répond à 40 % des besoins en électricité de la région, ce qui en fait un acteur crucial dans le réseau électrique du sud de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Son rôle dans la fourniture d’électricité bas carbone est donc essentiel pour répondre à la demande énergétique locale.

2. Impact économique :

  • Avec 2000 salariés d’EDF et d’entreprises partenaires, la centrale du Tricastin contribue de manière significative à l’économie locale en offrant des emplois stables et qualifiés. Elle participe également à la formation des jeunes en accueillant chaque année de nombreux alternants et stagiaires, renforçant ainsi les compétences professionnelles dans la région.

3. Bilan environnemental :

  • La centrale affiche un bilan environnemental positif, émettant seulement 4g de CO₂ par kilowattheure (kWh) produit sur l’ensemble de son cycle de vie. Son engagement en faveur de la réduction des émissions de gaz à effet de serre en fait une source d’électricité respectueuse de l’environnement.

4. Capacité de production :

  • Dotée de 4 réacteurs à eau pressurisée de 900 MWe, la centrale de Tricastin dispose d’une capacité de production électrique importante. En 2023, elle a généré 22,99 térawattheures (TWh) d’électricité faible en CO₂, couvrant ainsi les besoins de près de 3,5 millions d’habitants.

5. Engagement social :

  • En tant que l’un des premiers employeurs du département, la centrale du Tricastin assure la production d’électricité au quotidien grâce à ses 1 500 intervenants. Elle s’implique également dans la formation des jeunes en offrant des opportunités d’apprentissage et de stage, contribuant ainsi au développement des compétences locales.

6. Implication dans l’économie locale :

  • En service depuis les années 1980 et 1981, la centrale du Tricastin participe activement au développement économique de la région. En 2021, les contrats conclus avec des entreprises régionales et locales ont représenté plus de 70 millions d’euros d’investissement, soutenant ainsi l’économie locale.

7. Mesures de compensation écologique :

  • Dans le cadre de mesures de compensation écologique, EDF réhabilite une ancienne gravière à proximité de la centrale du Tricastin, favorisant ainsi la biodiversité locale. Ce projet de renaturation contribue à la préservation de l’environnement et est suivi grâce à des indicateurs écologiques.

8. Surveillance environnementale :

  • Certifiée ISO 14001 depuis 2003, la centrale surveille en permanence son impact sur l’environnement. Chaque année, en moyenne 6 000 prélèvements et 20 000 analyses sont réalisés pour garantir l’efficacité de ses démarches environnementales.

9. Sûreté :

  • L’exploitation de la centrale est menée avec la plus grande vigilance, conformément à une réglementation stricte. Sa sécurité est réexaminée en permanence et fait l’objet d’un suivi et contrôle quotidien, assurant ainsi la sûreté des installations et la protection du public.

La centrale nucléaire de Tricastin joue ainsi un rôle essentiel dans la fourniture d’électricité propre et sûre dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, tout en contribuant au développement économique local et en respectant les normes environnementales les plus strictes.

CNPE - Centre Nucléaire de Production d'Électricité de Tricastin

CNPE – Centre Nucléaire de Production d’Électricité de Chinon

1. Importance nationale :

  • La centrale de Chinon contribue significativement à la production d’électricité nucléaire en France, représentant environ 5,4 % de la production totale. Son rôle dans le bouquet énergétique national est donc non négligeable, assurant une part importante de la fourniture d’électricité du pays.

2. Impact économique :

  • Avec 2431 salariés d’EDF et d’entreprises partenaires, la centrale de Chinon est l’un des premiers employeurs du département. Elle joue un rôle essentiel dans l’économie locale en offrant des emplois stables et qualifiés. De plus, elle contribue à la formation des jeunes en accueillant des apprentis et des stagiaires.

3. Bilan environnemental :

  • La centrale affiche un bilan environnemental positif, émettant seulement 4g de CO₂ par kilowattheure (kWh) produit sur l’ensemble de son cycle de vie. Son engagement en faveur de la réduction des émissions de gaz à effet de serre en fait une source d’électricité respectueuse de l’environnement.

4. Capacité de production :

  • Dotée de 4 réacteurs à eau pressurisée de 900 MWe, la centrale de Chinon possède une capacité de production électrique conséquente. En 2023, elle a généré 17,24 térawattheures (TWh) d’électricité faible en CO₂, contribuant ainsi de manière significative à la production nationale.

5. Implémentation dans l’économie locale :

  • En service depuis les années 1980 et 1987, la centrale de Chinon participe activement au développement économique de la région. En 2023, les contrats conclus avec des entreprises locales ont représenté 85,3 millions d’euros d’investissement, soutenant ainsi l’économie régionale.

6. Engagement environnemental :

  • Certifiée ISO 14001 depuis 2001, la centrale surveille en permanence son impact sur l’environnement. En 2023, elle a réalisé 6000 prélèvements et 20000 analyses pour garantir l’efficacité de ses démarches environnementales.

7. Déconstruction et réutilisation :

  • La centrale de Chinon est engagée dans le processus de déconstruction de ses réacteurs Graphite-Gaz. Par exemple, Chinon A1, transformé en musée après son arrêt définitif, témoigne de l’histoire et de l’évolution de l’électronucléaire en France.

8. Sûreté :

  • L’exploitation de la centrale est menée avec la plus grande vigilance, conformément à une réglementation stricte. Sa sécurité est réexaminée en permanence et fait l’objet d’un suivi et contrôle quotidien, garantissant ainsi la sûreté des installations et la protection du public.

La centrale nucléaire de Chinon joue donc un rôle essentiel dans la fourniture d’électricité bas carbone en France, tout en contribuant au développement économique local et en respectant les normes environnementales et de sûreté les plus strictes.

CNPE – Centre Nucléaire de Production d’Électricité de Blayais

Voici une expansion des informations sur le Centre Nucléaire de Production d’Électricité (CNPE) du Blayais :

1. Importance régionale :

  • La centrale du Blayais répond à 65 % des besoins en électricité de la région Nouvelle-Aquitaine, ce qui en fait un pilier essentiel de l’approvisionnement énergétique local. Son rôle dans la fourniture d’électricité bas carbone est crucial pour répondre à la demande croissante de la région.

2. Impact économique :

  • Avec 2059 salariés d’EDF et d’entreprises partenaires, la centrale du Blayais est l’un des premiers employeurs du département. Elle contribue de manière significative à l’économie locale en offrant des emplois stables et qualifiés. De plus, elle joue un rôle clé dans la formation des jeunes en accueillant chaque année des apprentis et des stagiaires.

3. Bilan environnemental :

  • La centrale affiche un bilan environnemental positif en émettant seulement 4g de CO₂ par kilowattheure (kWh) produit sur l’ensemble de son cycle de vie. Son engagement en faveur de la réduction des émissions de gaz à effet de serre en fait une source d’électricité respectueuse de l’environnement.

4. Capacité de production :

  • Dotée de 4 réacteurs à eau pressurisée de 900 MWe, la centrale du Blayais dispose d’une capacité de production électrique importante. En 2023, elle a généré 18,4 térawattheures (TWh) d’électricité faible en CO₂, contribuant ainsi de manière significative à la production nationale.

5. Implémentation dans l’économie locale :

  • En service depuis les années 1980 et 1983, la centrale du Blayais participe activement au développement économique de la région. En 2023, les contrats conclus avec des entreprises locales pour la maintenance des installations ont représenté 67 millions d’euros d’investissement, soutenant ainsi l’économie régionale.

6. Engagement environnemental :

  • Certifiée ISO 14001 depuis 2003, la centrale surveille en permanence son impact sur l’environnement. En 2023, elle a réalisé 6000 prélèvements pour garantir l’efficacité de ses démarches environnementales.

7. Sûreté :

  • L’exploitation de la centrale est menée avec la plus grande vigilance, conformément à une réglementation stricte. Sa sécurité est réexaminée en permanence et fait l’objet d’un suivi et contrôle quotidien, assurant ainsi la sûreté des installations et la protection du public.

La centrale nucléaire du Blayais joue donc un rôle crucial dans la fourniture d’électricité bas carbone en Nouvelle-Aquitaine, tout en contribuant au développement économique local et en respectant les normes environnementales et de sûreté les plus strictes.

CNPE - Centre Nucléaire de Production d'Électricité de Blayais

CNPE – Centre Nucléaire de Production d’Électricité de Dampierre-en-Burly

1. Importance régionale :

  • La centrale de Dampierre-en-Burly fournit une quantité d’électricité considérable, équivalente à six fois la consommation annuelle en électricité du Loiret. Cette production est cruciale pour répondre aux besoins énergétiques de la région Centre-Val de Loire et au-delà.

2. Impact économique :

  • Avec 2000 salariés d’EDF et d’entreprises partenaires, la centrale de Dampierre-en-Burly est un acteur majeur de l’emploi dans le département. Elle joue un rôle essentiel dans la dynamisation de l’économie locale en offrant des emplois stables et en contribuant au développement des compétences à travers l’accueil d’apprentis et de stagiaires.

3. Bilan environnemental :

  • La centrale affiche un bilan environnemental positif en émettant seulement 4g de CO₂ par kilowattheure (kWh) produit sur l’ensemble de son cycle de vie. Son engagement en faveur de la réduction des émissions de gaz à effet de serre en fait une source d’électricité respectueuse de l’environnement.

4. Capacité de production :

  • Dotée de 4 réacteurs à eau pressurisée de 900 MWe, la centrale de Dampierre-en-Burly dispose d’une capacité de production électrique importante. En 2023, elle a généré 22 térawattheures (TWh) d’électricité faible en CO₂, contribuant ainsi de manière significative à l’approvisionnement énergétique du pays.

5. Implémentation dans l’économie locale :

  • En service depuis les années 1980 et 1981, la centrale de Dampierre-en-Burly participe activement au développement économique de la région. En 2023, les contrats conclus avec des entreprises locales pour la maintenance des installations ont représenté un quart des investissements, soutenant ainsi l’économie régionale.

6. Engagement envers la sûreté :

  • La centrale de Dampierre-en-Burly est soumise à une réglementation stricte en matière de sûreté. EDF assure son exploitation avec la plus grande vigilance, réexaminant en permanence sa sécurité et mettant en place un suivi et un contrôle quotidiens pour garantir la sûreté des installations et la protection du public.

7. Engagement environnemental :

  • Certifiée ISO 14001 depuis 2004, la centrale surveille en permanence son impact sur l’environnement. En 2023, elle a réalisé 7000 prélèvements et 20000 analyses pour garantir l’efficacité de ses démarches environnementales et assurer une gestion responsable de ses activités.

La centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly joue un rôle crucial dans la fourniture d’électricité bas carbone en région Centre-Val de Loire, tout en contribuant au développement économique local et en respectant les normes environnementales et de sûreté les plus strictes.

CNPE – Centre Nucléaire de Production d’Électricité de Cruas

1. Importance régionale :

  • La centrale de Cruas-Meysse répond à une part significative des besoins énergétiques de la région Auvergne-Rhône-Alpes, couvrant environ 40 % de sa demande en électricité. Cette contribution est essentielle pour garantir un approvisionnement stable en énergie dans cette région.

2. Impact économique :

  • Avec 1800 salariés d’EDF et d’entreprises partenaires, la centrale de Cruas-Meysse constitue l’un des principaux employeurs du département de l’Ardèche. Elle joue un rôle majeur dans le maintien de l’activité économique locale en offrant des emplois qualifiés et en participant à la formation des jeunes à travers l’accueil d’apprentis.

3. Bilan environnemental :

  • La centrale affiche un bilan environnemental favorable en émettant seulement 4g de CO₂ par kilowattheure (kWh) produit sur l’ensemble de son cycle de vie. Son engagement en faveur de la réduction des émissions de gaz à effet de serre en fait une source d’électricité respectueuse de l’environnement.

4. Capacité de production :

  • Équipée de 4 réacteurs à eau pressurisée de 900 MWe, la centrale de Cruas-Meysse dispose d’une capacité de production électrique importante. En 2022, elle a généré 20,1 térawattheures (TWh) d’électricité faible en CO₂, représentant ainsi 7% de la production nucléaire française.

5. Implémentation dans l’économie locale :

  • En service depuis les années 1980 et 1985, la centrale de Cruas-Meysse contribue activement au développement économique de la région. Les contrats passés avec des entreprises locales ont représenté plus de 52 millions d’euros d’investissement en 2020, soutenant ainsi l’économie locale et régionale.

6. Engagement environnemental :

  • Certifiée ISO 14001 depuis 2002, la centrale surveille en permanence son impact sur l’environnement. En 2020, elle a réalisé 10 000 prélèvements et 30 000 analyses pour garantir l’efficacité de ses démarches environnementales et assurer une gestion responsable de ses activités.

7. Engagement envers la biodiversité :

  • EDF s’engage activement en faveur de la biodiversité en partenariat avec des entreprises locales, notamment par la création d’un sentier pédagogique et d’une mare sur un espace naturel de la centrale. Cette initiative permet de sensibiliser le public à la préservation de la biodiversité régionale.

8. Sûreté et transparence :

  • EDF assure l’exploitation de la centrale de Cruas-Meysse avec la plus grande vigilance, garantissant ainsi la sécurité des installations et le respect des normes réglementaires. La centrale est soumise à un suivi et un contrôle quotidiens pour assurer la sûreté des opérations et la protection du public.

La centrale nucléaire de Cruas-Meysse joue un rôle essentiel dans la fourniture d’électricité bas carbone en région Auvergne-Rhône-Alpes, tout en contribuant au développement économique local et en respectant les normes environnementales et de sûreté les plus strictes.

CNPE - Centre Nucléaire de Production d'Électricité de Cruas

CNPE – Centre Nucléaire de Production d’Électricité de Golfech

1. Importance régionale :

  • La centrale de Golfech joue un rôle crucial dans la région Occitanie, fournissant environ 40 % de ses besoins en électricité. Son fonctionnement contribue ainsi à garantir un approvisionnement stable en énergie pour les habitants de la région.

2. Impact économique :

  • Avec 1000 salariés d’EDF et d’entreprises partenaires, la centrale de Golfech est l’un des principaux employeurs du département du Tarn-et-Garonne. Elle soutient également l’économie locale en investissant dans des projets avec les entreprises du territoire, totalisant 125 millions d’euros d’investissement depuis 2020.

3. Bilan environnemental :

  • La centrale affiche un bilan environnemental positif en émettant seulement 4g de CO₂ par kilowattheure (kWh) produit sur l’ensemble de son cycle de vie. Son fonctionnement permet ainsi de fournir une électricité bas carbone, contribuant à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

4. Capacité de production :

  • Équipée de 2 réacteurs à eau pressurisée de 1 300 MWe, la centrale de Golfech possède une capacité de production électrique significative. En 2022, elle a généré 12 térawattheures (TWh) d’électricité faible en CO₂, couvrant ainsi les besoins de 2,3 millions de foyers français chaque année.

5. Implémentation dans l’économie locale :

  • En service depuis les années 1990 et 1993, la centrale de Golfech participe activement au développement économique de la région Occitanie. Les investissements réalisés avec les entreprises locales témoignent de son engagement envers le développement économique et social de son territoire d’implantation.

6. Engagement environnemental :

  • Certifiée ISO 14001 depuis 2003, la centrale surveille en permanence son impact sur l’environnement. En 2021, elle a réalisé 15 000 prélèvements et analyses pour garantir l’efficacité de ses démarches environnementales et assurer une gestion responsable de ses activités.

7. Sûreté et transparence :

  • EDF assure l’exploitation de la centrale de Golfech avec la plus grande vigilance, garantissant ainsi la sécurité des installations et le respect des normes réglementaires. La centrale est soumise à un suivi et un contrôle quotidien pour assurer la sûreté des opérations et la protection du public.

La centrale nucléaire de Golfech contribue de manière significative à la fourniture d’électricité bas carbone dans la région Occitanie, tout en jouant un rôle essentiel dans le développement économique et social de son territoire d’implantation.

CNPE – Centre Nucléaire de Production d’Électricité de Paluel

1. Importance régionale :

  • La centrale de Paluel joue un rôle vital dans la région Normandie, fournissant une proportion significative de l’électricité consommée localement, soit 97 % de ses besoins en électricité. Son fonctionnement contribue ainsi à assurer un approvisionnement énergétique stable pour les habitants de la région.

2. Impact économique :

  • Avec 2110 salariés d’EDF et d’entreprises partenaires, la centrale de Paluel est l’un des principaux employeurs du département de la Seine-Maritime. Elle participe également au développement économique local en investissant dans des projets avec des entreprises locales, représentant 68 millions d’euros d’investissement en 2023.

3. Bilan environnemental :

  • La centrale affiche un bilan environnemental positif en émettant seulement 4g de CO₂ par kilowattheure (kWh) produit sur l’ensemble de son cycle de vie. Son fonctionnement permet ainsi de fournir une électricité bas carbone, contribuant à la lutte contre le changement climatique et la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

4. Capacité de production :

  • Équipée de 4 réacteurs à eau pressurisée de 1 300 MWe chacun, la centrale de Paluel dispose d’une capacité de production électrique considérable. En 2023, elle a produit 32,5 térawattheures (TWh) d’électricité, contribuant ainsi de manière significative à la production nucléaire française.

5. Implémentation dans l’économie locale :

  • En service depuis les années 1980, la centrale de Paluel participe activement au développement économique de la région Normandie. Les investissements réalisés avec des entreprises locales témoignent de son engagement envers le développement économique et social de son territoire d’implantation.

6. Engagement environnemental :

  • Certifiée ISO 14001 depuis 2002, la centrale surveille en permanence son impact sur l’environnement. En 2023, elle a réalisé 6 000 prélèvements et 14 000 analyses pour garantir l’efficacité de ses démarches environnementales et assurer une gestion responsable de ses activités.

7. Sûreté et transparence :

  • EDF assure l’exploitation de la centrale de Paluel avec une vigilance maximale, garantissant ainsi la sécurité des installations et le respect des normes réglementaires les plus strictes. La centrale est soumise à un suivi et un contrôle quotidien pour assurer la sûreté des opérations et la protection du public.

La centrale nucléaire de Paluel joue un rôle crucial dans la région Normandie en fournissant une électricité bas carbone et en contribuant au développement économique local, tout en assurant une exploitation sûre et transparente de ses installations.

cnpe - Centre Nucléaire de Production d'Électricité de Paluel

CNPE – Centre Nucléaire de Production d’Électricité de Saint-Alban

1. Importance régionale :

  • La centrale de Saint-Alban Saint-Maurice joue un rôle significatif dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, fournissant 25 % des besoins en électricité locaux. Son fonctionnement contribue ainsi à assurer un approvisionnement énergétique stable pour les habitants de la région.

2. Impact économique :

  • Avec 1122 salariés d’EDF et d’entreprises partenaires, la centrale est l’un des principaux employeurs du département de l’Isère. Elle participe également au développement économique local en favorisant les achats régionaux et en contribuant financièrement aux collectivités locales.

3. Bilan environnemental :

  • La centrale affiche un bilan environnemental positif en émettant seulement 4g de CO₂ par kilowattheure (kWh) produit sur l’ensemble de son cycle de vie. Son fonctionnement permet ainsi de fournir une électricité bas carbone, contribuant à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

4. Capacité de production :

  • Équipée de 2 réacteurs à eau pressurisée de 1 300 MWe chacun, la centrale de Saint-Alban Saint-Maurice dispose d’une capacité de production électrique importante. En 2022, elle a produit 15,96 térawattheures (TWh) d’électricité, couvrant ainsi les besoins de millions de foyers français chaque année.

5. Implémentation dans l’économie locale :

  • En service depuis les années 1980, la centrale participe activement au développement économique de la région Auvergne-Rhône-Alpes en favorisant les achats locaux et en contribuant financièrement aux collectivités locales. Les investissements réalisés avec des entreprises locales témoignent de son engagement envers le développement économique et social de son territoire d’implantation.

6. Engagement environnemental :

  • Certifiée ISO 14001 depuis 2004, la centrale surveille en permanence son impact sur l’environnement. En 2022, elle a réalisé 20 000 prélèvements et 7 000 analyses pour garantir l’efficacité de ses démarches environnementales et assurer une gestion responsable de ses activités.

7. Sûreté et transparence :

  • EDF assure l’exploitation de la centrale de Saint-Alban Saint-Maurice avec une vigilance maximale, garantissant ainsi la sécurité des installations et le respect des normes réglementaires les plus strictes. La centrale est soumise à un suivi et un contrôle quotidien pour assurer la sûreté des opérations et la protection du public.

La centrale nucléaire de Saint-Alban Saint-Maurice joue un rôle crucial dans la région Auvergne-Rhône-Alpes en fournissant une électricité bas carbone et en contribuant au développement économique local, tout en assurant une exploitation sûre et transparente de ses installations.

CNPE – Centre Nucléaire de Production d’Électricité de Saint Laurent

1. Importance régionale :

  • La centrale de Saint-Laurent joue un rôle essentiel dans la région Centre-Val de Loire en fournissant deux tiers des besoins en électricité locaux. Son fonctionnement garantit ainsi un approvisionnement énergétique fiable pour les habitants de la région.

2. Impact économique :

  • Avec 1250 salariés d’EDF et d’entreprises partenaires, la centrale est un moteur économique majeur du département du Loir-et-Cher. Elle participe également au développement local en favorisant les achats et les investissements dans les départements environnants.

3. Bilan environnemental :

  • La centrale affiche un bilan environnemental positif en émettant seulement 4g de CO₂ par kilowattheure (kWh) produit sur l’ensemble de son cycle de vie. Son fonctionnement permet ainsi de fournir une électricité bas carbone, contribuant à la lutte contre le changement climatique.

4. Capacité de production :

  • Équipée de 2 réacteurs à eau pressurisée de 900 MWe chacun, la centrale de Saint-Laurent possède une capacité de production électrique significative. En 2023, malgré son programme de maintenance, elle a maintenu sa contribution à l’approvisionnement énergétique régional.

5. Implémentation dans l’économie locale :

  • En service depuis 1981, la centrale participe activement au développement économique de la région Centre-Val de Loire en favorisant les achats locaux et en contribuant financièrement aux collectivités locales. La majeure partie de ses dépenses en exploitation et maintenance sont réalisées localement, renforçant ainsi les retombées économiques régionales.

6. Engagement environnemental :

  • Certifiée ISO 14001 depuis 2002, la centrale surveille en permanence son impact sur l’environnement. En 2023, elle a réalisé un nombre important de prélèvements et d’analyses pour garantir l’efficacité de ses démarches environnementales et assurer une gestion responsable de ses activités.

7. Déconstruction en cours :

  • La centrale de Saint-Laurent est également engagée dans la déconstruction de ses anciens réacteurs, avec des travaux en cours jusqu’en 2035. Cette démarche s’inscrit dans une perspective de gestion durable des déchets radioactifs et de préservation de l’environnement.

8. Sûreté et transparence :

  • EDF assure l’exploitation de la centrale nucléaire de Saint-Laurent avec une vigilance maximale, garantissant ainsi la sécurité des installations et le respect des normes réglementaires les plus strictes. La centrale est soumise à une surveillance permanente pour assurer la sûreté des opérations et la protection du public.

La centrale nucléaire de Saint-Laurent joue un rôle crucial dans la région Centre-Val de Loire en fournissant une électricité bas carbone, en contribuant au développement économique local, et en assurant une exploitation sûre et transparente de ses installations.

cnpe - Centre Nucléaire de Production d'Électricité de Saint Laurent
cnpe – Centre Nucléaire de Production d’Électricité de Saint Laurent

CNPE – Centre Nucléaire de Production d’Électricité de Belleville

1. Importance régionale :

  • La centrale de Belleville-sur-Loire est un acteur clé de la région Centre-Val de Loire, fournissant la totalité des besoins en électricité de la région. Son fonctionnement garantit ainsi un approvisionnement énergétique fiable pour les habitants et les industries locales.

2. Impact économique :

  • Avec 1205 salariés d’EDF et d’entreprises partenaires, la centrale contribue de manière significative à l’emploi dans le département du Cher. Elle s’engage également dans la formation des jeunes en accueillant des alternants sur son site, favorisant ainsi le développement des compétences locales.

3. Bilan environnemental :

  • La centrale affiche un bilan environnemental positif en émettant seulement 4g de CO₂ par kilowattheure (kWh) produit sur l’ensemble de son cycle de vie. Son fonctionnement permet ainsi de fournir une électricité bas carbone, contribuant à la lutte contre le changement climatique.

4. Capacité de production :

  • Équipée de 2 réacteurs à eau pressurisée de 1300 MWe chacun, la centrale de Belleville possède une capacité de production électrique importante. En 2023, elle a produit près de 4 % de la production nucléaire française, contribuant ainsi de manière significative au mix énergétique du pays.

5. Implémentation dans l’économie locale :

  • En service depuis 1987, la centrale participe activement au développement économique de la région Centre-Val de Loire en favorisant les achats locaux et en contribuant financièrement aux entreprises locales. Ses contrats de maintenance représentent un investissement important dans l’économie régionale.

6. Engagement environnemental :

  • Certifiée ISO 14001 depuis 2003, la centrale surveille en permanence son impact sur l’environnement. En 2023, elle a réalisé un nombre important de prélèvements et d’analyses pour garantir l’efficacité de ses démarches environnementales et assurer une gestion responsable de ses activités.

7. Sûreté et transparence :

  • EDF assure l’exploitation de la centrale nucléaire de Belleville avec une vigilance maximale, garantissant ainsi la sécurité des installations et le respect des normes réglementaires les plus strictes. La centrale est soumise à une surveillance permanente pour assurer la sûreté des opérations et la protection du public.

La centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire joue un rôle crucial dans la région Centre-Val de Loire en fournissant une électricité bas carbone, en contribuant au développement économique local, et en assurant une exploitation sûre et transparente de ses installations.

CNPE – Centre Nucléaire de Production d’Électricité de Nogent-sur-Seine

1. Importance régionale :

  • La centrale de Nogent-sur-Seine joue un rôle crucial dans la région Grand-Est en produisant 40 % des besoins en électricité de la région. Son fonctionnement garantit ainsi un approvisionnement énergétique stable et fiable pour les habitants et les industries locales.

2. Impact économique :

  • Avec 1181 salariés d’EDF et d’entreprises partenaires, la centrale contribue de manière significative à l’emploi dans le département de l’Aube. Elle s’engage également dans la formation des jeunes en accueillant des apprentis et des stagiaires, favorisant ainsi le développement des compétences locales.

3. Bilan environnemental :

  • La centrale affiche un bilan environnemental positif en émettant seulement 4g de CO₂ par kilowattheure (kWh) produit sur l’ensemble de son cycle de vie. Son fonctionnement permet ainsi de fournir une électricité bas carbone, contribuant à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

4. Capacité de production :

  • Équipée de 2 réacteurs à eau pressurisée de 1300 MWe chacun, la centrale de Nogent-sur-Seine dispose d’une capacité de production électrique importante. En 2022, elle a produit environ 7% de la production nucléaire nationale, contribuant ainsi de manière significative à l’approvisionnement énergétique du pays.

5. Implémentation dans l’économie locale :

  • En service depuis 1987, la centrale participe activement au développement économique de la région en favorisant les achats locaux et en contribuant financièrement aux entreprises locales. Ses contrats avec des entreprises locales ont représenté un investissement important dans l’économie régionale.

6. Engagement environnemental :

  • Certifiée ISO 14001 depuis 2003, la centrale surveille en permanence son impact sur l’environnement. En 2022, elle a réalisé un nombre important de prélèvements et d’analyses pour garantir l’efficacité de ses démarches environnementales et assurer une gestion responsable de ses activités.

7. Sûreté et transparence :

  • EDF assure l’exploitation de la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine avec une vigilance maximale, garantissant ainsi la sécurité des installations et le respect des normes réglementaires les plus strictes. La centrale est soumise à une surveillance permanente pour assurer la sûreté des opérations et la protection du public.

La centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine est un acteur majeur de la région Grand-Est en fournissant une électricité bas carbone, en contribuant à l’emploi local, et en assurant une exploitation sûre et transparente de ses installations.

cnpe - Centre Nucléaire de Production d'Électricité de Nogent-sur-Seine
cnpe – Centre Nucléaire de Production d’Électricité de Nogent-sur-Seine

CNPE – Centre Nucléaire de Production d’Électricité de Civaux

1. Importance régionale :

  • La centrale de Civaux est un acteur majeur de la région Nouvelle-Aquitaine, fournissant 50 % des besoins en électricité de la région. Son fonctionnement stable et fiable garantit un approvisionnement énergétique essentiel pour les habitants et les entreprises locales.

2. Impact économique :

  • Avec 1300 salariés d’EDF et d’entreprises partenaires, la centrale joue un rôle important dans l’emploi de la région. Elle participe également à la formation des jeunes en accueillant des apprentis et des stagiaires, contribuant ainsi au développement des compétences locales.

3. Bilan environnemental :

  • La centrale affiche un bilan environnemental positif en émettant seulement 4g de CO₂ par kilowattheure (kWh) produit sur l’ensemble de son cycle de vie. Son fonctionnement bas carbone contribue à la lutte contre le changement climatique en réduisant les émissions de gaz à effet de serre.

4. Capacité de production :

  • Équipée de 2 réacteurs à eau pressurisée de 1450 MWe chacun, la centrale de Civaux dispose d’une capacité de production électrique significative. En 2023, elle a produit environ 6% de la production nucléaire française, assurant ainsi une part importante de la production d’électricité du pays.

5. Implémentation dans l’économie locale :

  • En service depuis 1997, la centrale participe activement au développement économique de la région en favorisant les achats locaux et en contribuant financièrement aux entreprises locales. Ses contrats avec des entreprises locales ont représenté un investissement important dans l’économie régionale.

6. Engagement environnemental :

  • Certifiée ISO 14001 depuis 2004, la centrale surveille en permanence son impact sur l’environnement. En 2023, elle a réalisé un nombre important de prélèvements et d’analyses pour garantir l’efficacité de ses démarches environnementales et assurer une gestion responsable de ses activités.

7. Sûreté et transparence :

  • EDF assure l’exploitation de la centrale nucléaire de Civaux avec une vigilance maximale, garantissant ainsi la sécurité des installations et le respect des normes réglementaires les plus strictes. La centrale est soumise à une surveillance permanente pour assurer la sûreté des opérations et la protection du public.

La centrale nucléaire de Civaux est un pilier de la région Nouvelle-Aquitaine en fournissant une électricité stable et bas carbone, en contribuant à l’emploi local, et en assurant une exploitation sûre et transparente de ses installations.

CNPE – Centre Nucléaire de Production d’Électricité de Penly

1. Importance régionale :

  • La centrale de Penly joue un rôle crucial dans la région Normandie en fournissant 62 % des besoins en électricité de la région. Son fonctionnement stable et fiable garantit un approvisionnement énergétique essentiel pour les habitants et les entreprises locales.

2. Impact économique :

  • Avec 1 349 salariés d’EDF et d’entreprises partenaires, la centrale constitue l’un des principaux employeurs du département. Elle contribue également à la formation des jeunes en accueillant un nombre important d’apprentis et de stagiaires chaque année, favorisant ainsi le développement des compétences locales.

3. Bilan environnemental :

  • La centrale affiche un bilan environnemental positif en émettant seulement 4g de CO₂ par kilowattheure (kWh) produit sur l’ensemble de son cycle de vie. Son fonctionnement bas carbone contribue à la réduction des émissions de gaz à effet de serre et à la lutte contre le changement climatique.

4. Capacité de production :

  • Équipée de deux réacteurs à eau pressurisée de 1 300 MWe chacun, la centrale de Penly dispose d’une capacité de production électrique significative. En 2023, elle a produit environ 3,3% de la production nucléaire française, contribuant ainsi de manière significative à l’approvisionnement énergétique du pays.

5. Implémentation dans l’économie locale :

  • En service depuis 1990, la centrale participe activement au développement économique de la région en favorisant les achats locaux et en investissant dans les entreprises locales. Ses contrats avec des entreprises de la région ont représenté un investissement important dans l’économie locale.

6. Engagement environnemental :

  • Certifiée ISO 14001 depuis 2002, la centrale surveille en permanence son impact sur l’environnement. En 2023, elle a réalisé un nombre important de prélèvements pour garantir l’efficacité de ses démarches environnementales et assurer une gestion responsable de ses activités.

7. Sûreté et transparence :

  • EDF assure l’exploitation de la centrale nucléaire de Penly avec une vigilance maximale, garantissant ainsi la sécurité des installations et le respect des normes réglementaires les plus strictes. La centrale est soumise à une surveillance permanente pour assurer la sûreté des opérations et la protection du public.

CNPE – Centre Nucléaire de Production d’Électricité de Chooz

1. Importance régionale :

  • La centrale de Chooz joue un rôle crucial dans la région Grand-Est en fournissant 30 % des besoins en électricité de la région. Son fonctionnement stable et fiable garantit un approvisionnement énergétique essentiel pour les habitants et les entreprises locales.

2. Impact économique :

  • Avec 1 187 salariés d’EDF et d’entreprises partenaires, la centrale constitue l’un des principaux employeurs du département. Elle contribue également à la formation des jeunes en accueillant un nombre important d’apprentis et de stagiaires chaque année, favorisant ainsi le développement des compétences locales.

3. Bilan environnemental :

  • La centrale affiche un bilan environnemental positif en émettant seulement 4g de CO₂ par kilowattheure (kWh) produit sur l’ensemble de son cycle de vie. Son fonctionnement bas carbone contribue à la réduction des émissions de gaz à effet de serre et à la lutte contre le changement climatique.

4. Capacité de production :

  • Équipée de deux réacteurs à eau pressurisée de 1 450 MWe chacun, la centrale de Chooz dispose d’une capacité de production électrique significative. Son récent processus de maintenance a permis la rénovation et la reconnexion des deux unités de production, assurant ainsi une continuité dans la fourniture d’électricité.

5. Implémentation dans l’économie locale :

  • En service depuis 1996, la centrale participe activement au développement économique de la région en favorisant les achats locaux et en investissant dans les entreprises locales. Ses contrats avec des entreprises de la région ont représenté un investissement important dans l’économie locale.

6. Engagement environnemental :

  • Certifiée ISO 14001 depuis 2003, la centrale surveille en permanence son impact sur l’environnement. En 2022, elle a réalisé un nombre important de prélèvements pour garantir l’efficacité de ses démarches environnementales et assurer une gestion responsable de ses activités.

7. Déconstruction et sûreté :

  • La centrale de Chooz est engagée dans la déconstruction de son réacteur en toute transparence, en utilisant l’expérience acquise pour optimiser les futurs chantiers de démantèlement. EDF assure l’exploitation de la centrale avec une vigilance maximale, garantissant ainsi la sécurité des installations et le respect des normes réglementaires les plus strictes.