Témoignage (H2A)

 

 

Centre d’appel téléphonique RSI surtaxé :

 

 

Nous avons été contactés par plusieurs personnes travaillant pour une société sous-traitante du RSI. Concernant les appels téléphoniques des affiliés au RSI et après avoir obtenu beaucoup de témoignages dont certains ont été enregistrés avec l'accord du personnel travaillant ou ayant travaillé pour cette société, nous allons vous expliquer comment le RSI et la société sous-traitante considère nos appels téléphoniques !

 

Comme vous avez pu le constater, depuis environ un an les appels entrant du RSI arrivent sur une plate forme téléphonique, l’entreprise en question se nomme H2A.

 

Hier nous avons reçu un nouvel appel d’une ancienne employée de cette société qui nous expliquait un peu comment cela fonctionne en interne :

 

1/ La société H2A fait croire à ceux qui téléphonent après les avoir laissé poireauter un bon petit moment (et oui cela rapporte de l’argent , je rappelle que l’appel est surtaxé.. ) leur annonce que le centre d’appel est en maintenance informatique ( j’ai fais le test et en effet , j’ai attendu lors de mon premier appel 3,50 minutes. Ensuite on m'a raccroché au nez. Deuxième appel pratiquement 5 minutes d’attente pour m’annoncerque la plate forme était en maintenance informatique. Total du coût, pratiquement 5 euros) Ce sont des méthodes de barbares, de gens malhonnêtes et totalement indigne d'une institution comme le RSI qui vit de notre argent!

Nous soupçonnIons ces faits, maintenant nous en sommes sûrs. Qui des deux est responsable ? Le RSI ou bien La société HA ? Les deux ! Le RSI en faisant sous-traiter ses appels téléphoniques devrait et se doit de contrôler ce genre de méthodes. Il a donc sa part de responsabilités. Deuxième question que l’on peut se poser, à qui revient cet argent ? Combien rapporte ces méthodes de brigands? Nous allons leur poser la question …….

 

2/Dans le témoignage les responsables de la société H2A demande à leurs salariés de mentir. Par qui sont données ces consignes, RSI ou H2A ? Là encore nous allons poser la question.

 

3/Les personnes qui sont au bout du fil quand on appelle le RSI via le numéro surtaxé, sont formées en un jour et demie. Leur travail ne consiste pas à vous aider mais bel est bien à faire de l’argent pour le compte du RSI ou de H2A, c’est une HONTE ! Sachez aussi que si par chance une personne vous répond elle n’aura que 3 minutes 30 à vous consacrer tout en sachant qu’aucune réponse ou aucune aide pourra vous être accordée car tous sont totalement ignares des questions vous touchant de près et tous vous font croire qu’ils n’ont pas accès a votre dossier, ce qui est totalement faux !

 

Nous allons dés aujourd’hui contacter la société H2A ainsi que le RSI afin d’obtenir des éxplications , L’association compte bien porter plainte contre le RSI et contre H2A .

 

Nous vous tiendrons informés de la suite très prochainement.

 

L’équipe SNE  

 

.....................................................................................................................................

 

 

Je me prénomme Geoffrey Gourronc et j'ai travaillé chez H2A de novembre à janvier.

 

J'ai été durant deux mois au service téléphonique du RSI à St-Ouen durant deux mois environ.

 

Je vous fais ce courriel afin de vous soutenir en dénonçant les conditions de travail et de traitement de dossiers des cotisants.

Il est tout d'abord important de savoir que le cotisant qui tombe sur son télé-conseiller ( 0800...) "RSI" ne converse pas avec un employé RSI mais avec un prestataire de service. Deuxièmement, la formation que nous recevons chez H2A n'est pas suffisante pour que l'on puisse aider correctement le cotisant dans ses interrogations et que nous avons des directives émanant du RSI et de H2A qui desservent le cotisant. Ce qui nous empêche de travailler correctement. 


Par exemple, nous avons les numéros des standards de chaque Caisse RSI mais nous n'avons aucunement le droit de les communiquer sous peine de licenciement. Nous pourrions nous passer de ces numéros si le RSI faisait son travail en amont et si nous avions une vraie formation ainsi que des directives allant dans le bon sens, c’est-à-dire dans un véritable conseil client. Nous ne pouvons donner ces numéros uniquement lorsqu'il s'agit des problèmes de cartes vitales ou autres de ce genre. Je tiens également à souligner que nos dossiers ne sont pas forcément mis à jours.

Les conditions de travail chez H2A sont inacceptables sur le plan psychologique que sur le plan professionnel. En effet, lorsque nous avons au bout du fil une personne en larmes, un cotisant menacé par les huissiers (si ces derniers ne sont pas déjà venus),sur la mauvaise qualité de travail imposée, il est difficile pour nous de passer une bonne journée et nos proches le ressentent et le vivent au quotidien lorsque nous revenons à la maison.

Beaucoup de mes collègues ne réagissent pas parce qu'ils ont un "couteau sous la gorge" et que H2A est le seul moyen qu'ils ont pour subvenir à leur besoin,

 

surtout par les temps qui cours où nous ne pouvons nous permettre de quitter un travail tant il est difficile d'en trouver un autre. Cela n'empêche pas aux employés de se plaindre en privé et H2A sait cela et en profite. De plus, H2A nous infantilisent et nous fait travailler à la chaîne dans l'esprit le plus mauvais de l'ére industrielle: interdiction de parler à ses collègues, de respirer quelques secondes parce que l'on doit passer d'un cotisant à un autre avec seulement, hors pause déjeuner,20 minutes de pause dans une journée de huit heures. Et gare à celui ou celle qui arrive en retard car il ou elle aura 15 minutes de retenues sur son salaire qui n'est pas des plus glorieux du fait que nous sommes en contrat précaire.


H2A nous pousse également à nous mettre en "maintenance informatique" dans un but purement pécunier vu qu'H2A est payer au nombre d'appels. Et oui, il n'y a jamais eu de ralentissements sauf en de rares cas. Cela indique donc que parfois nous sommes payés à rien faire et à mentir. Cette situation est inacceptable et intolérable autant d'un point de vue humain que professionnel!

De surcroît, nous savons parfaitement que le RSI est en manque d'effectif ce qui donne une prestation de très mauvaise qualité. Certaines régions sont mieux loties que d'autres, notamment la région Midi-Pyrénées qui est une région désastreuse alors que la Bretagne fonctionne parfaitement.

 

Je n'accepte plus de travailler dans ces conditions et j'apporte mon soutien total aux indépendants victimes de l'incompétence! Ce que H2A et le RSI ne veulent pas prendre en compte, c’est que derrière ces "conneries",des vies, des gens, des familles et, pour aller plus loin, l’économie de notre pays sont en danger!

 

............................................................................................................................................................

 

Témoignage recue le 08.03.2013

 

 

…………LE SCANDALE !……………..

 

La mise à mort des travailleurs français

 

J’ai travaillé en qualité de téléconseillère  au RSI pendant 6 mois, à deux périodes bien distinctes. La première en début 2011et la deuxième durant l’été 2012.

Le premier jour de mon intégration nous avons eu une formation durant laquelle on nous a expliqué à moi ainsi qu’à  plus de 60 téléconseillères que nous étions une cellule de soutien pour le centre de paiement et la caisse RSI qui n’arrivait pas à gérer l’ensemble des dossiers et qu’il nous incombait comme tâche de faire un tri entre les différents dossiers afin de faciliter leurs traitements.

Nous avons eu une formation d’une semaine sur les méthodes de fonctionnement général du RSI et cela n’a pas suffi lorsque que nous nous sommes mis en poste.

Les documents qui nous ont été fournis nous parlaient d’un léger dysfonctionnement dans le traitement des dossiers alors qu’en réalité il y avait des problèmes  internes important sur les traitements des dossiers. Les retards de  remboursements, les dossiers en singleton entre autre étaient monnaies courante. Par ailleurs, nous nous rendions compte que certain dossier était réellement traité car il est vrai que nous avions la possibilité de vérifier par nous-même l’état d’avancement des dossiers.

 

Ma deuxième intégration s’est faite cette année 2012. J’ai été choqué par deux choses vraiment très importantes. D’une part, le temps très court et la mauvaise qualité de la formation pour la mise en poste. Elle a duré à peine 2jours et très peu de documentation nous a  été remis sur la méthode de fonctionnement du centre de paiement qui est chargé de la récolte des cotisations, ni même sur la caisse RSI qui était également traité par nous. De plus les problèmes du RSI se sont accrus en 1an et demi.

Les problèmes sont diverses aux RSI. Quand je fais une comparaison avec ma première intégration je me rends compte que les irrégularités du système ont empirés au point que bon nombre de cotisant souhaitait mettre fin à leur jour. En cause, les charges asphyxiantes qu’ils doivent supporter, la mauvaise information qu’ils ont sur le fonctionnement de ses charges et le mauvais accueille qu’ils reçoivent en appelant cette plateforme ou en se déplaçant (ndlr)

 

J’ai dressé une liste assez exhaustive de certains les problèmes rencontré :

Les revenus sont censés être taxé 47% du revenu du gérant de l’entreprise. Quand on a les dossiers en vue on constate que le principe de calcul est devenu flou car sur certains dossiers,  on voit des taxations allant jusqu’60% voire 70% de leurs revenus, sans justification de cette hausse de taxe.

Erreur dans les créations des dossiers. Il apparait de façon récurrente que beaucoup d’affiliation ont été soit faite sur le mauvais régime, soit que des entreprises radiées se trouvaient être à nouveau affiliée sans demande de leur part mais prélevé quand même.

 

 

Les taxations d’office : le RSI déclare à ses adhérents qu’en cas de non envoi de leur Déclaration Commune De Revenu il se doit de taxer d’office ses cotisants. Sauf que cette année une très grande partie de ses déclarations ont disparu de l’informatique. Fait le plus troublant, c’est que nous avons eu comme information de nos supérieurs qu’il y avait eu  un bug informatique sur le site net entreprise et pourtant même les déclarations envoyés par courrier n’étaient pas enregistrés. Ce qui a permis au RSI de taxé d’office bon nombre de cotisant.

 

Il ya également un vrai problème de double, voire triple et même plus de création de dossier informatique interne. Les cotisants peuvent avoir  2 ou 3 dossiers et surtout être taxé sur tous ses dossiers et avoir des avis d’appel totalement différents sur chacun de ses dossiers C’est un problème qui existait à la création de la cellule et qui surtout a empirer 1an et demi après. Car il nous était impossible de donné une information concrète au cotisant tant nous étions mal informé et qu’en plus il était interdit de faire mention au cotisant ce qui rendait le dialogue impossible.

 

Les changements du montant des cotisations. Les courriers de début d’année que les cotisant ont reçu pour le paiement de leur cotisation de l’année et le montant qu’il leur ai envoyé au moment de la régularisation il y a un énorme fraude. Et je dis bien fraude car il est anormal que les services du RSI qui est un organisme d’état ce permette de faire des erreurs aussi énorme et sur autant de cotisant et dire que c’est normal. Les cotisant reçoivent un avis d’appel en début d’année avec un certain montant à payer en fonction de leur revenu des années antérieurs pour certains et des bases forfaitaires de début d’activité pour d’autre sauf qu’il m’est apparu que les montants de ses avis d’appel a cotisation envoyé pour la régularisation 2011 ne prenait pas en compte ses montants la. Il a une soit disant erreur dans les calculs en la défaveur du cotisant dans le but de demander un montant de régularisation plus important qu’il ne devrait être. Le pire c’est que je ne parle pas de quelques cotisants mais bien d’un grand nombre.

 

Les remboursements aussi sont phénoménaux dans cet organisme. Il aurait fallu faire une ENQUETE EN INTERNE POUR SAVOIR QUELLE EST LE NOMBRE EXACTTE DE COTISANT EN ATTENTE DE REMBOURSEMENT, car à mon poste j’ai pu constater les divers retards.

 Ceux-ci sont de plusieurs ordres :

-       Il y a d’une part les cotisant qui ont été prélevé a tort par les services suite à une radiation qui ont vu leur cessation d’activité ne pas ce faire de façon automatique avec leur CFE et qui ont continué à être prélevé. Bon nombre de ses cotisants doivent attendre plus de 6mois pour être remboursé et quand cela est fait.

-       Autre problème les montants de remboursement qui disparaisse de l’informatique. Beaucoup de cotisant nous appelaient pour nous signaler qu’il attendait un remboursement et nous n’avons aucune infirmation, ni aucune trace de ses montants sur leur dossier informatique. En faisant des recherches de ma propre initiative sur le site internet du RSI, il est écrit que les remboursements sont effectués sous 30jousrs.

-       Ce qui est faux dans la majorité des cas, car j’ai eu des cotisant qui attendait depuis plus de 2ans des sommes folles de ce services De plus nous avons reçu l’ordre de ne pas dire aux cotisants que ses montants ne nous apparaissent pas à l’écran ce qui rend le discours très incompréhensible pour ce ledit cotisant. Il y a des cas aussi bien de 1000€, que de plus de 100000€ et ces personnes n’ont aucun moyen de savoir ou en est le remboursement car nous ne pouvions pas le savoir en tant que téléconseillères.

 

A contrario, RSI est très bien organisé pour pourvoir gérer tous les problèmes de non paiements. Sans qu’il n’y ai de vérification au préalable, quand un cotisant ne paye pas ses cotisations après plusieurs envoi de courrier (quand les courriers sont envoyé car il y a cas ou cela n’est pas fait), il est transfèré chez un huissier de justice qui a le pouvoir de lui bloquer ses comptes et de saisir ses biens. Dans au moins la moitié des cas qui sont envoyé du RSI les cotisants ne doivent rien. Certaines personnes sont radiés depuis des mois, d’autre n’ont même pas d’activité leur permettant de nourrir leur famille et pourtant on vient leur prendre les derniers bien qu’ils leur restent et ce de façon arbitraire sans contrôle car il y aussi bien des taxations d’office que de véritable non-paiement des cotisations.

 

Il m’est apparu de façon flagrante que le RSI envoyait des courriers totalement opaques aux cotisants. Je m’explique. Certains cotisants reçoivent des courriers leur demandant le montant de leur cotisation et qui ne correspondent en rien à ce qu’on leur a annoncé en début d’année et cela de façon répéter. Même au niveau informatique nous n’avons pas de trace de ses courriers. De fait, ils sont complètement perdu et les téléconseillers également dans les sommes qu’ils doivent payer. Notre travaille en tant téléconseiller est normalement de leur apporter des éclairements sur leur cotisations ce que je peux dire que lors de ma première intégration il était vrai que  nous pouvions le faire et  faire parvenir également des messages aux gestionnaires en qu’a d’irrégularité. Mais le système récemment  mis en place ne le permet plus ce qui a pour conséquence de réclamer des sommes sans queue ni tête et sans que quiconque de vérifier car même les comptables que nous avons en ligne n’y comprenne rien.

 

Beaucoup de cotisant font également des demandes de prélèvement bancaire qui ne sont pas prises en compte dans les délais ce qui les transfère directement en procédure de recouvrement. La seule façon pour eux de régler leur dette est de faire parvenir un chèque avec les majorations de retard et attendre de ce faire rembourser ses dernières.

 

De même que les courriers qu’il envoi pour signaler un changement, une demande (sauf pour les délais de paiements), tous les courriers même envoyé en lettre recommandés avec accusé de réception ne sont pas traites.

 

Beaucoup de cotisant ce plaigne  que les informations transmise au CFE ne figurent pas sur leur dossiers. Les informations manquantes sont diverses et dépendent des statuts choisit par l’indépendant : pour les auto-entrepreneurs c’est surtout le choix du prélèvement libératoire de l’impôt sur le revenu  et pour les autres on a le choix entre les numéros de Siret qui ne corresponde pas au leur, ou alors les affiliations ne sont pas faite en fonction du choix de régime.

 

Les rares indépendants qui sont appelés par les gestionnaires de comptes sont dans l’impossibilité de les rappelés car les numéros sont en INCONNU et le seul numéro dont ils disposent  est celui de la plateforme.

 

LES NUMEROS DE TELEPHONES DISPONIBLES SUR LE SITE DU RSI POUR JOINDRE LES CAISSES NE FONCTIONNE PAS.

 

Il y a encore beaucoup de choses à dire sur les pratiques inadmissible du régime sociale des indépendants.

Vous rendez vous compte que le caf fonctionne mieux que le RSI ?

Vous rendez vous compte qu’ils volent les travailleurs de notre pays et que c’est ce qui fera notre perte. Tous les jours des spots publicitaires, des émissions, des reportages sont diffusé destiné encourager l’entreprenariat  alors que le système mise en place par ces institutions va les mener à leur perte financière.

Il faut réagir parce que dans un pays quand les fainéants ont plus d’argent que les travailleur l’économie s’effondre parce que elle n’existe pas.

Ces hommes et ces femmes sont la richesse de la France car jusqu’a aujourd’hui notre pays a su s’en sortir grâce aux hommes et aux femmes qui n’ont pas peur de faire des10h de travail, voire beaucoup plus pour nourrir leur famille. Et aujourd’hui loin de leur donner la possibilité de le faire on les asphyxie.

Aujourd’hui je souhaite œuvrer pour une France forte car moi-même j’ai des projets de création d’entreprise. Mais si c’est pour me faire VOLER de façon si permissive je préfère partir à l’étranger et enrichir un autre pays.

Mais en attendant je souhaite que cette petite chose que je me permets de faire aujourd’hui va permettre que les choses bouger.  Je souhaite voir que le boulanger en bas de chez moi, le tabac qui est juste à côté, le boucher, le plombier et tous les artisans et commerçants de France puisse  pouvoir NOURRIR LEUR FAMILLE par leur travaille sans être voler.

J’ai répertorié une liste de question auquel il faut répondre afin de déterminer l’ampleur de cette malversation :

-       Connaitre le nombre total de cotisant en France et les statuts de chacun d’eux

-       Combien de ces cotisants ont des délais de paiements

-       Combien de cotisant ont reçu des courriers avec des erreurs dans les montants de cotisation

-       Combien de cotisant ont reçu des délais de paiement comportant des erreurs (erreur dans les sommes du, différences entre les délais de paiement envoyé à leur domicile et les somme prélevé sur leur compte).

-       Combien de cotisant se sont aperçu d’erreur dans la saisie de leur revenu

-       Quel est le temps réel d’un traitement de dossier au sien des bureaux car si certain courrier sont traités rapidement d’autre peuvent prendre des mois voire des années pour certain.

-       Combien de cotisant sont réellement informé sur les modalités de taxe car beaucoup d ’entre eux m’ont dit ne pas avoir eu d’information sur les organisme au moment de l’affiliation

-       Pourquoi les numéros des caisses ne répondent pas

-       Pourquoi il est tant difficile pour le RSI de coupler les dossiers afin de créer une fluidité dans la gestions ( j’ai un début de réponse il se font plus d’argent en taxant 3fois le même cotisant en lui incluant toutes sortes de frais et en rajoutant des sommes sorti de nulle part mais ceci est un avis personnel il faut des preuves)

-       Pourquoi il n’est pas possible de joindre un gestionnaire de compte directement sauf en ce déplaçant

-       POURQUOI SEUL LES CAS SUICIDAIRE SONT PRIS EN PRIORITE

-       Quel est le temps d’attente de remboursements pour chaque cotisant (moins de 6mois,  plus de 6mois, un an et plus il faut un chiffre précis (mais je paris déjà que ceux qui sont au-delà de 10000€ ont des temps d’attente plus long)

-       Pourquoi en cas de gros flux d’appel les téléconseiller on ordre de leur directions de faire de la maintenance et donc de ne pas répondre aux questions des cotisant

-       Pourquoi une téléconseillère n’a pas le droit de rester plus de 3m30 par appel alors que la complexité des dossiers rend impossible une résolution en si peu de temps.

-       Pourquoi il est aussi complique d’arrêter des poursuites même quand le cotisant fait parvenir des documents ou son paiement pour y mettre un terme.

-       Et surtout combien de cas de suicide sont dû au RSI (beaucoup de cotisant sont vraiment désespéré au téléphone et ce disent prêt à sauter le pas)

 

 

 

................................................................

 

 

Parodie Appel téléphonique RSI : http://youtu.be/k0U9MDkJy4U

 

........................................................................................................................................

 

 
Ils sont 70. 70 agents ISU (Interlocuteur Social Unique). Ils sont formés (certes la formation est succincte : 1 jour et demi) et pourraient donc vous répondre. Leurs ordinateurs fonctionnent et il n'existe aucun ralentissement lors de vos appels. Ces agents ne demandent qu'une chose : faire leur travail correctement : c'est à dire, vous renseigner Or dès leur arrivée le matin, l'ordre est clair : "tu te mets en maintenance". Et voici donc 70 personnes (en tout cas sur le site de H2A Bagneux, je n'ai jamais travaillé sur le plateau de St Ouen) qui sont là à singer un répondeur téléphonique en indiquant aux cotisants "qu'ils ne peuvent répondre qu'à des questions d'ordre général suite à un problème informatique". Frustration et honte. Du coup, personne ne travaille sous son vrai nom, ce sont des pseudonymes qui vous accueillent et s'efforcent de vous évincer des lignes téléphoniques en moins de 3 minutes 30. L'ambiance est telle sur ce plateau téléphonique que depuis janvier 2013, 3 superviseurs ont jetés l'éponge à cause d'une pression inutile : les agents n'éconduisent pas assez vite les cotisants. La logique de calcul est simple : le numéro d'appel étant surtaxé, il faut un maximum d'appel sur la journée et surtout, tenter de tous les prendre en ligne. Ainsi la société qui sous-traite peut se pavaner auprès du RSI d'avoir "satisfait 100% des appels" en prenant sa "petite" commission par appel. Ensuite, la qualité de service est épisodique. Les écoutes pour améliorer la qualité de service sont bien existantes mais elles ne résultent que sur une seule chose : si un des employés répond mal, il est viré vu que tout le monde, à quelques exceptions près, est en CDD sur ce plateau. Au lieu de débriefer pour que cet agent s'améliore, on prend un nouveau qui n'y connait rien. Qu'on forme vaguement en une journée et demi et qui joue ensuite au répondeur en sachant qu'il est sur un siège éjectable. Suite aux témoignages précédents que vous avez reçus, il a clairement été donné pour consigne aux superviseurs de ne plus menacer même indirectement les réfractaires à ce qui s'appelle ici de la "maintenance intelligente" . Leurs noms sont simplement transmis au service RH qui ne les renouvellent pas. Au regret de vous décevoir, mais avec le plaisir de vous informer, les notes internes ne font nullement état d'une baisse de vos cotisations sociales pour 2013. Bien au contraire. Je tâcherai de vous transmettre lesdits documents qui émanent de la direction nationale du RSI faisant état des augmentations à subir dans le cadre de l'effort national demandé. Des agents compétents pour vous répondre ? Pour ce plateau comme pour celui de St Ouen, il n'y a guère plus qu'un seul superviseur compétent pour former des agents compétents. Les autres sont des matons qui veillent à ce qu'on ne renseigne personne et qu'on passe très vite au suivant appel. Vous avez certainement déjà entendu " je transmets l'information à votre gestionnaire de compte en lui faisant parvenir un mail, il vous contactera dans les plus brefs délais"… Certains agents ayant eu la désagréable surprise d'être rappelés par le cotisant à qui ils avaient promis une issue heureuse à la suite de ce transfert de dossier à quelqu'un de plus compétent et travaillant réellement pour le RSI, ces agents ont donc pris l'initiative de ré-écrire aux même gestionnaires de compte en leur demandant si ils existaient vraiment, et ce qu'ils foutaient. Car ce sont nous les agents qui recevons vos appels de cotisants désespérés, agacés, énervés et nous vous comprenons. Eh bien la réaction ne s'est pas faite attendre pour une fois : nos superviseurs ont reçus la consigne de nous faire lever la main avant chaque envoi de mail pour vérifier que nous n'écrivons plus ce genre de choses ! Nous aimerions sincèrement pouvoir faire notre travail, vous apporter des solutions, de vrais conseils, vous aiguiller vers des interlocuteurs réactifs et compétents, mais aujourd'hui ceci est récompensé par une réinscription au chômage immédiate. La société H2A passe son temps à se couvrir de mille manières : - en fournissant des statistiques flatteuses au dirigeants du RSi lorsqu'ils viennent sur place (96% des appels reçus ont été traités, par exemple) - en leur faisant faire des écoutes uniquement sur des agents anciens (donc sachant très bien répondre car évidemment ces jours là nous ne sommes pas en maintenance) - en faisant noter le moindre petit pb informatique aux agents lorsque les responsables du système d'exploitation du RSI viennent vérifier qu'il n'y a pas de ralentissement sur leur système - en assurant un turn over permanent des agents les plus outrés, curieux ou bavards pour que leur parole ne puisse porter le moindre préjudice (la crainte du journaliste infiltré est réelle Je vous passerai les conditions de travail des employés, on est dans l'infantilisation et la déshumanisation la plus abjecte qui soit, profitant d'un contexte de l'emploi catastrophique. H2A se défend en disant qu'elle reste une entreprise qui recrute constamment et génère un CA de 20millions d'euros (merci les appels des cotisants!) Alors, se plaindre et témoigner, d'accord, mais que faire maintenant ? Je suggère que vos prochaines manifestations aient lieu au siège d'H2A où vous exigerez la venue des pontes du RSI. Ca suffit. J'y travaille contraint et forcé. La mission de service public auprès des entrepreneurs qu'on m'a tant vanté pendant ma formation, je n'y crois pas le moins du monde. Ni maintenant ni plus tard. Une seule phrase me reste de cette formation : "de toute façon il faut pousser le cotisant à payer et ce en 3min30 maximum". On écoute la plainte, les griefs, la requête du cotisant, et ont l'invite à payer de quelque manière que ce soit : échéancier ou autre. Les personnes responsables de ces plateaux téléphoniques et de ces conditions inhumaines sont : - Mme Sylvie Parickmiler et Mme Sylviane Titus, toutes deux traitent les agents et les superviseurs par la terreur. Personne n'est à l'abri de leurs pétâges de plomb si vous ne respectez pas leurs exigences débiles(comme l'interdiction formelle de répondre au téléphone debout, ou celle de se faire la bise pour se dire bonjour par exemple) - Les superviseurs matons qui font appliquer ces délirantes consignes sont les seuls à travailler avec leurs prénoms. Il y a Lamya la gestionnaire de pauses, Claire qui ne sert à rien si ce n'est à hurler qu'il faut répondre plus vite aux appels et Brigitte une nouvelle arrivante sur le plateau suite au récentes et logiques défections de superviseurs. Toute sous la coupe d'un Nicolas aussi condescendant qu'omnipotent. Tout ce petit monde n'a qu'un objectif chers cotisants : faire en sorte qu'avec un minimum d'agents, ils puissent répondre rapidement à tous les appels qui se présentent. Ensuite vos problèmes de paiement, de non compréhension du montant de vos cotisations, de remboursements, d'huissiers et autres… ils n'en ont cure. J'en ai certainement oublié mais le mieux serait encore un reportage en caméra cachée… zut on va encore nous surveiller de plus près…

 


Les réactions

  • Avatar
    christophe david

    Le 01/02/2013 à 12:12:08

    Je cole et je copie su mon FB avec 1400 amis sa va faire réagir .
    Merci

  • Avatar
    antoine da cruz

    Le 01/02/2013 à 12:15:03

    salut a un homme courageux

  • Avatar
    jeanlou glad

    Le 01/02/2013 à 14:43:51

    effectivement, le RSI est une belle machine à broyer les entrepreneurs ! je me suis mis auto-entrepreneur en 2011, à peine inscrit, le RSI m'envoyait une facture de 250 euros !Quand j'ai arrété mon activité, j'ais mis 75 jours pour obtenir un certificat de radiation afin de regagner le régime général de la sécu ! 75 jours, 3 courriers sur tous les tons, 2 rdv à la permanence de Macon (où l'agent d'accueil est d'une incompétence qui frise le dessin animé !) 12 appels téléphoniques, pour un simple papier qui pourrait être transmis en 5 mns par le net !!!

  • Avatar
    christelle G.

    Le 01/02/2013 à 18:38:20

    RSI=Régime Sourdingue des Incompétents

  • Avatar
    TOTO

    Le 01/02/2013 à 19:07:18

    Bonjours à tous,

    Moi ça commence à me chatouiller de lire des gens qui semblent souhaiter que l’ont contractes des assurances privées, souvent Anglaises « allez savoir pourquoi … » !

    Apres plusieurs années de cotisations dans ce système devenu merdique, j’ai d’autres choses à foutre que de rentabiliser les fonds d’investissements et fonds de réversions étrangers, qui ne manqueront pas de m’enfler…

    Il est hors de question, de plus, que j’abandonne mes droits acquis chèrement !!!

    Donc le combat c’est de remettre toute cette merde dans le droit chemin, et pas d’augmenter la plue value d’actionnaire véreux !

    TOTO

  • Avatar
    TOTO

    Le 01/02/2013 à 20:39:05

    Re,

    Un oublie après relecture de mon message,

    Merci a Goffrey de son témoignage, qui n’est pas rien, et qui pourrais lui apporter de nombreux soucis…

    Encore Merci a vous Monsieur, sans doute vous avez fait le bon choix, l’avenir est désormais devant vous, revenez ici si par malheur vous aviez des « soucis ».

    Cordialement.

    TOTO.

  • Avatar
    ines delindt

    Le 02/02/2013 à 14:27:59

    Ils sont 70. 70 agents ISU (Interlocuteur Social Unique). Ils sont formés (certes la formation est succincte : 1 jour et demi) et pourraient donc vous répondre. Leurs ordinateurs fonctionnent et il n'existe aucun ralentissement lors de vos appels. Ces agents ne demandent qu'une chose : faire leur travail correctement : c'est à dire, vous renseigner
    Or dès leur arrivée le matin, l'ordre est clair : "tu te mets en maintenance". Et voici donc 70 personnes (en tout cas sur le site de H2A Bagneux, je n'ai jamais travaillé sur le plateau de St Ouen) qui sont là à singer un répondeur téléphonique en indiquant aux cotisants "qu'ils ne peuvent répondre qu'à des questions d'ordre général suite à un problème informatique". Frustration et honte. Du coup, personne ne travaille sous son vrai nom, ce sont des pseudonymes qui vous accueillent et s'efforcent de vous évincer des lignes téléphoniques en moins de 3 minutes 30.
    L'ambiance est telle sur ce plateau téléphonique que depuis janvier 2013, 3 superviseurs ont jetés l'éponge à cause d'une pression inutile : les agents n'éconduisent pas assez vite les cotisants.
    La logique de calcul est simple : le numéro d'appel étant surtaxé, il faut un maximum d'appel sur la journée et surtout, tenter de tous les prendre en ligne. Ainsi la société qui sous-traite peut se pavaner auprès du RSI d'avoir "satisfait 100% des appels" en prenant sa "petite" commission par appel.
    Ensuite, la qualité de service est épisodique. Les écoutes pour améliorer la qualité de service sont bien existantes mais elles ne résultent que sur une seule chose : si un des employés répond mal, il est viré vu que tout le monde, à quelques exceptions près, est en CDD sur ce plateau. Au lieu de débriefer pour que cet agent s'améliore, on prend un nouveau qui n'y connait rien. Qu'on forme vaguement en une journée et demi et qui joue ensuite au répondeur en sachant qu'il est sur un siège éjectable.
    Suite aux témoignages précédents que vous avez reçus, il a clairement été donné pour consigne aux superviseurs de ne plus menacer même indirectement les réfractaires à ce qui s'appelle ici de la "maintenance intelligente" . Leurs noms sont simplement transmis au service RH qui ne les renouvellent pas.

    Au regret de vous décevoir, mais avec le plaisir de vous informer, les notes internes ne font nullement état d'une baisse de vos cotisations sociales pour 2013. Bien au contraire. Je tâcherai de vous transmettre lesdits documents qui émanent de la direction nationale du RSI faisant état des augmentations à subir dans le cadre de l'effort national demandé.
    Des agents compétents pour vous répondre ? Pour ce plateau comme pour celui de St Ouen, il n'y a guère plus qu'un seul superviseur compétent pour former des agents compétents. Les autres sont des matons qui veillent à ce qu'on ne renseigne personne et qu'on passe très vite au suivant appel.
    Vous avez certainement déjà entendu " je transmets l'information à votre gestionnaire de compte en lui faisant parvenir un mail, il vous contactera dans les plus brefs délais"… Certains agents ayant eu la désagréable surprise d'être rappelés par le cotisant à qui ils avaient promis une issue heureuse à la suite de ce transfert de dossier à quelqu'un de plus compétent et travaillant réellement pour le RSI, ces agents ont donc pris l'initiative de ré-écrire aux même gestionnaires de compte en leur demandant si ils existaient vraiment, et ce qu'ils foutaient. Car ce sont nous les agents qui recevons vos appels de cotisants désespérés, agacés, énervés et nous vous comprenons. Eh bien la réaction ne s'est pas faite attendre pour une fois : nos superviseurs ont reçus la consigne de nous faire lever la main avant chaque envoi de mail pour vérifier que nous n'écrivons plus ce genre de choses !
    Nous aimerions sincèrement pouvoir faire notre travail, vous apporter des solutions, de vrais conseils, vous aiguiller vers des interlocuteurs réactifs et compétents, mais aujourd'hui ceci est récompensé par une réinscription au chômage immédiate.

    La société H2A passe son temps à se couvrir de mille manières :
    - en fournissant des statistiques flatteuses au dirigeants du RSi lorsqu'ils viennent sur place (96% des appels reçus ont été traités, par exemple)
    - en leur faisant faire des écoutes uniquement sur des agents anciens (donc sachant très bien répondre car évidemment ces jours là nous ne sommes pas en maintenance)
    - en faisant noter le moindre petit pb informatique aux agents lorsque les responsables du système d'exploitation du RSI viennent vérifier qu'il n'y a pas de ralentissement sur leur système
    - en assurant un turn over permanent des agents les plus outrés, curieux ou bavards pour que leur parole ne puisse porter le moindre préjudice (la crainte du journaliste infiltré est réelle

    Je vous passerai les conditions de travail des employés, on est dans l'infantilisation et la déshumanisation la plus abjecte qui soit, profitant d'un contexte de l'emploi catastrophique. H2A se défend en disant qu'elle reste une entreprise qui recrute constamment et génère un CA de 20millions d'euros (merci les appels des cotisants!)

    Alors, se plaindre et témoigner, d'accord, mais que faire maintenant ? Je suggère que vos prochaines manifestations aient lieu au siège d'H2A où vous exigerez la venue des pontes du RSI. Ca suffit. J'y travaille contraint et forcé. La mission de service public auprès des entrepreneurs qu'on m'a tant vanté pendant ma formation, je n'y crois pas le moins du monde. Ni maintenant ni plus tard. Une seule phrase me reste de cette formation : "de toute façon il faut pousser le cotisant à payer et ce en 3min30 maximum". On écoute la plainte, les griefs, la requête du cotisant, et ont l'invite à payer de quelque manière que ce soit : échéancier ou autre.

    Les personnes responsables de ces plateaux téléphoniques et de ces conditions inhumaines sont :
    - Mme Sylvie Parickmiler et Mme Sylviane Titus, toutes deux traitent les agents et les superviseurs par la terreur. Personne n'est à l'abri de leurs pétâges de plomb si vous ne respectez pas leurs exigences débiles(comme l'interdiction formelle de répondre au téléphone debout, ou celle de se faire la bise pour se dire bonjour par exemple)
    - Les superviseurs matons qui font appliquer ces délirantes consignes sont les seuls à travailler avec leurs prénoms. Il y a Lamya la gestionnaire de pauses, Claire qui ne sert à rien si ce n'est à hurler qu'il faut répondre plus vite aux appels et Brigitte une nouvelle arrivante sur le plateau suite au récentes et logiques défections de superviseurs. Toute sous la coupe d'un Nicolas aussi condescendant qu'omnipotent.

    Tout ce petit monde n'a qu'un objectif chers cotisants : faire en sorte qu'avec un minimum d'agents, ils puissent répondre rapidement à tous les appels qui se présentent. Ensuite vos problèmes de paiement, de non compréhension du montant de vos cotisations, de remboursements, d'huissiers et autres… ils n'en ont cure.

    J'en ai certainement oublié mais le mieux serait encore un reportage en caméra cachée… zut on va encore nous surveiller de plus près…

  • Avatar
    Olivier, BOUILLON

    Le 02/02/2013 à 17:46:44

    Monsieur Geoffrey Gourronc,
    Je vous remercie pour avoir pris le temps de nous écrire ce que nous savions malheureusement déjà.
    Il faut dénoncer H2A et le RSI. Au regard des liens qui unissent ces deux entités je pense réellement qu'il y a des quelque chose de "bizarre" la dessous.
    Je fais un copier coller en retirant le nom et je vais demander des explications au siège du R.S.I. et j'envoie cela également aux différents ministères. Uniquement pour les faire "c ier"...
    Olivier BOUILLON.

  • Avatar
    Patricia BOUTBIEN

    Le 04/02/2013 à 12:08:29

    La Bretagne ne fonctionne pas !! la France ne fonctionne pas !! c'est une catastrophe nationale ! le montant de nos cotisations est confiscatoire ! Nous ne travaillons que pour payer des cotisations, taxes et impôts et devons survivre avec les miettes... C'EST UNE HONTE ! H2A et RSI et tous les autres organismes nous ponctionnent sans état d'âme avec la complicité de nos dirigeants qui ne pensent qu'à colmater les déficits faramineux de toutes les caisses, gérées n'importe comment depuis des décennies ! Je suis d'accord avec Faraj Chemsi ! rébellion !

  • Avatar
    Jo Phil

    Le 05/02/2013 à 11:23:43

    Bonjour à Tous !
    Merci à Geoffrey pour son courage ! Petite précision : En Bretagne c'est également une vaste kermesse ! Rien ne fonctionne correctement ! Cela fait trois fois que j'assigne le rsi au Tribunal des affaires sociales , et je vais y retourner sans tarder car je viens de reçevoir une nouvelle contrainte hier soir ( Qu'il est bon quand au retour du boulot vous êtes accueilli par votre huissier préféré tenant à la main la délicate "missive "vous invitant à payer des sommes aussi prohibitives que farfelues !!) Me voilà reparti dans la spirale infernale ! Il faut savoir que le rsi à tenté de recouvrir des sommes déjà payées par une intervention sur mon compte en décembre ( La modique somme de 7900 Euros juste avant les fêtes ! Sympas le cadeau ) Donc là c'est bon ! La coupe est pleine ! Le rsi est le cancer des entreprises ! Contribuons à en trouver le vaccin ! Bon courage à Tous

  • Avatar
    carole BACA

    Le 18/02/2013 à 22:54:05

    Bonjour,
    4 mois que j'essaie de joindre quelqu'un pour faire le point sur mon compte RSI.
    "renouvelez votre appel car maintenance informatique ou ralentissement informatique et impossibilité de se connecter à mon compte" et on me raccroche au nez.
    Lettre recommandé à Monsieur le Directeur demandant de bien vouloir m'accorder un rendez-vous ; sans réponse !
    Voilà je trouve ça inadmissible. Je passe les détails, je suis dans une situation très très difficile à cause de cette administration légale qui nous raquette, ils ont notre RIB ils prélèvent et lors de la régularisation lorsqu'on a un crédit c'est une bataille sans fin !
    C'est intolérable ! Que faut il faire ? On subit ! Les taux de cotisations beaucoup trop élevés.
    On lutte pour sauver notre entreprise, on s'inquiète au quotidien, on ne dort plus, ça a des répercussions sur notre santé notre mental, c'est grave !

  • Avatar
    Nadia

    Le 27/02/2013 à 17:55:49

    toutes mes condoleances... J'ai lancé les premieres receptions d'appels du rsi ,formé et encadré la centaine de 1ers agents rsi chez H2a, j'ai claqué la porte avec perte et fracas peu de temps après le lancement pour les auto entrepreneurs, quand j'ai compris que l'on voulait juste faire de nous un bouclier, au diable ces milliers de personnes guillotinées par les huissiers, la DMC la DMC la DMC (durée moyenne de communication).... Quand je me battais pour dénouer le problème d'un cotisant, on me répondait " passe au gestionnaire"....oui mais où est il? Quant au tableau de bord pour les dysfonctionnement informatiques, c'est moi qui l'ai mis en place.... pour justifier des difficultés que rencontrent les agents....

  • Avatar
    Lola

    Le 02/10/2013 à 12:02:11

    Je peux vous confirmer que rien n'a changer , harcèlement perpétuelle LA DMC L DMC LA DMC , avec la Brigitte qui te crie dans une oreille alors que dans l'autre tu a le cotisant en pleur qui me menace de se suicider .... Malheureusement j'en ai plein d'autre comme sa ...

  • Avatar
    Restella

    Le 16/01/2014 à 16:37:50

    Suite à ton commentaire "Lola", je m ' etonne de tes dire pour ne pas en dire choquer.
    Si tu as vraiment travailler ne serait ce que deux jours chez ce prestataire de service ( h2a) tu saurais que Brigitte n' est pas celle dont tu parle. Aucune personne de cette sociéte ( en partant des TA et de la direction, ne peuvent clamer un defaut ou un reproche concernant cette gentille femme. Tu es suspecte...

  • Avatar
    jaures

    Le 26/01/2014 à 13:15:59

    H2a halalala, la petite dictée à l'embauche ! Puis ton superviseur qui te demande de le relire pour corriger ses mails!!!!
    Le rsi sous traite avec h2a pour ne pas avoir à embaucher,
    Ça lui coute moins cher, incapable d’offrir un vrai service il s’en remet à des plateaux externe déjà connu pour leurs conditions de travail insupportable.
    Alors que d’un côté l’état combat soi-disant les conditions de travail insoutenable de l’autre côté il les soutient en leur donnant des contrats et tout ça avec nos sous !
    h2a c'est l’usine des temps moderne, le tutoiement outrancier (on te parle comme à un chien) on t’humilie verbalement devant tes collègues pour un oui pour un non, on te compare aussi, ha l’infantilisation !!! un matériel informatique obsolète a en avoir mal au yeux , et puis en début de mois tu récupères ta paie en faisant la queue pendant une heure avec tout le personnel devant l’entrée de la société a Bagneux ,mais non non je t’assure on n’est pas en 1920 !
    Un superviseur n’est jamais qu'un capo, un petit chef avec sa cravache verbale sans plus de compétences que les t.a qu’il encadre, qu il soit gentil ou pas il te pousse il cherche tes limites son boulot c’est de te faire cravacher, il n’est pas bien plus payé que toi faut l avouer, mais vu le travail qu’il fait il devait l’être moins, mais bon un capo ça reste un kapo ! C’est lâche …. Plutôt faire subir que subir ou partir.

    C’est surtout le concept des centres d’appels qui est un véritable scandale, le superbe exemple de super patron pseudo révolutionnaire de free Mr Xavier Niel qui te donne un internet moins cher pour des conditions de travail d’un autre âge.
    Avant c’était l’usine c’était dur, physiquement. Maintenant ce sont les plateaux, c’est dur mais psychologiquement.
    Les plateformes téléphoniques sont faites pour réduire les couts sur le dos de l'employé
    Ou de ce qu’il reste du citoyen tout en rapportant de l’argent a des sociétés privées.

  • Avatar
    fath fath

    Le 31/01/2014 à 21:12:40

    Je peux témoigner concernant l'incapacité des téléopérateurs à répondre aux questions des affiliés. Je travaille chez H2A. J'ai, bel et bien, suivi une formation de 1 jour et 1/2. . Je précise que je suis honteuse de faire ce travail mais je n'ai, à ce jour, PAS LE CHOIX. Ces contrats d'1 semaine renouvelable sont si précaires que nous vivons dans l'angoisse du lendemain. Sachez que les conditions de travail sont effroyables et que la pression est monnaie courante.

    Je suis prête à aider comme je pourrai

  • Avatar
    La Titia

    Le 07/04/2014 à 19:01:11

    Venant d'un centre d'appel Free, où les conditions de travail sont + que biens (CE, prime de participation, primes...) JE REGRETTE même d'en être partie ! Je me suis retrouvée à postuler chez H2A à Bagneux pour une mission CESU de 15 jours avec une formation d'un jour et demi NON RÉMUNÉRÉE bien évidemment ! Au bout de 2 jours j'ai tout simplement arrêter d'y aller préférant chercher activement ailleurs que de travailler pour un salaire misérable dans des conditions de travail archaïques. En 2014, c'est juste honteux de travailler dans de tels conditions.

  • Avatar
    Reno Raines

    Le 02/05/2014 à 12:55:44

    Bonjour,

    je suis passé sur ce plateau de H2A et effectivement je ne peux que confirmer tous les témoignages portés à connaissance. On vous forme réellement à l'arrache, et la formation est dispensé par Claire qui est aussi dégourdie qu'une morue enfariné. Après ça on vous balourde sur le plateau en mode : "démerde toi!!!". Pour ce qui est des cotisants plus vite vous les expédiez, et mieux vous vous portez (ce que veulent ces soi disant superviseurs de plateaux aux compétences plus que limitées et douteuses). Des négriers voilà ce qu'ils sont très concrètement. Dès qu'ils savent que vous n'avez pas d'autres recherches de traval ils vous tiennent à la gorge!!! Ils ont essayé avec moi, sauf que, manque de bol j'ai réussi à m'en sortir de suite, et je me suis cassé du jour au lendemain sans les prévenir ni envoyé de lettres rien. Al'heure d'aujourd'hui je travaille dans le service d'accompagnement pour les auto entrepreneurs. AH aussi, pour avoir un CDI chez h2a il faut que vous attendiez 2 ans en enchainant les CDD.

  • Avatar
    Anoynme

    Le 15/10/2014 à 16:40:07

    Merci pour vos messages, surtout le dernier très récent. Je vais leur dire que je suis pas intéressée.

  • Avatar
    Sabrina lol

    Le 07/11/2014 à 01:52:34

    Bonjour, je suis très soulagée d'observer un tel soutien auprès des cotisants. Je travaille sur l'activité Isu depuis 1 an. J'ai signé un contrat Cdi et je regrette d'avoir fait ce choix. Au vu de mon ancienneté sur cette activité je suis habilitée à répondre à toutes les demandes émanant des cotisants. La réalité est différente, car pour les raisons évoquée par les précédentes personnes cette société préfère faire du chiffre que de répondre aux cotisants.
    La direction me demande de faire 14 appels de l'heure !!!!! Il est difficile de cumuler la quantité et la qualité.
    J'ai fait un choix personnel !!
    Je préfère traiter les demandes des cotisants, renseigner, écouter et intervenir si possible avec le peu de moyen que faire du chiffre pour cette scoute de merde. Des remarques désobligeantes à mon égard dont effectuées émanant de ma direction, des avertissements mais étant en cdi difficile de licencier quelqu'un !!

    La seule satisfaction personnelle et professionnelle et d'avoir un remerciement des cotisants sur l'écoute active et les conseils apportes. Je fait beaucoup de hors procédure pour aider les gens à se sortir des situations très très complexes mais le seul moyen de me regarder dans un miroir.

    Je préfère passer 10minutes avec un cotisant au téléphone mais qu'il reparte "content"....

    J'ai hâte de quitter le groupe h2a et retrouver un poste dans mon domaine le social !!

    Tant que je travaillerais à ce poste, je continuerais à aider les cotisants à mes dépends des remarques de ma direction

    Je suis de tt cœur avec vous et continuez à vous battre contre un système pourri

  • Avatar
    Thierry

    Le 30/11/2014 à 16:25:05

    J'ai déjà travaillé chez H2A il y a fort longtemps, c'était en 1996, sur le plateau de St Ouen. Personnellement je n'ai rien à apporter comme témoignage relatif au RSI car j'étais sur d'autres missions à l'époque.
    Mais je confirme une très mauvaise ambiance de travail là-bas. Et en 15 ans ça a sûrement dû s'aggraver !
    Je me souviens juste de 2 personnes: un certain "Médine", véritable tête à claque, méprisant comme pas permis. Tout le monde a eu des problèmes avec ce mec. Y est-il encore? L'autre, c'était un chef de service dont je ne rappelle pas le nom, qui harcelait tout les téléconseillers en gueulant, à 50 cm du combiné (la classe!): "IL FAUT QUE TU PARLES EN SOURIANT QUAND T'ES AU TELEPHONE !!". Je lui avais répondu quelque chose comme "Vous pouvez pous taire? Je suis en ligne, je n'arrive plus à entendre mon interlocuteur!". Ce à quoi ce connard de service me dit: "OK, t'es ejecté du service!" Quel souvenir !

Réagir


Rechercher sur le site

Newsletter

  • En inscrivant votre e-mail, vous recevrez gratuitement les bulletins d'information de Association Sauvons Nos - Site National et Officiel RSI



L'ASSOCIATION

ADHERER

BESOIN D'AIDE

NOS PROPOSITIONS

LA PRESSE EN PARLE

NOS DOSSIERS

VOS TEMOIGNAGES

ABERRATIONS DU RSI

LETTRES OUVERTES

AFFICHES / FLYERS SNE

MENTIONS LEGALES

BOUTIQUE SNE

AUTRE

Sondage

  • Seriez vous pour une manifestation nationale devant tout les RSI régionaux

Visiteurs en ligne

    • Nombre d'invités : 3