COMPTE RENDU DE LA MARCHE

Niort, dimanche 2 février ,8h30 …

 

Devant le bâtiment du RSI .Une trentaine de personnes sont là afin de soutenir les marcheurs .Le camion se charge, nous répondons aux journalistes .Du café, des crêpes et brioches réchauffent les corps et les cœurs. L’ambiance est en demi-teinte, chacun se demandant si on va nous laisser faire ! Mais, on s’encourage, on partage nos angoisses et nos espoirs … brefs, « marche ou crève » prend sa dimension !

 

10h30 :c’est partie pour 490 km ! A peine 800m de marche et le ton est donné ! La police nous interpelle et remet en question notre présence sur la route !Mais, armés de nos autorisations en bonne et due forme, ils ne peuvent nous stopper !

 

C’est, alors, parti pour 25 jours sur les routes de France, chargés d’espérance et de rage !

Durant deux semaines, nous serons « seuls au monde » ! La solidarité n’était pas vraiment au rendez-vous !

 

Chaque jour, nous rencontrons des gens, petits entrepreneurs, comme nous, et ce que nous craignions se confirma alors : TOUS rencontraient les mêmes problèmes : leur « reste » de trésoreries (lorsqu’il en reste) étaient paupérisée par l’Etat ! Nous n’avons jamais entendu que tout allait bien et le RSI était toujours au centre des préoccupations !

 

Nous ne lasserons JAMAIS d’informer, de rassurer, d’encourager ceux que nous croiserons !

Chaque soir, autour d’une table, nous faisions le rapport que retranscrivait l’une de nos adhérentes, afin de vous faire partager notre combat ! Et, grâce à votre soutien et celui (des plus précieux )de nos familles ,doublés de notre détermination, nous trouvions la force de continuer !

 

Malgré tout, ceux qui étaient sensés nous protéger, ont été les grands absents de cette marche !

Nous vous « distillions » quelques informations mais la réalité a été bien pire, comme je vous le livrais à Paris .En effet, nous avons eu souvent très peur pour nos vies !

 

Sans relâche, la DCRI (RG) , la police la gendarmerie nous a traqués, en tentant de nous intimider .Une fois, l’une d’elle, nous a dit ,sans ménagement : « vous n’êtes pas arrivés à Paris, ne l’oubliez pas ! » Nous non plus, nous ne vous avons pas oubliée madame ! Ils ont été jusqu’à se présenter aux domiciles de certaines personnes qui « osaient «  nous recevoir ! D’ailleurs, leur seule préoccupation était de savoir où nous étions logés et je doute que ce soit pour s’assurer de notre confort !

 

D’autres fois c’était la route que nous craignions car, à part deux jours (et la présence d’une caméra), les forces de l’ordre n’ont jamais été là pour notre sécurité ! Nous les voyions, bien -sûr, mais toujours pour des contrôles d’identité, à croire que le danger … c’était nous ! (je vous laisse méditer …) 

La Presse était muselée, les mairies et Préfectures n’ont presque jamais voulu nous recevoir ! Les ordres étaient clairs : nous affaiblir !

 

Mais nous sommes restés déterminés et notre volonté ne faiblissait pas, malgré ces menaces ! Nous arriverions, coûte que coûte, à Paris le 27 février ! Et, au fur et à mesure de notre route, l’entraide s’est installée, nous rendant encore plus forts ! Certains médias ont fini, eux même, par pointer le bout de leur nez ! Ça y est, nos efforts devenaient payants! Nous atteignions enfon notre but : que l’on parle de nos TPE et des difficultés dans lesquelles trop, beaucoup trop d‘êtres humains étaient enlisés !!

 

Malgré tout, certains ont osé braver la pression ! Qu’ils reçoivent notre profonde et sincère gratitude :

 

Pour les particuliers : Philippine, Guillaume, Arnaud, l’hotel l’Univers (Châtellerault) , »La Licorne » (Beaugency ) ,le « Vieux fusil » et beaucoup d’autre … et nos généreux donateurs  qui nous ont permis de nous loger .

 

Les mairies de Jaunay-Clan et Villeperdue 

 

Les médias :BFMTV ,TF1 ,LCI, I Télé , et certains médias de la toile 

 

Les députés des Cadets Bourbons, … seuls sur 577 à s’être déplacés, la veille de la manifestation! Nous avons attendu M.Lassale qui nous avait pourtant laissé plusieurs messages en ce sens … encore un nouveau muselage ?

 

Une grand « merci » à tous les membres bénévoles qui, depuis leurs Régions respectives, ont largement participé au rassemblement parisien, comme : Hélène, Guillaume, Brice, Yvan, Ludovic, François, Sébastien, Laurent ,Rico, Julie, Pauline …pardon pour ceux que j’oublie !

 

Les Associations et mouvements: Le cercueil GAC 27, les CFE ,L’UC de Beaugency,les « contribuables associés » ,le parti économique …

 

Et, bien entendu et par-dessus tout, les familles des marcheurs, pour leur compréhension, leur soutien et le sacrifice que cela leurs a demandé !

 

Ceux que nous ne remercions pas et à qui nous rendons tout le mépris dont-ils nous ont honorés :

 

Les mairies de :St Maixant, Rouillé, Vivonne, Poitiers, Naintré, Chatellerault, Vaux sur Vienne, Ste Maure, Montbazon, Tours, Amboise, Chaumont sur Loire, Blois, Mer, Meung sur Loire,Orléans, Anerville, St Escobille, St Cheron !

 

Les préfectures des départements traversés !

 

Les médias ; France2, France.info, France Bleue, Nouvelle République de Tours, TV Tours, sud ouest, RMC, RTL, Canal + journal de 12h00 du 27 février …

 

Je terminerai sur cette belle citation de V.Hugo : « la Liberté commence où l’ignorance finit » !

 

Ne restons pas ces moutons de Panurge que nos hautes instances nous voudraient voir rester et EN AVANT pour MARCHE OU CREVE !!!!

 

UN ENORME MERCI AUX MARCHEURS.

 

Pascal Geay 


Réagir


Rechercher sur le site

Newsletter

  • En inscrivant votre e-mail, vous recevrez gratuitement les bulletins d'information de Association Sauvons Nos - Site National et Officiel RSI



L'ASSOCIATION

ADHERER

BESOIN D'AIDE

NOS PROPOSITIONS

LA PRESSE EN PARLE

NOS DOSSIERS

VOS TEMOIGNAGES

ABERRATIONS DU RSI

LETTRES OUVERTES

AFFICHES / FLYERS SNE

MENTIONS LEGALES

BOUTIQUE SNE

AUTRE

Sondage

  • Seriez vous pour une manifestation nationale devant tout les RSI régionaux

Visiteurs en ligne

    • Nombre d'invités : 15