LE CHÔMAGE

LE CHOMAGE :

 

Mesdames , Messieurs les politiques , Monsieur Hollande  

 

Voici une idée pour réellement faire descendre les chiffres catastrophiques du chômage . Cela fait maintenant plus de deux ans que nous vous proposons de vous en inspirer , mais hélas aucune réaction de votre part , pourtant l’idée tient à être étudiée de très près .

 

·         Un chômeur en France , aujourd'hui , coûte mensuellement   2000 Euros aux caisses de l’état  ( formations, paiements des indemnités …). 


·         Les entreprises  (TPE / PME) pour beaucoup d’entres elles ont besoins de main d’œuvre, nous le voyons auprès des membres de notre association . L ' hôtellerie  en est un exemple concret . Mais les taux des cotisations patronales freinent considérablement la possibilité d’embaucher .


·         Le coût du travail début 2014 sera élevé à pratiquement 70% de taxes et cotisations patronales divers ( Sécurité sociale - Caisse pro btp - Medecine du travail - etc..)

 

http://www.urssaf.fr/profil/employeurs/batiment_travaux_publics/vos_salaries_-_vos_cotisations/taux_et_montants.pdf .

 

L’idée:

 

Diminuer le taux de cotisation patronale à hauteur de 40%  - concernant  les 40% de baisse des cotisations , obligation pour l’employeur d’en reverser 20 %  à nos salariés afin de relancer concrètement le pouvoir d’achat des ménages .

 

Par cette mesure les ménages relanceront obligatoirement l’économie , les employeurs pourront davantage  embaucher .  Aujourd’hui , les mesures prises pour relancer l’économie vont pratiquement  toutes dans une direction , celle de l’exportation , hors l’économie peut être relancée en interne , nous en sommes convaincus , pour cela il faudrait donner de l’oxygène aux entreprises , ce qui est loin d’être le cas aujourd’hui et tout particulièrement au TPE / PME .

 

Le manque à gagner ( les 40 % de suppression ) :

 

Nous sommes aujourd'hui 3.8 Millions d’entreprises TPE / PME artisans , commerçants , libéraux .  Avec une baisse de 40%  des cotisations patronales , et suivant une enquête faite par l’association  "Sauvons Nos Entreprises" , nous sommes convaincus qu’une entreprise sur deux embaucherait au minimum une personne . Nous invitons le gouvernement à mener une enquête auprès des TPE / PME afin de confirmer les chiffres en notre possession .

 

Soit une baisse de demandeur d’emploi de prêt de 2 Millions !  C'est à dire la moitié des demandeurs d’emploi . L’étude mérite une attention toute particulière et devrait être lancée par le gouvernement sur l’échelle nationale .  

 

Moins de demandeurs d’emploi = plus de travailleurs (qui eux mêmes cotiseraient) = moins de taxation sur les entreprises (formation, chômage, apl …) nous sommes pratiquement convaincus que l’état gagnerait de l’argent, car plus d’impôt sur le revenu , plus de CSG / CRDS , plus de TVA . Il serait intéressant que le gouvernement cite un économiste sur le sujet , quitte à dépenser sans compter , autant dépenser intelligemment.

 

Pour conclure et pour résumer :

 

40% de baisse des cotisations patronale  =  plus d’embauche  =  plus de pouvoir d’achat des ménages (plus d’argent dans les caisses)  =  moins de formations professionnelles  (qui nous côutent énormément cher, mais qui font le bonheur des syndicats)  =  plus de pouvoir d’achat , plus de créations d’entreprises.

 

La solution est là , nous ne sommes pas juristes , nous ne sortons pas de l’ENA , mais il faut être aveugle et sourd pour ne pas se rendre compte de l’évidence .

 

N’oubliez pas , nous sommes la PLUS GRANDE ENTREPRISE DE FRANCE .

 

L'association Sauvons Nos Entreprises 


Les réactions

  • Avatar
    Médioni Franck

    Le 27/12/2013 à 18:38:32

    Il serait utile de placer "nos décideurs" devant les tribunaux pour non assistance à personnes en danger! Car des gens se suicident, des gens tombent en dépression. Il serait de bon aloi de faire une lettre ouverte au président de la république, elle serait relayée dans la presse, les télévisions. Nous proposons, nous avons les solutions, nous sommes les employeurs, les politiques ne sont là que pour le temps de leurs mandats. le principe de la démocratie n'est pas le bulletin de vote, ce principe est la notion de contre pouvoir! Nous avons les moyens de les faire plier, nous avons le peuple avec nous, nous sommes ce qu'ils ne sont pas, nous sommes des gens responsables, des gens qui travaillons durement!

  • Avatar
    Médioni Franck

    Le 27/12/2013 à 19:33:39

    Certes, nous ne sommes pas des juristes, mais nous pouvons contacter des hommes de loi, des juristes, des économiste, etc etc . Nous avons en nous le POUVOIR de bloquer leurs moyens! Ce sont des proprios qui n'habitent même pas l'immeuble, à nous de les mener ou nous voulons! C'est à eux désormais d'avoir peur, nous pouvons stopper cette machine infernale, nous ne sommes pas des suiveurs, tout cela est finie. Nous avons en nos mains un instrument incroyable, c'est notre volonté, nous avons cette force. Nous disons maintenant ça suffit. Au nom de tous ceux qui sont tombés, nous avons ce devoir. Je sais que beaucoup de gens se sont suicidé, comme ces agriculteurs, ces chefs d'entreprises à qui l'on a tout prit. En ce jour l'essence même du pouvoir républicain se doit d'être restauré, car ce qui est républicain appartient au peuple! Nous l'avions simplement oublié...

  • Avatar
    DELVIT Christelle

    Le 27/12/2013 à 21:05:12

    Restauratrice dans le Lot, je pense que la solution est aussi de leur baisser le chômage, mes saisonniers touchent 1250 € au chômage, pour mon dernier recrutement en CDI j'ai mis 3 mois avant de trouver quelqu'un. Et si nos chers politiciens ne font rien, c'est qu'ils savent très bien que s'ils touchent aujourd'hui aux avantages sociaux, il y aura 4 millions de personnes qui mettront l’ambiance dans les rues, alors que nous "patron" sommes pris dans un cercle travailler plus pour répondre aux divers pressions (charges, RSI, banques....)

  • Avatar
    patrick villeneuve

    Le 28/12/2013 à 09:26:41

    pascal,

    l'idée est bonne mais il faut supprimer l'URSSAF, qui n'est qu'un organisme de recouvrement (donc sans intérêt) et qui est responsable de 99% des RJ (chiffre INSSE)
    l'URSSAF utilise 62% de son buget en frais de fonctionnement, alors que les impôts qui font eux même leurs recouvrement n'en utilise que 12% (où est l'erreur??)
    bientôt vos cotisation URSSAF vont augmenter car elle va embaucher des salopards pour contrôler les entreprises qui travailleront au noir
    est ce ainsi que le gouvernement va augmenter les marges des entreprises?

    en baissant les charges de 30% minimum et en ramenant l'impôt sur les stés à 12 ou 15% comme dans les autres pays cela créera une véritable marge pour les entreprises.
    il n'est pas nécessaire d'augmenter les salaires car en diminuant les charges et les impôts cela fera baisser les prix dans les commerces donc plus de pouvoir d'achat
    par contre cela créera un grand nombre d'emplois qui permettront de créer de la cotisation sociale et qui diminuera la dette de la sécu rapidement et éliminera la CSG/CRDS qui deviendront inutiles; là encore les salariés en profiteront.
    c'est mathématique et pourtant je suis nul en math
    le problème c'est qu'aucun gouvernement ne veut prendre en charge ce lourd dossier
    vous vous rendez compte........supprimer l'URSSAF et le RSI par la même occasion et laisser à la sécu, la caf et la retraite le soin d'embaucher des agents de recouvrement dans leurs propres locaux (plus d'immeubles à financer, plus de véhicules inutiles, plus de matériels inutiles, plus de salaires "mirobolant" à financer, plus de personnel inutiles)
    MAIS VOILA ???????????????
    il est plus facile de liquider des entreprises et de mettre au chômage des milliers de salariés car ils font ou feront moins de bruit que ceux gérés par l'état.
    de plus les syndicats (assassins d'entreprises telle que la CGT) feront plus de scandales que ces mêmes syndicats pour une entreprise privée et là les gouvernements ont peur.

    dans notre pays il n'y a que le changement dans la continuité
    pourquoi n'avons nous pas une Tatcher pour mettre de l'ordre dans ce pays et remettre à plat tout notre système archaïque?

    vous oubliez ou ne savez pas que le système social français dit obligatoire ne l'est pas et que chacun peut s'assurer là ou il veut quoi qu'en dise l'état

    par contre le système social mis en place avait été bien pensé mais il n'a pas évolué dans le bon sens alors c'est à nous d'imposer au gouvernement notre manière de voir les choses, c'est à vous indépendants TPE, PME de proposer et d'éxiger du gouvernement qu'il fasse ce que VOUS VOULEZ pour le bien de la nation car dc'est vous qui travaillez et qui mettez l'argent sur la table et vous ne devez pas admettre que les gouvernements vous dient ce que vous devez faire;

    VOUS ETES DES HOMMES ET DES FEMMES LIBRES

    ALORS PRENEZ VOS RESPONSABILITES ET NE LES LAISSEZ PAS AUX AUTRES

    SUIVEZ L'ASSOCIATION DANS SA MARCHE SUR PARIS

    C'EST VOTRE AVENIR ET CELUI DES SALARIES QUI EST EN JEU

    PAS CELUI DU GOUVERNEMENT QUI VOUS PRESSURISE POUR SES BESOINS PERSONNELS

  • Avatar
    jakés

    Le 28/12/2013 à 10:10:41

    c'est la fin du petit commerce écrasé par les charges et qui subit la crise de plein fouet ! il est grand temps de se reveiller ! nos politiques n'ont rien a foutre de nous ! manifestons passivement dans un premier temps, mais je crains que cela n'apporte pas grand chose ! aujourd'huii il faut casser pour être écouté ...!

  • Avatar
    Marc TESSIER

    Le 03/01/2014 à 09:25:18

    Cela fait longtemps que le bon sens a laissé place aux emplois à vie de nos politiques et dirigeants de syndicats. Les mesures prises par nos gouvernants sont aussi risibles que ruineuses, mais tous tiennent bon le cap!!! Ces gens là ne jouent pas avec leur argent et quelque soit le résultat, eux et leur progéniture sont promis à un avenir confortable. Que la démocratie les éjecte et nous les retrouvons président de la communauté de commune, vice président d'un office régional du tourisme ou trésorier d'un comité sur la qualité de l'eau à 6000€/mois! Ils ne risquent ni leur argent, ni leur liberté, ni leur intégrité physique ou morale (mdr). Essayez simple citoyen de faire comme messire Cahuzac et vous verrez si la justice sera aussi charitable avec vous. Mitterrand plaçait ses copains dans les comités de direction d'air France ou SNCF. Aujourd'hui, vous multipliez la plaisanterie par 1000 et vous verrez qu'il est alors nécessaire pour nos élites de maintenir ce système pour assurer leur avenir. Quant au notre, il nous suffit de continuer à cotiser comme des cons à des organismes d'état mafieux comme le RSI! Pour paraphraser Coluche, si les politiques était cons on pourrait croire qu'ils ne le font pas exprès; donc ils ont une bonne raison de le faire! La garantie d'une place au chaud ou l'appât du gain pour les plus ambitieux sont des justifications bien plus sensées que de simples positions partisanes. Bref, le système s'autogère, s'auto alimente et s'auto congratule. Même une menace de révolte populaire n'y changera rien car contrairement à nous, beaucoup de nos chers (trop chers?) décideurs ont les moyens de s'installer ailleurs une fois le citron vidé de tout son jus.

  • Avatar
    Marc TESSIER

    Le 10/01/2014 à 22:42:23

    Comme le prône H16 dans son magnifique blog, l'idée de la résistance active est génial. Puisque affamer la bête n'est pas possible, il faut la gaver au maximum. Inondez tous ces organismes foireux de courriers plus débiles les uns que les autres. Envoyez des missive de régularisation aux caisses de RSI d'autres départements dont ils ne sauront quoi faire mais qui nécessite une réponse. Envoyez des demandes d'aides bidons pour promouvoir votre entreprises à l'export aux organismes qui pullulent et se chevauchent...(voir blog H16)
    L'idée de couper drastiquement dans le pachyderme administratif aurait pour résultat une grève générale. Super! Imaginez le bénef de voir tous ces grattes papier qui œuvrent en silence pour notre bien être et notre protection. Un mois de congé sans solde pour cette masse grouillante inefficace (profs, fonctionnaires de tous poils...) Nul doute que cela ferait un bien immense à notre dette.
    Thatcher l'a fait en son temps et les finances du royaume Fish & chips se sont redressées, même si c'est allé un peu loin dans l'ultra libéralisme. En tout cas, les syndicats sont revenus dans le rang, s'en tenant à un rôle constructif et progressiste. Pour Les nôtres, juste une vidéo à voir: http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=58eEcsLR_SY
    Le temps de la révolte approche les amis. Désespérés, ne vous immolez plus devant ces fonctionnaires hagards, au regard torve, qui en profiteront pour se mettre en congé maladie et réclamer une prime pour choc psychologique! Agissez! Pourrissez leur la vie de toutes les manières légales ou non. Quand on a plus rien à perdre, que les RSI, URSSAF, Fisc, préfecture, syndicats, inspecteurs du travail, inspecteurs d'hygiène, associations en tous genres et tous les autres suceurs de moelle vous ont volé votre dignité, votre maison et le scooter de votre petit dernier, agissez en être libéré de toute contingence matérielle! De toute façon, en cas de faillite, point de pardon. C'est un marquage au fer rouge, c'est qu'au mieux vous êtes nul au pire un escroc à jeter dans les geôles fraîchement libérées de ces pauvres petits délinquants qui n'avait d'autres choix que le braco pour subsister.
    Le suicide n'émouvra aucunement les médias si complaisants, car votre vie d'insecte ne vaut rien comparé à celle de ces êtres si formidables que sont nos fonctionnaires besogneux au service de l'usager ou tout autre représentant de l'Etat. Le recours à la justice, aussi implacable que lente quand il s'agit de votre petite vie et si véloce et efficace quand un ministre ou un parlementaire joue du menton, ne servira à rien d'autre que vous faire moisir dans l'antichambre de l'enfer. Montebourg n'est quant à lui bon qu'à accompagner le corbillard. Quant au sultan Hollande, plus préoccupé par son harem, accrochera une médaille en chocolat sur votre cercueil en s'efforçant de soutenir une attitude digne tout en chassant toutes ces images lubriques de la yaourtière qui lui sert de cerveau. Aux armes citoyens...

  • Avatar
    Serge Paulet

    Le 08/02/2014 à 20:42:14

    racketté par la caisse des congés payés du bâtiment et le RSI pendant 25 ans, maintenant à la retraite je pensais en avoir terminé avec tous ces voyous.

    J'ai licencié mon épouse salariée de l'entreprise pour fin d'activité et cette dernière ne sera pas indemnisée par pôle emploi.
    Motif assez flou. Le contrat de travail établit il y a 17 ans sur un modèle du ministère du travail n'est pas conforme et il n'y à pas de lien de subordination.
    Pourtant l'entreprise à toujours cotisé pour le chômage.


    Il y a des moments ou l'on a envie de tout faire péter. C'est bien ça qu'ils cherchent?

  • Avatar
    domi Rouquet

    Le 01/04/2014 à 06:23:06

    bonjr, je suis d'accord à 200% avec Patrick. C'est une simple logique mathématique, baisser les charges sociales et supprimer les intermédiaires qui les encaissent et dont les frais de fonctionnement (ou de gestion) sont faramineux suffiraient à relancer relancer la consommation des ménages, donc l'économie du pays. En effet les salariés en seraient les 1ers bénéficiaires; leur pouvoir d'achat serait augmenté et les TPE pourraient embaucher. Petit commerçant usé, 58 ans, j'aimerais embaucher pour me soulager de la fatigue de à mes 70h/semaine. Mais aussi pour développer mon activité (potentiel inexploité). Je ne peux pas: bénéfice 8 000€; charges totales 6 000€, c'est pas rentable et pourtant je le fais car j'aime mon travail. Et j'enrage de voir que mes projets, de retraite entr'autre s'éloignent et disparaissent. Mon commerce sera invendable malgré tous mes efforts et mon impossibilité à le développer. Comment sont calculées les charges sociales? je n'ai jamais compris mais j'ai payé et que peut-on en attendre en retour? IJ, retraite....rien donc nous cotisons à fond perdu pour combler "un trou, un gouffre sans fond". C'est une passoire qui fuit sans fin sur le dos des petits indépendants bien dociles qui n'ont pas les moyens de descendre dans la rue. En effet, baisser les rideaux; c'est perdre une journée de clients... En France, il faudrait arrêter de "presser" les petits indépendants qui bossent 70h/semaine"comme des citrons" pour les faire disparaitre,pour les liquider...On a besoin d'eux, de leurs services, de leurs projets, de leurs idées: lls en ont plein, ils sont une source, un vivier "d'emplois à créer inexploité" faute de leur en donner les moyens. L'Etat se complet dans une logique où le chômage est "ROI" alimenté par des syndicats riches et puissants, peu scrupuleux et aux méthodes douteuses pour "tuer" les petits indépendants. TOUS A TOULOUSE LE 8 MAI, moi petit patron Aveyronnais, j'y serai !!! et si je peux amener "des motivés par notre cause", je le ferai !!!

Réagir


Rechercher sur le site

Newsletter

  • En inscrivant votre e-mail, vous recevrez gratuitement les bulletins d'information de Association Sauvons Nos - Site National et Officiel RSI



L'ASSOCIATION

ADHERER

BESOIN D'AIDE

NOS PROPOSITIONS

LA PRESSE EN PARLE

NOS DOSSIERS

VOS TEMOIGNAGES

ABERRATIONS DU RSI

LETTRES OUVERTES

AFFICHES / FLYERS SNE

MENTIONS LEGALES

BOUTIQUE SNE

AUTRE

Galerie photos (780)

Sondage

  • Seriez vous pour une manifestation nationale devant tout les RSI régionaux

Visiteurs en ligne

    • Nombre d'invités : 15