PRESIDENT RSI / DIRECTEUR RSI l'amalgame volontaire

 

 

 

 

FONCTIONNEMENT DES SYNDICATS AUPRES DU RSI 

Dossier : Association Sauvons Nos Entreprises 

Vous ne le savez peut-être pas, mais dans chacune des caisses RSI siègent des « élus administrateurs » qui sont élus pour défendre les intérêts des travailleurs indépendants. Cette élection se déroule tous les 6 ans. De 2006 à 2012 et aujourd’hui même de 2012 à 2017. Les administrateurs s'engagent au service de l’intérêt général des professions indépendantes : ce mandat fait d'eux les porte-paroles de chacun des assurés, actifs ou retraités. (Coûts des élections = 7Millions d’Euros) 


Ca c’est sur le papier


Ils ont pour mission en réalité, de faire fusible, afin de protéger le RSI d’une part et les magouilles qui se cachent derrière d’autre part. 
Nous allons vous permettre de faire connaissance avec certains d’entre eux.
Pour commencer il est bon de rappeler que les syndicats élus administrateurs appartiennent évidement à une caste syndicale. Les trois plus grandes familles sont
:

 

1 La CGPME

2 L’UPA

3 LE CIDUNATI


Lors des élections de 2012 seulement 12% des 6 Millions de travailleurs indépendants actifs et non actifs ont votés. En regardant de plus près ce chiffre il correspond aux nombres de travailleurs indépendants syndiqués patronaux TPE en France. Je tiens à rappeler également que le RSI à plusieurs reprises, m’a proposé de rentrer dans les syndicats pour pouvoir siéger au RSI, chose que j’ai refusée, et que je refuserai toujours. 


Il est aussi important de vous signaler, que pendant ces élections, les syndicats UPA & CGPME se sont présentés sous des pseudonymes, en effet. S’ils s’étaient présentés sous leurs vraies identités, je ne suis pas certain que la barre des 5% de votants aurait était atteinte. Voici une partie des pseudonymes en questions : Liste AC / Agir ensemble / apam-r / UNCAI / UPAC / UNAPL etc.….

 

Seul le syndicat cidunati s’est présenté sous sa vraie identité, il est sage de le signaler. 


Les syndicats présents dans les caisses RSI, sont aux ordres de leurs hiérarchie UPA / CGPME, qui eux-mêmes sont aux ordres de la finance donc des gouvernements. Pour chaque région il existe un bureau composé d’un Président RSI, un vice président, et une trentaine d’administrateurs.

 

Une fois que les bureaux ont élu leur président de région, ces mêmes présidents de régions élisent à leur tour leur président national qui siégera lui aussi avec son bureau à la caisse Nationale de PARIS. 


30 caisses RSI de régions, une caisse RSI nationale. 


Au RSI ils sont nommés (Président RSI : Aquitaine, lorraines etc.). Le président National quand à lui est le big boss de ses hôtes. Ne pas confondre les rôles internes au RSI, il y a d’un coté les « présidents de caisses, donc des syndiqués, et de l’autre les Directeurs RSI, qui eux sont les vrais patrons) 


A retenir :


Président RSI = Syndicat
Directeur RSI = Le vrai chef


Les présidents de caisses RSI aiment à dire qu’ils sont tous bénévoles, et chefs d’entreprises, ou ancien chefs d’entreprises. Chose qu’il faut savoir, c’est que ces élus la nous coutent une fortune à nous les travailleurs indépendants, en frais de toutes sortes, tel que les voyages, les frais de bouches, l’argent versé pour compenser leurs pertes de revenu lorsqu’ils sont en réunion, et j’en passe …..


Nous avons pu constater également que bon nombre d’entre eux, sont à la tête d’associations divers, association reconnue d’utilité publique, donc subventionnée par l’état, j’entends par là , subventionnée par les citoyens Français. Toutes ses associations étrangement sont partenaires avec le RSI … C’est l’une des façons de les récompenser en toute légalité, en sachant que les associations subventionnées, n’ont aucun compte à rendre … 


Vous pouvez aussi par vous-même vous rendre compte de l’égalité Homme Femme …. En effet sur les 31 caisses RSI il n’y a pas une Présidente de caisse, mais bel et bien que des hommes, du moins ce qu’il en reste. 


Chacun d’entre eux, sont dans le système syndical et ce depuis de longues années, la moyenne d’âge avoisine, les 70 ans. 


Vous allez me dire alors, à quoi servent ils ? 


A RIEN ! 


Le RSI leur laissent quand même quelques pouvoirs et privilèges, afin qu’ils puissent glousser joyeusement. Par exemple ce sont eux qui traitent les dossiers concernant les demandes de fond d’actions sanitaires et sociales, et sachez que dans les caisses RSI, ce sont eux qui ont les plus beaux bureaux… Il est important pour le RSI et pour la finance de ne pas se fâcher avec, en même temps cela n’arrivera jamais.

………………………………………….


Voici trois exemple de président RSI :


BERGER ROBERT : CGPME


Président du RSI Poitou-charentes 
Administrateur national 
Membre du conseil économique et social 
Vice président du pays civraisien
Membre de la Cci 86
Conseiller prud’homal 


…………………………………………..


QUEVILLON Gérard : UPA 


Président national du RSI 
Président du RSI Basse-Normandie


……………………………………….


GODET Pierre : CGPME 


Président du RSI Pays de la Loire 
Président de l’association UNIRC ; http://www.unirc.fr/unirc/index.php?section=article&id=6
Etc ……
………………………………………

Bref, vous l’aurez compris, ils se cachent des choses pas nettes derrière tout ca. Mais revenons sur l’essentiel. LA DEFENSE DES INDEPENDANTS, ce pourquoi à la base ils sont élus.

Voila ce que je propose aux syndicats siégeant au RSI.


Etant donné que vous êtes des fusibles, étant donné que vous avez vendu votre âme au diable, étant donné, que vous ne servez à rien, à part nous couter à nous travailleurs indépendants des sommes astronomique, je vous propose de vous concerter, de tous démissionner le même jour, de faire un communiqué de presse, et d’expliquer le jour de votre départ les raisons qui vous ont poussé à le faire. J’entends par là dénoncer la MAFIA du RSI, dénoncer les taux de cotisations hallucinante, dénoncer la vraie situation catastrophique des TPE.


Je rappelle également que l’UPA , est un des fondateur du RSI …. 


Chers messieurs, le jour où vous faites cela, je viendrai personnellement vous faire une grosse bise, un gros poutoupoutou. En même temps je suis persuadé de jamais en arriver là, car cela n’arrivera jamais.

 

Oufffffff 
………………………………….


Si vous avez du temps à perdre faites vous-mêmes vos recherches sur ces syndiqués, vous n’allez pas y croire, nous vous donnons la liste de toutes ses braves personnes :


ALPES – Michel GUILLOT – CGPME
ALSACE – PHILIPPE BECHER – UPA
ANTILLES GUYANE – CLAUDE JAAR – UDDSP A-G
AQUITAINE – BOBERT GOINAUD – UPA
AUVERGNE – RAYMOND CERRUTI – CGPME 
BASSE NORMANDIE – GERARD QUEVILLON – UPA
BOURGOGNE – JEAN PIERRE ROULLET – UPA
BRETAGNE – PHILIPPE MAGRIN – UNCAI
CENTRE – JEAN CLAUDE RONDEAU – CGPME 
CHAMPAGNE ARDENNE – JEAN CLAUDE MUSIAL – CGPME
CORSE – JOSEPH PANTALONI – UPA
COTE D’AZUR – JEAN CLAUDE BABIZE – CGPME 
FRANCHE COMTE – JEAN CLAUDE BRADY – UPA 
HAUTE NORMANDIE – ALCINO ALVES PIRES – UPA 
ILE DE FRANCE – LOUIS COUASNON – CIDUNATI
ILE DE France EST – DMINIQUE BITON – CGPME 
ILE DE France OUEST – BERNARD NOEL – CGPME
LA REUNION – IBRAHIM PATEL – ACP
LANGUDEOC ROUSSILLON – CHRISTIAN ROUQUETTE - ?
LIMOUSIN – FRANCK PEZET – UPA 
LORRAINE _ GUY BERNARD LAURENT - UPA
MISI PYRENEES – ANDRE MAURY – UPA 
NORD PAS DE CALAIS – JACQUES QUALGLOZZI - APAM-Rhttp://www.apam-r.fr/webapamr/webapamr.nsf/Accueil?OpenForm
PAYS DE LA LOIRE – PIERRE GODET – UPA 
PICARDIE – MICHEL CHAMILLARD – CGPME 
PL ILE DE France – OLIVIER AYNAULT – UNAPL http://www.unapl.fr/
PL ILE DE France – OLIVIER AYNAULT – UNAPL 
PL PROVINCES – BERNARD DELRAN – UNAPL 
POITOU CHARENTES - ROBERT BERGER – UPA
PROVENCE ALPES – FRANCOIS FANTAUZZO – CIDUNATI
REGION RHONE – CLAUDE VILLARD – CIDUNATI 

Bon courage 


L’association Sauvons Nos Entreprises


Les réactions

  • Avatar
    NGUYEN

    Le 03/12/2014 à 16:02:51

    rien du tt sont de robots

  • Avatar
    Valerie Doucerè

    Le 03/12/2014 à 18:04:46

    JE SUIS SANS VOIX ?CAR NOUS VIVONS L HORREUR 60% POUR CETTE BOITE POUR DES PETITES RETRAITES
    DE TOUT COEUR AVEC VOUS
    Valérie Doucerè
    DINARD 35800

  • Avatar
    iltis lionel

    Le 03/12/2014 à 18:32:07

    arretons de payé le rsi tous ensemble qu'il crève comme il font crevé nos entreprise

  • Avatar
    Le Roch Herve

    Le 03/12/2014 à 23:49:27

    Nous sommes tous" des Vaches à Lait" .pourquoi les TPE ,PME ,commerçants et Artisans payent ils des sommes aussi importantes ,alors qu'ils ne sont jamais malades.Si il n'y avait que des indépendants dans ce pays le taux du RSI serai de 1O% et non de 48%.pourquoi les jours de carence sont de 30 jours pour les indépendants et 0 pour les personnes qui travail dans les administrations et tant mieux pour eux.32% de faillite supplémentaire de TPE et PME EN 2014.
    les indépendants doivent travailler sans ce poids terrible qu'ai le RSI.
    Il faut se mobiliser en 2015.
    HLR

  • Avatar
    richard lechelle

    Le 07/12/2014 à 18:17:39

    doit-on paye le rsi sans salaire cotisation importante

  • Avatar
    marc pisigo

    Le 18/12/2014 à 20:47:04

    nous sommes tous d'accord sur le fonctionement du rsi et il faut se mobiliser en 2015
    pour nous ce n 'est plus possible,payer c 'est une chose moi j aimerais faire tout d'abord mon métier
    le rsi m'est un frein à toute nos envies de vouloir ce développer et et embaucher
    mais ce n 'est plus possible alors nous serons tous présent le 12 janvier 2015 à paris et nous devons étre trés nombreux
    à trés bientot marc

  • Avatar
    follain damien rouen

    Le 20/12/2014 à 15:15:52

    quel con pensais cotiser dans une vrai caisse honnête et bien géré ,
    non en faite j'aime pas le RSI quand tu peux pas payer tu prend une amende
    ex: 3800 € de retard 500 € d'amende +12 % il serait pas famille avec dieu ?
    Mes problèmes au quotidiens pour 2014 licenciement ( 3 personnes ) 2 cambriolages total 37000€ assurance qui traine des pieds , carnets de commande en chute libre ,
    des copains de pme et tpe qui n'ont pas baissé les bras , l'état leurs coupés la tête et l'honneur sur la place public en vente au enchère ,
    un peu de dignité et de respect pour ceux qui ont tout fait pour survivre ,et qui on perdu famille ou proche
    Manifestons ensemble le 12/1/15 j'y serais

  • Avatar
    Marie Morisseau

    Le 02/11/2015 à 09:25:31

    Je rêve que l'on soit libres de choisir à qui verser les cotisations pour éliminer ce terreau de voyous. et pour avoir des remboursement corrects et comme tous nos concitoyens (liberté égalité fraternité ..... quelle belle devise mais juste en théorie.....)

    Une question pourquoi "sauvons nos entreprises n'accepte t elle pas de rentrer dans ce système pour nous défendre de l'intérieur ? et voter contre ces malversations

    bon courage à tous et comme dis la pub "on les aura un jour , on les aura

    le plus vite possible

  • Avatar
    LECARPENTIER Jack

    Le 02/02/2016 à 17:26:28

    Bonjour à tous,
    éligible à la retraite depuis 2014, j'ai fait ma demande auprès du RSI au Mans, lequel bureau dépend de Nantes. L'employé du RSI m'encourageait alors au motif d'une "carrière longue" car j'ai largement dépassé mon compte de trimestres. Mon dossier étant complet, je devais toucher ma retraite le mois suivant, au plus tard 1 mars 2015, m'a t-il affirmé. Malgré les multiples relances par écrit en courrier simples, puis par d'interminables appels téléphoniques qui après "tapez 2;4;9 etc vous finissez sur un poste occupé. J'ai donc écrit en lettre recommandée avec avis de réception que le RSI a reçu le 19 novembre 2015. Je n'ai toujours aucune réponse à ce jour. Par prudence, j'avais pris un statut d'auto entrepreneur pour sortir d'une situation de demandeur d'emploi suite à un licenciement économique, histoire d'attendre le versement de ma retraite et c'est l'erreur à ne pas faire. En ne me répondant pas le RSI ne s'engage pas sur ma retraite et garde l'argent qui m'est pourtant du. N'ayant aucune autre ressource, je suis par conséquent contraint de travailler pour faire vivre ma famille et bien évidemment de cotiser au RSI, qui ne profite en rien à mon hypotétique retraite. Une organisation qui adopte de telles pratiques, relève de l'entreprise mafieuse et ceux qui en profitent sont obligatoirement responsables. Alors pourquoi continuer à les nourrir ? Ils sont tellement avides de l'argent de notre travail que si l'on cesse de les alimenter, ils iront voir ailleurs. L'argent facile attire les voyous, lorsqu'ils en manque ils disparaissent. Obligatoire ou non, si nos cotisations ne sont pas employées à notre usage de cotisant, ils sont en défaut de résultat et doivent justifier de leurs manquements.
    Notre monde a ainsi évolué, l'argent des autres est convoité par ceux qui ne produisent rien d'économique, mais que de la misère sociale. Après cela nos institution s'étonne de l'absentéisme à toutes les formes électives. Nos prédateurs se retrouvent élus sans aucune représentativité populaire, mais uniquement sur un échiquier de circonstances farouchement orchestré par un jeu politique de tous niveaux. Le ver est dans le fruit et ils préfèreront le chao, plutôt que le traitement des maux, ils ont bien trop à perdre.

Réagir


Rechercher sur le site

Newsletter

  • En inscrivant votre e-mail, vous recevrez gratuitement les bulletins d'information de Association Sauvons Nos - Site National et Officiel RSI



L'ASSOCIATION

ADHERER

BESOIN D'AIDE

NOS PROPOSITIONS

LA PRESSE EN PARLE

NOS DOSSIERS

VOS TEMOIGNAGES

ABERRATIONS DU RSI

LETTRES OUVERTES

AFFICHES / FLYERS SNE

MENTIONS LEGALES

BOUTIQUE SNE

AUTRE

Sondage

  • Seriez vous pour une manifestation nationale devant tout les RSI régionaux

Visiteurs en ligne

    • avatargeay pascal
  • Nombre d'invités : 21