des militants de Sauvons nos entreprises s'enchaînent à la préfecture

Coup de force aujourd'hui !! Alors que nous avons organisé à l'insue de l'administration une manifestation calme et pacifiste, les forces de l'ordre nous ont violemment pris à parti et conduit directement au commissariat pour 6 heures de garde à vue. Des malfrats, les artisans à bout de souffle sont des malfrats ... Puisqu'il en est ainsi, nous informons nos fidèles adhérents et sympathiques abonnés que nous remettons le couvert vendredi prochain pour la CFE !! Liberté ... égalité ... fraternité ... ne sont plus que trois mots vides de sens, un vieux souvenir et désormais un doux rêve . Bravo et merci madame le préfet ABOLLIVIER, vous n'avez aucune parole et avez démontré aujourd'hui une belle démonstration de citoyenneté. Pas de discution possible avec vous, demandes officielles ignorées, manifestations déclarées ultra surveillées, attroupement pacifiste ultra policé et tabassage dans les règles !!! Est-ce que tous les honnêtes politiques sont méprisants comme vous ? Alors, puisqu'il en est ainsi, bonne nouvelle : nous allons taper de plus en plus fort et de plus en plus souvent !! 
Nous sommes convoqués au tribunal le 10 décembre prochain, NOUS ALLONS Y ALLER ! 
A bon entendeur ...

 

 

 

 

SOURCE : http://www.sudouest.fr/2013/11/22/la-rochelle-des-militants-de-sauvons-nos-entreprises-s-enchainent-a-la-prefecture-1237384-1391.php

La Rochelle : des militants de Sauvons nos entreprises s'enchaînent à la préfecture

Sur une vingtaine de manifestants, cinq ont été interpellés de fin de matinée 

Des militants de
(Xavier Leoty )
2 sur 4
Des militants de "Sauvons nos entreprises" se sont enchaînés aux grilles de la préfecture
 
 
 
 

Ce vendredi, vers 10h30, environ vingt artisans et commerçants du Poitou-Charentes, membres del'association Sauvons nos entreprises, sont intervenus devant la préfecture de Charente-Maritime afin dedénoncer la taxation de leur société et dénoncer, de leur point de vue, que les pouvoirs publics ne prennent pas les mesures adéquates.

Quatre des militants se sont enchaînés à des grilles de fenêtres de la préfecture. Compte-tenu que le rassemblement n'avait pas été déclaré et qu'un fourgon d'un des participants au mouvement entravait la circulation, la police est intervenue.

En fin de matinée, après une négociation qui n'a pas été couronnée de succès, le directeur départemental de la sécurité publique (DDSP) a ordonné la dispersion du rassemblement et donc la coupe des chaînes. Il s'en est suivi un moment de tension.

Cinq manifestants, dont les quatre enchaînés, ont été interpellés et conduit au commissariat de La Rochelle. Le président de l'association, Pascal Geay fait partie des interpellés. En début d'après-midi, ils étaient toujours en garde à vue. Le fourgon a été conduit à la fourrière. Les manifestants dénoncent des "violences policières" ; le DDSP indique que l'intervention s'est déroulée normalement.

Le collectif Sauvons nos entreprises s'était également distingué en août dernier lors d'un mouvement en marge de l'Université du PS.

 

__________________________________________________________________________

 

SOURCE: http://poitou-charentes.france3.fr/2013/11/22/la-rochelle-des-membres-de-sauvons-les-entreprises-enchaines-la-prefecture-ont-ete-deloges-par-la-police-363219.html

La Rochelle : des membres de "Sauvons nos entreprises" enchaînés à la préfecture et délogés par la police

Ce matin, une vingtaine d'artisans et de commerçants, adhérents de l'association "Sauvons nos entreprises" a manifesté devant la préfecture de Charente-Maritime. Certains se sont enchaînés aux grillex et ont été délogés par les forces de l'ordre en fin de matinée. 

  • Par Christine Hinckel
  • Publié le 22/11/2013 | 17:11, mis à jour le 22/11/2013 | 18:43
Les chefs d'entreprises s'étaient enchaînés aux grilles de la préfecture de Charente-Maritime. © France 3
© France 3 Les chefs d'entreprises s'étaient enchaînés aux grilles de la préfecture de Charente-Maritime.
Le collectif "Sauvons nos entreprises" avait organisé ce rassemblement pour protester contre les taxes et calcul des charges sociales pesant sur leurs entreprises et qu'ils jugent pénalisant.
Certains se sont enchaînés symboliquement au barreau des fenêtres de la préfecture.
Les forces de l'ordre sont intervenues en fin de matinée pour disperser le rassemblement et enlever les chaînes retenant les manifestants. Cette dispersion a été ordonnée car la manifestation n'avait pas été déclarée et un camion appartenant aux manifestants obstruait volontairement la voie publique.

Cinq personnes dont les quatre militants enchaînés ont été interpellés et conduits au commissariat de La Rochelle où ils ont été placés en garde à vue. Ils ont été relâchés en fin de journée mais devraient être poursuivis pour "participation à un attroupement, délit d'entrave à la circulation et organisation de manifestation non-déclarée". Ils devraient faire l'objet d'un rappel à la loi de la part de la justice.

L'association "Sauvons nos entreprises" s'était déjà manifestée au moment de la dernière Université d'été du PS à La Rochelle et avait alors obtenu l'assurance d'un rendez-vous ministériel. Mais aujourd'hui, ils estiment que leurs revendications ne sont toujours pas prises en compte par le gouvernement. 
Ils avaient également organisé une opération escargot sur la rocade rochelaise et avaient campé devant le siège régional du Régime Social des Indépendants (RSI) à Niort (79) en septembre dernier. Ils réclamaient là-aussi une modification du mode de calcul de leurs charges sociales.
 
 

Les réactions

  • Avatar
    patrick VILLENEUVE

    Le 23/11/2013 à 08:37:28

    BRAVO ASSOCIATION SAUVONS NOS ENTREPRISES,
    je suis fier de vous, continuez à vous faire entendre par n'importe quels moyens même la force s'il le faut puisque ce gouvernement de fantoches ne vous écoute pas
    HONTE à toi HOLLANDE, DICTATEUR, où est le socialisme dans tout cela ?????

    HOLLANDE.........DEGAGES on en a marre de toi et de tes pantins

  • Avatar
    bertrand le masle

    Le 23/11/2013 à 10:06:33

    tres bien il faut continuer et meme il fudrais que d'autre region le fasse

  • Avatar
    jaques morin

    Le 23/11/2013 à 10:19:19

    une honte s'en prendre a des artisans et commerçants pacifistes que l'on a tués ! continuez de plus en plus fort et l' on parlera de vous et on s'interesserat à vous ! votre combat est le mien et il est juste !

  • Avatar
    Florina Le Van de Aymerich-Lis

    Le 23/11/2013 à 12:27:15

    Chapeau au les artisans et commerçants.
    Il est malheureux que madame le préfet ABOLLIVIER ait obligé, je dis bien obligé, la police à être agressive vis à vis des manifestants. Elle n'a obtenu qu'une seule chose c'est d'augmenter la colère des manifestants qui ne vont pas en rester là.

  • Avatar
    moeau j-p

    Le 23/11/2013 à 12:45:30

    bravo a vous,j'attends qu'il y ai une action a poitiers pour me déplacé avec des collégues artisans

  • Avatar
    NATH PAYS

    Le 23/11/2013 à 15:50:51

    Nous sommes de tout cœur avec vous pour cette garde à vue arbitraire et on lâchera rien ! et ce genre d 'habitude nous renforce dans notre combat pour liberté...égalité... fraternité

  • Avatar
    corbin-didier

    Le 23/11/2013 à 18:50:12

    artisan contre force de l'ordre, si l’état déclarée la guerre cela va faire boule de neige
    Mr Hollande quand je serai président je diviserai pour mieux régner!!!

  • Avatar
    marie

    Le 24/11/2013 à 19:15:55

    UN VRAI SCANDALE CES ARRESTATIONS !!! On fait creuver les petites entreprises pendant qu'une certaine catégorie de la Société nous mange la laine sur le dos sans vergogne.
    Nous somme avec vous et tout les artisans, commerçants, PME, PMI devraient se mobiliser pour vous soutenir car c'est INACCEPTABLE. Cela fait longtemps que nous ne sommes plus en démocratie alors plus d'états d'âme...

  • Avatar
    cedric

    Le 01/12/2013 à 18:37:22

    Moeau J-P
    Je suis cedric, je suis artisan sur poitiers et était présent à la prefecture
    appelle moi
    06 64 79 49 21
    Mon tel a été coupé faute de pouvoir appeler mais je peux recevoir les messages et rappelle le soir d'un fixe
    si tu veux faire bouger poitiers , adhere, contacte moi et on fait feux

  • Avatar
    patrick villeneuve

    Le 02/12/2013 à 16:10:14

    ASSOCIATION SAUVONS NOS ENTREPRISES
    il faut organiser une marche sur Paris et envahir matigon comme à Kiev,
    il faut chasser ce gouvernement de voyous
    il faut abolir toutes les lois régissant le droit social et fiscal et en refaire de nouvelles, simples où tout le monde paie en fonction de ce qu'il gagne
    il faut que les indépendants soient à égalité de traitement avec les salariés et que les fonctionnaires aient le même statut que les privés
    PASCAL NOUS SOMMES AVEC TOI ET DERRIERE TOI

    INDEPENDANT........... SOUTENEZ PASCAL DANS SON COMBAT QUI EST LE VOTRE ...........PLUS QUE JAMAIS

Réagir


Rechercher sur le site

Newsletter

  • En inscrivant votre e-mail, vous recevrez gratuitement les bulletins d'information de Association Sauvons Nos - Site National et Officiel RSI



L'ASSOCIATION

ADHERER

BESOIN D'AIDE

NOS PROPOSITIONS

LA PRESSE EN PARLE

NOS DOSSIERS

VOS TEMOIGNAGES

ABERRATIONS DU RSI

LETTRES OUVERTES

AFFICHES / FLYERS SNE

MENTIONS LEGALES

BOUTIQUE SNE

AUTRE

Galerie photos (780)

Sondage

  • Seriez vous pour une manifestation nationale devant tout les RSI régionaux

Visiteur en ligne

    • Nombre d'invité : 0