La nouvelle république (20/10/12)

 

Las de se serrer la ceinture, ils jettent leurs slips

 

 

problem 

 

 

Hier, à Niort, une vingtaine de commerçants et artisans ont manifesté de façon singulière devant le siège du Régime social des indépendants (RSI).

 

 
Le mieux, ce serait de mouiller les slips avant de les balancer sur la façade. Ils devraient rester collés et bien visibles, sans faire de dégradations.
 

Il est 11 heures, hier à Niort, et il pleut sans discontinuer. Réfugiés sous le tivoli qu'ils ont installé sur le parking du siège régional du RSI (Régime social des indépendants), une vingtaine de manifestants peaufinent leur coup médiatique.

 

Pour participer à leur « lâcher de slips », un concept protestataire inédit, ces artisans et commerçants sont venus de toute la région et même au-delà. Ils espéraient être plus nombreux. « Le temps, hélas, est en faveur du RSI, on aurait dû être une centaine », se désolait Pascal Geay, le stratège, président fondateur de l'association nationale « Sauvons nos entreprises ».

 


En tout début d'après-midi, une autre pluie, de slips celle-là, s'abattait bel et bien sur la baie vitrée du hall d'accueil du RSI. Pas tout à fait comme prévu… Slip, en anglais, signifie glisser… A peine avaient-elles atteint leur cible, que les munitions textiles retombaient au sol ! Qu'à cela ne tienne, strings, caleçons et autres culottes étaient promptement ramassés et aussitôt réexpédiés sur la forteresse ennemie.

" Le RSI ponctionne 47% de nos bénéfices "

Les reproches des assaillants ? C'est Pascal Geay, artisan plaquiste rochelais en liquidation judiciaire, qui les résume : « On est tous à bout, et on n'a plus rien à perdre. On ne peut plus supporter d'être taxé à 47 % par le RSI. Prenez l'exemple d'un artisan qui a un chiffre d'affaires de 100.000 €. S'il dégage 20.000 € de bénéfices, le RSI lui en ponctionne 47 %, soit près de 10.000 €. Les impôts, c'est 1.000 € de plus. Au final, il lui reste 9.000 € annuels, ce qui lui fait un salaire mensuel de 750 €. C'est le RSA ! »

L'autre reproche majeur, c'est Michèle Lechelard, commerçante à Saint-Clémentin, dans le Thouarsais qui le détaille : « Depuis la création du RSI, ce régime obligatoire qui nous ponctionne mais nous donne droit à peu de prestations – en cas d'arrêt de travail, on a 15 jours de carence ! –, il y a de gros dysfonctionnements dans les appels à cotisation. On nous réclame d'un seul coup des sommes énormes qui ne correspondent à rien et on a beau envoyer recommandé sur recommandé, on ne nous répond même pas. »

 

 

Après avoir déposé les slips dans un cercueil en bois fabrication maison, les protestataires sont entrés en le portant façon obsèques dans le hall du RSI.

 

 

Matthieu Perrot, le directeur régional, les y attendait. Après avoir écouté leurs griefs, ce dernier les a invités à profiter des élections en cours en vue du renouvellement du conseil d'administration du RSI pour porter leurs revendications. Peine perdue : l'association appelle au boycott. Matthieu Perrot, qui a promis de faire suivre les critiques liées à l'organisation générale, a néanmoins accepté de recevoir personnellement les cotisants relevant de son ressort régional et d'étudier chaque dossier litigieux.

 

SOURCE: http://www.lanouvellerepublique.fr/Deux-Sevres/Actualite/24-Heures/n/Contenus/Articles/2012/10/20/Las-de-se-serrer-la-ceinture-ils-jettent-leurs-slips

 

 

..............................................................................................................................................................

 

Réactions :

 

***MONTORO STEPHANE***

 

Bien joué les gars je vous soutiens et espère pouvoir faire une manifestation dans la région toulousaine.
Courage on va arriver a les mettre à genou.
salut a tous les artisans et commercants qui en on marre du RSI

Le 20-10-2012 à 18:49:56

 

 

***devanne dominique***

moi aussi proche du depot de bilan et epuise de travailler pour ne rien gagner avant d'etre gerant de ma sarl je suis surtout le seul ouvrier quel ouvrier va travailler pour rien . " le petit artisan" je pense jetter l'éponge marre du RSI qui me pompe tout.

Le 21-10-2012 à 21:04:23 

 

 

 

Réagir


Rechercher sur le site

Newsletter

  • En inscrivant votre e-mail, vous recevrez gratuitement les bulletins d'information de Association Sauvons Nos - Site National et Officiel RSI



L'ASSOCIATION

ADHERER

BESOIN D'AIDE

NOS PROPOSITIONS

LA PRESSE EN PARLE

NOS DOSSIERS

VOS TEMOIGNAGES

ABERRATIONS DU RSI

LETTRES OUVERTES

AFFICHES / FLYERS SNE

MENTIONS LEGALES

BOUTIQUE SNE

AUTRE

Sondage

  • Seriez vous pour une manifestation nationale devant tout les RSI régionaux

Visiteurs en ligne

    • Nombre d'invités : 9