Concernant les banques

Envoyer votreTémoignage : presidentnational@sauvonsnosentreprises.fr

 

 

Vos témoignages concernant les banques :

 

Alors, moi je suis au Crédit Agricole de Brie-Picardie.

 

J'ai ouvert ma boite en mai 2011, un petit camion restaurant en bordure d'une Zone industrielle, je l'ai fait avec mes fonds propres, installé sur un terrain qui appartient à un membre de

Ma famille sans loyer. Donc jamais rien demandé à ma banque. 4 mois plus tard je tombe gravement malade, obligé de fermer, et les frais qui continuent à courir. 3000 € de découvert

Je reste à l'hôpital quelques mois, je rentre chez moi et prend la décision de refaire fonctionner mon affaire, comme moi je ne peux plus travailler, j'emploi une personne et je remets la machine en route.

Jusque là tout va bien. Enfin façon de parler

Je rembourse les 3000 € de découvert, je ne demande toujours rien. Je remets tout en route , fournisseurs, achats etc.. etc.. Premier mois CA un peu minable, mais il faut les temps aux anciens clients qui se

sont retrouvés, il y a quelques mois avec une vitrine fermée le temps de revenir, bref  aujourd'hui  12 mois après nous avons multiplié le CA par 7 , je dis bien 700 % d'augmentation en 1 an.

Et ce toujours sans demandé un sous à mon banquier,quel que soit les investissements faits, j'ai tout fait avec mes deniers économisés.

 

Mais voilà Le RSI qui jusqu'à ce jour ne m'a toujours pas remboursé mes IJ (de 09/2011 à 06/2013) voir mon témoignage RSI, soit environ une somme de 15 000,00 €. Cette somme sur laquelle je comptais,

pour m'aider à rémunérer mon salarié, que j'ai déclaré, tout dans les règles , et bien il a fallu que je l'avance puisque le RSI ne me l'envoyais pas, du coup trou dans la trésorerie, découvert, que mon banquier à laissé descendre jusqu'à 5000,00

et du jour au lendemain, fermeture du robinet et là, comme mon collègue plus haut, l'enfer banquier :

Rejets des prélèvements,

Rejets de chèques

Rejet de tout systématiquement aussi bien à titre professionnel, qu'a titre personnel

Envoi de courriers au prix de 10 aines d'euro,

Facturation de frais de commission d'intervention systématique  de X euro

Frais exorbitants à tout va.

Comme mon collègue précédemment cité, mon banquier savait et sait que je vais toucher ces fameux 15 000 €, assez rapidement maintenant, lettre du RSI à l’appui. Alors, que faire face à cela ?

Ne peut on rien faire contre une banque ou un personnel bancaire qui décide comme ça d'une minute à l'autre que ça va être l'enfer pour vous, qu'il va anéantir votre travail, vos économies, votre réputation, qu'il va vous rayer de la carte……….

N'y a-t-il aucun moyen de se défendre, de ne pas se laisser faire ……….

 

Là je me retrouve, je l'avoue dans une situation désespérée et dramatique ……je ne suis pas de caractère a baisser les bras et me laisser abattre, mais là j'avoue, j'en ai pris un coup ……. Me retrouver dans cette situation, gravement malade,

Sans ressources, à tenter de sauver mon entreprise et par la même un emploi et tout cela à cause d'un organisme publique le RSI qui par le laxisme de ses personnels, son incompétence, son personnel sans conviction qui touche quoi qu'il advienne son salaire avec mépris pour nous, même s'il ne fait pas son travail (ce que vous et moi, ne pouvons nous permettre)

Et à cause d'un banquier qui lui non plus ne fait son travail, la pilule est un peu dure à avaler …………..

 

 

Cordialement,

 

............................................................

 

 

 

Bonjour a vous tous

Je viens de fermer mon entreprise pour les raisons que l on connaît (trop de charge 1743 euro d appel rsi au moi) cela fais maintenant six moi que je vie sur mes propre fonds, ma banque ferme le robinais frais de découvert démesuré, lettre d avertissement a 10 euro eh oui !!! Rejet de tt sorte. malgré le fais que rsi et les impôts doive remboursé des somme couvrant largement mon découvert .je vie un cauchemar bancaire. ma banque me facture a tt va des frais, mais ne fais pas son boulots erreur de virement, erreur de rejet de prélèvement (mnra ) et d autre, soit 2500 euro de rejet pas validé, de frais en tt genre !! que faire, face a ce système ? a plu je réfléchis ! a plu je me dis que tt ce si n est pas un hasard. l argent facile de l entreprise en déclin ????

……………………………………………………

je connais bien la situation tout mon ebe passe pour dans l'emprunt,en plus la rsi les rapel ça fait peur,je viens de negosier un echelonnement sur 13 mois c'est un truc de dingue pour pouvoir le payeer alors que je vis avec a peine 1000€ quand je peut les prendre. j'ai pas le droit d'augmenter mon decouvert,(2000€) alors qu'il me faudrait au moins le double, plein de rendez-vous sans suite ou jattends toujour une reponse.Par contre le frais ça ne les derange pas par contre (forcage operation,rejet,depassement de decouvert ect...)

……………………………………………..

 

Mon sentiment lors de l’entretiens est resté le même en sortant de la réunion à savoir : les banquiers ouvre le parapluie quand il fait beau et le referme quand il pleut. Les banques aident les entreprises qui ne rencontrent pas de problèmes, et ferment la porte aux entreprises en difficulté ! Nous savons tous que la crise a débuté en 2008 c’était la crise financière, en 2009 crise économique, et depuis les choses empirent.

…………………………………………

Lors de la création de mon entreprise en 2009, j'ai choisi le Crédit Coopératif pour des raisons idéologiques: je pensais au vu de leurs statuts qu'ils seraient moins requins que les autres. Cela s'est malhereusement avéré faux: ils sont aussi chers et tordus que les autres, mais en plus,ils sont moins efficaces (impossibilité d'envoyer des virements internationaux depuis le site web (qui coûte 14€/mois)), donc il faut faire des fax; et plus incompétents que les autres: par erreur pour un virement ils ont débité un de mes comptes (le mauvais) au lieu de l'autre, ce qui l'a mis dans le rouge, et devinez quoi, ils m'ont encaissé des agios! Ensuite, ils ont refusé d'encaisser des chèques que le RSI, après maintes complaintes, m'avait finalement remboursé (car ils étaient à mon nom et pas à celui de ma EURL du même nom) et puis, ils les ont carrément perdus! Résultat, il me manque 1800€ par la faute de ma banque, le Crédit Coopératif, agence d'Annecy.

Pour la suite j'envisage évidemment de changer de banque.

……………………………………………..

Je me suis installé en début 2011, j’ai vécu deux mois de travaux de voirie devant l’entreprise cette même année, j’ai donc perdu tout mon fond de roulement de ce fait j’ai mis ma maison en vente, j’ai rencontré la directrice de la banque et demandé un prêt ce qui m’a était refusé en prenant comme motif que je suis au taquet résultat je supporte des frais exorbitant plus de 1000.00 €uro par mois alors qu’un prêt m’aurait couté environ 250 c’est une honte

Est-ce que la mission des banques est de détruire les artisanats ?

………………………………………………..

nous nous sommes installé en 2008 pas facile sans trésorerie rien mais ns avons remonté les manches et notre petite entreprise fonctionne bien notre chère banque le CA pour ne pas les nommer nous a fraternellement enfoncé en fin d année pour nous c est très difficile au niveau du bâtiment le temps et pour nous l élément driveur de notre activité puisque 80% de l activité est dehors , je suis allé voir le banquier il y a 2 ans avec tt les devis signé que nous avions afin de mettre un découvert correcte à notre disposition pour faire face au charge et vivre ( 32000 de devis signés !) c est quand meme pas rien à l époque actuel le banquier à refusée prétextent qu il n avait pas le nouveau bilan et me demanda un prés bilan ce que je fis qui me coutât (400 euros quand même !) le prés bilan faisait ressortir une hausse de 60% de chiffre d affaire !bha vous le croirait pas la banque ne m a quand même pas suivit (demande d un découvert de 8000 euros qui correspondez au bilan ) et c est pas tt donc prise de retard pour payer les charges fournisseurs etc pas de possibilité de se payer correctement (vital) et bien sur 1 ans et demis il m on pris entre le compte pro et perso rejet de ci chèque impayés agios courriers etc 7400 euros !!! vous le croyait ça !! on ne peut pas vous prêter 8000 euros de découverts ni un prêt sur 5 ans mais vous les voler sur 1 an et demi oui !!! il l on fait bha j ai changé de banque et depuis ça va un peu mieux mais les 7400 euros que j ai perdu qui aurait pu aller pour la rsi me mette tjrs dans la merde je n ai qu un mot à dire il faut se mobiliser et ce battre car cela est inadmissible !!

……………………………………………………..

les banques sont les responsables de la crise,elles n'on jamais été si riches,grace a la spéculation et des frais démesurés,ont doit les obligé a prété pour relancé l'économie.

…………………………………………………..

décès de mon mari le 4/10/2012, compte pro à la banque populaire centre atlantique. Comptes non bloqués pour le banquier qui pille chaque jour ce compte avec des frais. Ai demandé à combien l'assurance découvert était, pas de réponse si ce n'est votre mari n'avait pas de découvert mais une facilité de caisse (qui dure depuis plusieurs années à hauteur de 11000€, inutile de vous dire les frais ! pour cette année la banque a prélevé 2780 € en prestations, frais et autres !). La dernière frais de destruction de chèquier en raison du décès = 5 €, on gratte tout ce qu'on peut ! J'ai contacté le notaire mais ce dernier m'a dit de régler ce problème moi-même. Je suis gâtée entre la banque, le RSI, les comptables piques sous, les assureurs de mauvaise foi. Pas le temps pour le chagrin !

……………………………………………….

ah les banques ! avant que les banques ne deviennent passage obligé pour toute l'économie du pays (c'est bien là la preuve que ce sont elles qui dirigent et que les politiques n'y peuvent plus rien) , avant ça marchait mieux je crois si je me souviens bien...mais depuis que les banques ont pris le pouvoir, que les politiques leur ont bien laissé ; d'ailleurs , ce sont bien elles qui ont la planche à billets, non ? depuis il y a de plus en plus de gens sur le carreau, des particuliers ou des petits artisans ou pme...alors cherchez

l'erreur ! nous avons aussi des problèmes avec la banque le CA pour ne pas le nommer encore, qui ne nous a pas aidés malgré l'adjonction que lui a faite la Banque de France, preuve est qu'ils se foutent pas mal des ordres et qu'ils font ce qu'ils veulent comme ils nous l'ont bien dit ! le système bancaire est basé sur la confiance....alors ne leur donnons plus notre confiance ! Ils nous ont appelé au secours et nous les avons sortis de leur merde dans laquelle ils s'étaient eux mêmes mis, aujourd'hui nous avons besoin d'eux et ils sont aux abonnés absents ! vous trouvez ça juste ? ! c'est pas ça le système gagnant-gagnant qu'on nous avait promis ! mais c'est vrai que les banques n'ont jamais rien promis...ce sont les politiques qui font les promesses...

…………………………………………………

Jai eu aussi d'énormes problèmes avec ma banque, il faut savoir que le mot d'ordre est de nous couler, c'est devenu leur business. Du jour au lendemain découvert autorisé retiré et jai été traité comme un voleur.Jai réglé ce problème en utilisant un vieux compte pour redémarrer à zéro, et jai fais une visite devant le domicile du chef d'agence, car ils n'ont pas encore d'escorte; ces types vous foutent la vie en l'air et rentrent tranquillement chez eux. Pas de chance pour lui jai pris le temps de le suivre et lui ai promis certaines choses. Il a été muté peu de temps après, et jai pu régler l'affaire. comme quoi...

……………………………………………………..

Salut a tous

Bravo pour l'initiation de ce site, je m'y retrouve complètement en tant qu'indépendant . Merci pour ce formidable travail .

Je suis d'accord sur tous les points de revendications, cependant j'ai peur que l'on se trompe sur la méthode et de but , pour reprendre une image que vous avez utilisé en parlant aux responsables du RSI et à ceux qui les ont mis en place: je vous cite" Nous pensons qu'il serait raisonnable de votre part d'arrêter de scier la branche sur laquelle vous êtes assis" bien dit mais de mon point de vue peu suffisant . Car on se s'attaque pas à la racine du problème .

Car aujourd'hui vous leur donnez l'occasion de la scier une branche et vous leur laisser l'opportunité de s'assoir sur une autre et ainsi de suite , car dans un arbre il y a plusieurs branches.

À mon avis , et je le conçois c'est plus radical, ce qu'il faut c'est déraciner cet arbre et en planter un autre .

Je m'explique : le problème comme je le comprend, ce n'est pas le RSI ou le montant des cotisations, mais c'est le système qui ne valorise plus le travail, trop de social et d'assistanat et le maintien voulu du taux de chômage et le maintien d'un SMIC bas pour que les Grands financiers à qui profitent ce système gagnent d'avantage de fric.

Donc à mon avis, et là , je pense que nous sommes beaucoup plus engagés à lutter contre les vrais problèmes et pas que des cas isolés , c'est de parler au nom de tous ceux qui sont opprimés . Oui je sais, y a du boulot, mais sans ce passage obligé on ne fera que reculer l'échéance .

 

Nous les indépendants nous avons besoin des salariés comme eux ont besoin de nous et nous sommes tous liés les uns autres et au lieu de donner des contributions et des cotisations à ceux qui ne le méritent pas , on ferait mieux d'impliquer tout le monde, les chômeurs , les salaries, les professions libérales, les artisans, les commerçants , les syndicats et toutes les associations qui luttent pour plus d'égalité ( genre Resto du coeur ect...) et de faire une vrai mobilisation pour une vraie répartition des richesses .

Là tu vas voir s'ils ne se bougent pas.

Les causes justes sont des causes nobles et le peuple commence à ce rendre compte qu'on le gruge injustement et la France du Bas Gronde et c'est là , la source de notre vrai revendication, sauf que vous vous avez les mots ,le courage et la ferveur pour le dire et je suis de tout coeur avec vous , même si on doit y laisser des plumes . Car n'oubliez pas que ceux à qui nous avons à faire ne sont pas des Saints et feront tous pour défendre leurs acquis et privilèges.

 

Dites moi, pourquoi ne pas imaginer une entreprise privée ou un Organisme genre une Sté anonyme, que nous nommerons SA Union Sociales des Indépendants ( SA USi) puisque nous sommes le moteur de l'économie de ce pays , et élire une équipe qui va gérer cette SA, dont les actionnaires seront tous des indépendants qui souhaitent s'affilier, comme ça on laisse le choix aux autres de s'affilier au RSI s'ils le veulent, de tel manière que quand un créateur d'entreprise va à la CFE on lui donne le choix entre le RSI ou le SAUSI .

 

Et ce SAUSI sera homologués , reconnu , accrédité , conventionné officialisé ,assermenté ...par notre État avec qui nous ratifierons une loi ou une convention ou une Circulaire ( peu importe le nom)'qui abolira la loi de 1973 que l'ancien président de la République Giscard d'Estin à fait voter quand il était Ministre de l'économie et qui oblige l'Etat , encore aujourd'hui, à s'endetter auprès des banques prives , d'où les problèmes de surendettement .

Donc nous instituerons une banque de commerce indépendante auprès de qui les indépendants trouverons, pour des projets viables, évidement , pour éviter les abus, leur financement et pour un taux 0% car on demandera à l'Etat de créer cette monnaie pour nous en tant qu'organisme sociale et nous le rembourserons toujours à taux Zéro .( injection d'une masse monétaire d'intérêt collectif).

Et pour tous ceux qui cherchent à comprendre le fond de ce raisonnement je les invite à étudier , lire ou voir sur Youtube le Professeur Chouard Étienne .

…………………………………………………

votre réunion du 10.07.2012 avec BNP/PARISBAS

 

les explications qui vous ont été données sont de la poudre aux yeux pour vous faie plaisir et vous avez marché.

je les pratiques depuis 20 ans avec mon association et je puis vous dire que jamais il ne vous donne d'explication quand il vous refuse un crédit pas plus que quand ils ont décidé de ne plus vous faire découvert.

quand ils disent que 9 entreprises sur 10 ne rencontrent pas difficultées quand aux crédits c'est encore faux (je peux vous donner bon nombre d'exemples)

BNP est une des plus mauvaises banques pour les entreprises.

les banquiers sont plus intéressés par les placements que par l'aide qu'ils apporter aux entreprises.

après avoir utilisé leur argent ils l'ont dépensé dans des placements illicites qui ont mis sur la paille bien des personnes et aujourd'hui ils le font payer à leur client; ils ne sont intéressé que par ceux qui ont des comptes bien remplit et en oublient ce pourquoi ils sont là.

exact bnp n'est pas une banque pour les pme pas plus que banque populaire qui n'a de populaire que le nom,vu les tarifs pratiques

…………………………………………………

Les réactions

  • Avatar
    joris labourey

    Le 18/06/2012 à 07:16:03

    Bonjour a vous tous
    Je viens de fermer mon entreprise pour les raisons que l on connaît (trop de charge 1743 euro d appel rsi au moi) cela fais maintenant six moi que je vie sur mes propre fonds, ma banque ferme le robinais frais de découvert démesuré, lettre d avertissement a 10 euro eh oui !!! Rejet de tt sorte. malgré le fais que rsi et les impôts doive remboursé des somme couvrant largement mon découvert .je vie un cauchemar bancaire. ma banque me facture a tt va des frais, mais ne fais pas son boulots erreur de virement, erreur de rejet de prélèvement (mnra ) et d autre, soit 2500 euro de rejet pas validé, de frais en tt genre !! que faire, face a ce système ? a plu je réfléchis ! a plu je me dis que tt ce si n est pas un hasard. l argent facile de l entreprise en déclin ????

  • Avatar
    bonneville, christophe

    Le 26/06/2012 à 11:44:33

    je connais bien la situation tout mon ebe passe pour dans l'emprunt,en plus la rsi les rapel ça fait peur,je viens de negosier un echelonnement sur 13 mois c'est un truc de dingue pour pouvoir le payeer alors que je vis avec a peine 1000€ quand je peut les prendre. j'ai pas le droit d'augmenter mon decouvert,(2000€) alors qu'il me faudrait au moins le double, plein de rendez-vous sans suite ou jattends toujour une reponse.Par contre le frais ça ne les derange pas par contre (forcage operation,rejet,depassement de decouvert ect...)

  • Avatar
    pascal

    Le 26/07/2012 à 10:26:01

    BNP PARIBAS / ASSOCIATION SAUVONS NOS ENTREPRISES réunion du 10 juillet 2012


    Voici le compte rendu de la réunion qui a eu lieu le 10 juillet à LA ROCHELLE sur la demande de l’association SNE .


    Présents ce jour, les représentants de la BNP PARIBAS :


    - Mr BACCARI, Direction des agences de Charente Maritime et de la région de COGNAC


    - Mr ENGERBEAUD, Directeur des agences de LA ROCHELLE


    - Représentant de l’association Sauvons Nos Entreprises : Mr Pascal GEAY, fondateur et président de l’association SNE.


    Avant tout nous tenons à remercier la BNP PARIBAS d’avoir pris le temps de nous recevoir. Toutefois la première question provenant de la BNP PARIBAS a était la suivante : Combien avez-vous d’adhérents dans votre association ? Cela prouve une fois de plus que le nombre d’adhérents est déterminant pour la suite de nos actions. J’invite donc chacune et chacun d’entre vous à continuer de faire connaître l’association. Plus nous seront nombreux, plus nous auront de force pour défendre nos projets.



    Voici maintenant les questions posé aux directeurs de la BNP PARIBAS.



    1 : Votre banque a-t-elle suffisamment de fonds pour continuer à aider les TPE dans cette période difficile pour tous ?


    La réponse est "oui". Voici les chiffres concernant le crédit à l’économie pour 2012 : (l’accès au crédit n’est d’ailleurs pas considéré comme problématique par les entrepreneurs)


    · 80% des chefs d’entreprises de PME (78% pour les TPE) déclarent qu’il est facile d’accéder à un crédit de trésorerie.



    · 9 entreprises sur 10 considèrent ne pas rencontrer de difficultés pour financer leurs investissements.


    BNP PARIBAS a annoncé 6 engagements forts en faveur des PME.


    · Une enveloppe de 5 milliards d’euros minimum a disposition des PME a partir du 1er juillet 2012.


    · Une d’enveloppe d’investissement dans les fonds propres des PME de 100 millions d’euros


    · Une réponse immédiate pour toute demande de crédit d’équipement de moins de 25 000 euros.


    · Un double examen et une explication argumentée pour chaque refus de crédit


    2 : Le fait que Moody’s ait dégradé la note de votre établissement a-t-il des effets collatéraux sur l’octroi des prêts au TPE ?


    Notre établissement est la 4éme banque la mieux notée au monde ! Le déclassement de MOODY’S n’a donc aucun effet sur l’octroi de crédit concernant les TPE. Nous n’avons aucun problème de liquidité.


    3 : Plusieurs de nos adhérents nous signalent la non reconduction des droits au découvert ou de prêts de trésorerie, avec pour seul argument : "la décision viens d’en haut". Que pouvez-vous nous dire à ce sujet ?


    D’abord un prévis de 60 jours est obligatoire pour signaler à nos clients que la non reconduction des prêts de trésorerie ou de droit au découvert n’est pas reconduit. Ensuite obligatoirement une justification argumentée sera donnée à chacun de nos clients en expliquant pourquoi la non reconduction a été décidé. Si une décision prise de ne pas reconduire les prêts, il faudra faire appel au médiateur de la république.


    4 : Votre établissement ne pense t-il pas baisser ses frais bancaires en cette période de crise ? La conjoncture étant extrêmement difficile pour tout le monde, nous pensons que ce serait un signe positif de la part de votre établissement en soutien aux TPE essayant de survivre (et pourquoi pas un apport supplémentaire de clientèle bénéfique pour vous ?) Qu’en pensez-vous ?


    Les frais bancaires servent à investir dans le matériel comme les ordinateurs, le mobilier etc.…. Nos conditions et nos tarifs sont visibles sur le site de la BNP PARIBAS.


    5 : Que pouvez-vous dire à nos adhérents qui on un compte chez vous et qui sont actuellement en difficulté avec votre établissement. Et surtout, quelle solution leur proposez-vous pour qu’ils arrivent encore à travailler ? Car en effet, toutes ces questions concernant l’artisanat et le commerce dans sa totalité qui est rappelons-le, la plus grande entreprise de France et certainement la moins aidée en cas de difficulté mêmes passagères. Nous pensons qui si nous artisans commerçants, sommes capables d’aider les banques à survivre en leur apportant journellement notre capital, cela doit se faire AUSSI dans l’autre sens.


    Pour les adhérents de votre association, ayant eu des refus de prêts nous les invitons à prendre contact avec leurs directeur d’agence afin de mettre à plat leurs dossier, et de voir ce que nous pouvons envisager afin de les aider. La BNP PARIBAS a signé une charte afin d’être transparente avec les PME TPE. BNP PARIBAS s’efforce d’accompagner ses clients avec une attention particulière lorsqu’ils rencontrent une difficulté et, au- delà de la crise, de regarder vers l’avenir. Il faudrais un permis d'entreprendre comme il éxiste un permis de conduire . ( sous entendue : des entrepreneur bac+5 )


    ………………………………………………………………………………………………………………………………………


    Mon sentiment lors de l’entretiens est resté le même en sortant de la réunion à savoir : les banquiers ouvre le parapluie quand il fait beau et le referme quand il pleut. Les banques aident les entreprises qui ne rencontrent pas de problèmes, et ferment la porte aux entreprises en difficulté ! Nous savons tous que la crise a débuté en 2008 c’était la crise financière, en 2009 crise économique, et depuis les choses empirent.


    Comme je l’expliquais ce matin nous n’avons rien demandé ! Nous ne demandons qu’a travailler, mais dès qu’un problème survient nous passons pour beaucoup d’entre nous pour de vilains petits canards. Depuis 4 ans maintenant on ne fait que nous mettre des bâtons dans les roues : crise économique, le RSI qui n’arrête plus de nous dépouiller, le nouveau statut d’auto entrepreneur qui pour certains casse les prix par deux des marchés et par la même occasion met en concurrence déloyale beaucoup d’entreprises éxistante depuis de nombreuses années , et pour finir les banques qui n’aident plus que les entreprise en bonne santé .


    Nous sommes travailleurs, nous aimons nos métiers, nous ne profitons pas des aides de l’état (allocations etc.). Non plus de la sécurité sociale car nous ne pouvons nous permettre le luxe d’être malade ! Pourquoi autant d’acharnement sur les TPE ? Tout simplement parce que la plus grande entreprise de France n’arrive pas à se fédérer, mais cela va changer …. Nous devions organiser une manifestation au mois de juillet devant une antenne RSi dans les landes, nous la ferons pas car beaucoup d’entre nous ne pourrons s’y joindre. En revanche nous allons mettre en place pour septembre des manifestations nationales.


    Ne laissons pas l’artisanat et le commerce mourir !! Défendons-nous, faisons voir que nous ne sommes pas seulement là pour toujours payer ET POUR CELA J'AI BESOIN DE VOUS TOUS.


    Nous devons absolument être UNIS pour défendre nos TPE. Sans cela nous irons tout droit dans le mur. Je vous invite à réagir sur le site "Sauvons Nos Entreprises", afin qu’ensemble, au mois de septembre nous mettions en place des actions concrètes. Nous comptons sur chacun d’entre vous, et c’est ensemble que nous pourrons avancer.

  • Avatar
    Rafael

    Le 04/09/2012 à 07:50:56

    Lors de la création de mon entreprise en 2009, j'ai choisi le Crédit Coopératif pour des raisons idéologiques: je pensais au vu de leurs statuts qu'ils seraient moins requins que les autres. Cela s'est malhereusement avéré faux: ils sont aussi chers et tordus que les autres, mais en plus,ils sont moins efficaces (impossibilité d'envoyer des virements internationaux depuis le site web (qui coûte 14€/mois)), donc il faut faire des fax; et plus incompétents que les autres: par erreur pour un virement ils ont débité un de mes comptes (le mauvais) au lieu de l'autre, ce qui l'a mis dans le rouge, et devinez quoi, ils m'ont encaissé des agios! Ensuite, ils ont refusé d'encaisser des chèques que le RSI, après maintes complaintes, m'avait finalement remboursé (car ils étaient à mon nom et pas à celui de ma EURL du même nom) et puis, ils les ont carrément perdus! Résultat, il me manque 1800€ par la faute de ma banque, le Crédit Coopératif, agence d'Annecy.
    Pour la suite j'envisage évidemment de changer de banque.

  • Avatar
    René

    Le 07/09/2012 à 11:48:49

    Je me suis installé en début 2011, j’ai vécu deux mois de travaux de voirie devant l’entreprise cette même année, j’ai donc perdu tout mon fond de roulement de ce fait j’ai mis ma maison en vente, j’ai rencontré la directrice de la banque et demandé un prêt ce qui m’a était refusé en prenant comme motif que je suis au taquet résultat je supporte des frais exorbitant plus de 1000.00 €uro par mois alors qu’un prêt m’aurait couté environ 250 c’est une honte
    Est-ce que la mission des banques est de détruire les artisanats ?

  • Avatar
    nathalie

    Le 12/10/2012 à 17:18:09

    nous nous sommes installé en 2008 pas facile sans trésorerie rien mais ns avons remonté les manches et notre petite entreprise fonctionne bien notre chère banque le CA pour ne pas les nommer nous a fraternellement enfoncé en fin d année pour nous c est très difficile au niveau du bâtiment le temps et pour nous l élément driveur de notre activité puisque 80% de l activité est dehors , je suis allé voir le banquier il y a 2 ans avec tt les devis signé que nous avions afin de mettre un découvert correcte à notre disposition pour faire face au charge et vivre ( 32000 de devis signés !) c est quand meme pas rien à l époque actuel le banquier à refusée prétextent qu il n avait pas le nouveau bilan et me demanda un prés bilan ce que je fis qui me coutât (400 euros quand même !) le prés bilan faisait ressortir une hausse de 60% de chiffre d affaire !bha vous le croirait pas la banque ne m a quand même pas suivit (demande d un découvert de 8000 euros qui correspondez au bilan ) et c est pas tt donc prise de retard pour payer les charges fournisseurs etc pas de possibilité de se payer correctement (vital) et bien sur 1 ans et demis il m on pris entre le compte pro et perso rejet de ci chèque impayés agios courriers etc 7400 euros !!! vous le croyait ça !! on ne peut pas vous prêter 8000 euros de découverts ni un prêt sur 5 ans mais vous les voler sur 1 an et demi oui !!! il l on fait bha j ai changé de banque et depuis ça va un peu mieux mais les 7400 euros que j ai perdu qui aurait pu aller pour la rsi me mette tjrs dans la merde je n ai qu un mot à dire il faut se mobiliser et ce battre car cela est inadmissible !!

  • Avatar
    moreau j-p

    Le 25/10/2012 à 11:45:11

    les banques sont les responsables de la crise,elles n'on jamais été si riches,grace a la spéculation et des frais démesurés,ont doit les obligé a prété pour relancé l'économie.

  • Avatar
    fabienne renaudon

    Le 29/11/2012 à 16:10:07

    décès de mon mari le 4/10/2012, compte pro à la banque populaire centre atlantique. Comptes non bloqués pour le banquier qui pille chaque jour ce compte avec des frais. Ai demandé à combien l'assurance découvert était, pas de réponse si ce n'est votre mari n'avait pas de découvert mais une facilité de caisse (qui dure depuis plusieurs années à hauteur de 11000€, inutile de vous dire les frais ! pour cette année la banque a prélevé 2780 € en prestations, frais et autres !). La dernière frais de destruction de chèquier en raison du décès = 5 €, on gratte tout ce qu'on peut ! J'ai contacté le notaire mais ce dernier m'a dit de régler ce problème moi-même. Je suis gâtée entre la banque, le RSI, les comptables piques sous, les assureurs de mauvaise foi. Pas le temps pour le chagrin !

  • Avatar
    simon

    Le 05/12/2012 à 18:59:27

    ah les banques ! avant que les banques ne deviennent passage obligé pour toute l'économie du pays (c'est bien là la preuve que ce sont elles qui dirigent et que les politiques n'y peuvent plus rien) , avant ça marchait mieux je crois si je me souviens bien...mais depuis que les banques ont pris le pouvoir, que les politiques leur ont bien laissé ; d'ailleurs , ce sont bien elles qui ont la planche à billets, non ? depuis il y a de plus en plus de gens sur le carreau, des particuliers ou des petits artisans ou pme...alors cherchez
    l'erreur ! nous avons aussi des problèmes avec la banque le CA pour ne pas le nommer encore, qui ne nous a pas aidés malgré l'adjonction que lui a faite la Banque de France, preuve est qu'ils se foutent pas mal des ordres et qu'ils font ce qu'ils veulent comme ils nous l'ont bien dit ! le système bancaire est basé sur la confiance....alors ne leur donnons plus notre confiance ! Ils nous ont appelé au secours et nous les avons sortis de leur merde dans laquelle ils s'étaient eux mêmes mis, aujourd'hui nous avons besoin d'eux et ils sont aux abonnés absents ! vous trouvez ça juste ? ! c'est pas ça le système gagnant-gagnant qu'on nous avait promis ! mais c'est vrai que les banques n'ont jamais rien promis...ce sont les politiques qui font les promesses...

  • Avatar
    zef

    Le 10/01/2013 à 21:39:23

    Jai eu aussi d'énormes problèmes avec ma banque, il faut savoir que le mot d'ordre est de nous couler, c'est devenu leur business. Du jour au lendemain découvert autorisé retiré et jai été traité comme un voleur.Jai réglé ce problème en utilisant un vieux compte pour redémarrer à zéro, et jai fais une visite devant le domicile du chef d'agence, car ils n'ont pas encore d'escorte; ces types vous foutent la vie en l'air et rentrent tranquillement chez eux. Pas de chance pour lui jai pris le temps de le suivre et lui ai promis certaines choses. Il a été muté peu de temps après, et jai pu régler l'affaire. comme quoi...

  • Avatar
    Hamid

    Le 12/01/2013 à 14:52:46

    Salut a tous
    Bravo pour l'initiation de ce site, je m'y retrouve complètement en tant qu'indépendant . Merci pour ce formidable travail .
    Je suis d'accord sur tous les points de revendications, cependant j'ai peur que l'on se trompe sur la méthode et de but , pour reprendre une image que vous avez utilisé en parlant aux responsables du RSI et à ceux qui les ont mis en place: je vous cite" Nous pensons qu'il serait raisonnable de votre part d'arrêter de scier la branche sur laquelle vous êtes assis" bien dit mais de mon point de vue peu suffisant . Car on se s'attaque pas à la racine du problème .
    Car aujourd'hui vous leur donnez l'occasion de la scier une branche et vous leur laisser l'opportunité de s'assoir sur une autre et ainsi de suite , car dans un arbre il y a plusieurs branches.
    À mon avis , et je le conçois c'est plus radical, ce qu'il faut c'est déraciner cet arbre et en planter un autre .
    Je m'explique : le problème comme je le comprend, ce n'est pas le RSI ou le montant des cotisations, mais c'est le système qui ne valorise plus le travail, trop de social et d'assistanat et le maintien voulu du taux de chômage et le maintien d'un SMIC bas pour que les Grands financiers à qui profitent ce système gagnent d'avantage de fric.
    Donc à mon avis, et là , je pense que nous sommes beaucoup plus engagés à lutter contre les vrais problèmes et pas que des cas isolés , c'est de parler au nom de tous ceux qui sont opprimés . Oui je sais, y a du boulot, mais sans ce passage obligé on ne fera que reculer l'échéance .

    Nous les indépendants nous avons besoin des salariés comme eux ont besoin de nous et nous sommes tous liés les uns autres et au lieu de donner des contributions et des cotisations à ceux qui ne le méritent pas , on ferait mieux d'impliquer tout le monde, les chômeurs , les salaries, les professions libérales, les artisans, les commerçants , les syndicats et toutes les associations qui luttent pour plus d'égalité ( genre Resto du coeur ect...) et de faire une vrai mobilisation pour une vraie répartition des richesses .
    Là tu vas voir s'ils ne se bougent pas.
    Les causes justes sont des causes nobles et le peuple commence à ce rendre compte qu'on le gruge injustement et la France du Bas Gronde et c'est là , la source de notre vrai revendication, sauf que vous vous avez les mots ,le courage et la ferveur pour le dire et je suis de tout coeur avec vous , même si on doit y laisser des plumes . Car n'oubliez pas que ceux à qui nous avons à faire ne sont pas des Saints et feront tous pour défendre leurs acquis et privilèges.

    Dites moi, pourquoi ne pas imaginer une entreprise privée ou un Organisme genre une Sté anonyme, que nous nommerons SA Union Sociales des Indépendants ( SA USi) puisque nous sommes le moteur de l'économie de ce pays , et élire une équipe qui va gérer cette SA, dont les actionnaires seront tous des indépendants qui souhaitent s'affilier, comme ça on laisse le choix aux autres de s'affilier au RSI s'ils le veulent, de tel manière que quand un créateur d'entreprise va à la CFE on lui donne le choix entre le RSI ou le SAUSI .

    Et ce SAUSI sera homologués , reconnu , accrédité , conventionné officialisé ,assermenté ...par notre État avec qui nous ratifierons une loi ou une convention ou une Circulaire ( peu importe le nom)'qui abolira la loi de 1973 que l'ancien président de la République Giscard d'Estin à fait voter quand il était Ministre de l'économie et qui oblige l'Etat , encore aujourd'hui, à s'endetter auprès des banques prives , d'où les problèmes de surendettement .
    Donc nous instituerons une banque de commerce indépendante auprès de qui les indépendants trouverons, pour des projets viables, évidement , pour éviter les abus, leur financement et pour un taux 0% car on demandera à l'Etat de créer cette monnaie pour nous en tant qu'organisme sociale et nous le rembourserons toujours à taux Zéro .( injection d'une masse monétaire d'intérêt collectif).
    Et pour tous ceux qui cherchent à comprendre le fond de ce raisonnement je les invite à étudier , lire ou voir sur Youtube le Professeur Chouard Étienne .
    Cordialement.

  • Avatar
    patrick

    Le 04/02/2013 à 09:53:24

    votre réunion du 10.07.2012 avec BNP/PARISBAS

    les explications qui vous ont été données sont de la poudre aux yeux pour vous faie plaisir et vous avez marché.
    je les pratiques depuis 20 ans avec mon association et je puis vous dire que jamais il ne vous donne d'explication quand il vous refuse un crédit pas plus que quand ils ont décidé de ne plus vous faire découvert.
    quand ils disent que 9 entreprises sur 10 ne rencontrent pas difficultées quand aux crédits c'est encore faux (je peux vous donner bon nombre d'exemples)
    BNP est une des plus mauvaises banques pour les entreprises.
    les banquiers sont plus intéressés par les placements que par l'aide qu'ils apporter aux entreprises.
    après avoir utilisé leur argent ils l'ont dépensé dans des placements illicites qui ont mis sur la paille bien des personnes et aujourd'hui ils le font payer à leur client; ils ne sont intéressé que par ceux qui ont des comptes bien remplit et en oublient ce pourquoi ils sont là.
    ne vous laissez pas abuser

  • Avatar
    sepierre

    Le 07/02/2013 à 19:27:32

    exact bnp n'est pas une banque pour les pme pas plus que banque populaire qui n'a de populaire que le nom,vu les tarifs pratiques

  • Avatar
    fabrice

    Le 25/08/2013 à 09:49:24

    20ans artisant dans le tp aujourd'hui repartie salarie.
    grace a la societe generale donc je suis client depuis 35 ans au moindre probleme ils deviennes sourd et comme reponse c'est pas possible .le seul solutions tous stopper avant la catas.
    les banque fons de tout telephone immobilier assurances ect.... mais il ne font plus banque par contre je leurs conseille d'ouvrir un rayons epicerie on n'irais plus les voir pour rien.

  • Avatar
    Emilie

    Le 05/09/2013 à 19:02:22

    Je vous fais parvenir un mail reçu il y a peu.

    Bonjour,

    Je vous remercie pour votre mail.

    Concernant votre demande pour une autorisation de découvert sur le compte professionnel, je ne suis pas contre pour sa mise en place. Le dossier est de nouveau dans mes pouvoirs car la situation s’est légèrement améliorée durant cet été. Cependant le point négatif pour la mise en place est que les flux confiés issus de la vente restent inférieurs aux mouvements débiteurs, ce qui mets votre dossier en défaut.

    Je vois votre dossier avec un responsable afin de voir la possibilité de mettre en place une ligne de découvert et le montant que nous pouvons vous accorder.

    En vous remerciant de votre compréhension,

    Cordialement


    Marion D.

    Chargée Clientèle Agricole
    Agence Crédit Mutuel


    "Alors comment je fais moi si à partir de 100€ de découvert on me retire 17€ pour chaque dépenses ?, et bien je paye...". Ma situation était critique en juin, ils ont bloqués tous prélèvements et bien sur pris pour 500 de frais en tous genres.

    Menons ce combat ensemble

    Bonne soirée

  • Avatar
    Martine H

    Le 05/09/2013 à 22:07:18

    Quand mon mari (conjoint collaborateur) est tombé gravement malade fin 2010, la réaction ne s'est pas fait attendre, la banque nous a immédiatement coupé les vivres dès qu'elle a eu connaissance de la situation (suppression du découvert autorisé, rejet de chèques et de prélèvements, frais énormes, etc). A ce moment là, j'ai essayé de faire intervenir le médiateur du crédit, mais pas moyen d'être écoutés. Jusque là nous n'avions pas de très grosses difficultés mais bien sur, avec la maladie il a fallu réduire l'activité car je n'ai hélas que deux bras...Pour sauver l'entreprise j'ai demandé une mise en sauvegarde en espérant pouvoir vendre notre fond de commerce mais sans acheteur en vue ,comme la santé de mon époux semblait aller mieux nous avons repris espoir et pensé pouvoir persévérer et sauver notre établissement (hôtel restaurant bar tabac) Hélas suite à une grosse rechute en début d'année 2013 nous avons baissé les bras et demandé la liquidation judiciaire. La seule échéance de prêt rejetée à ce moment là étant celle du 25 juin jour de la liquidation judiciaire, la banque s'est toutefois octroyée le droit de rejeter tous les chèques émis entre le 21 et le 25 juin (chèques émis sur un autre compte, spécialement crédité à cet effet car je ne voulais surtout pas léser un fournisseur) et bien sur de conserver pour elle les sommes en question. Aujourd'hui nous n'avons plus rien, nous avons perdu le fruit de notre vie de travail (ayant vendu notre maison pour financer une partie du prêt pour le fond de commerce en 2007, il ne nous restait d'ailleurs plus qu'un an a payer) nous avons également perdu les 85000 euros de loyer en crédit bail que nous avons payés à la mairie sur les murs que devaient nous appartenir en 2018 (1200€/an)et je viens de passer au tribunal pour demander à conserver nos deux voitures (12 ans et 4 ans) car j'en ai besoin pour trouver du travail et mon mari pour se rendre à ses rendez vous médicaux, ce qui semble t'il n'a que peu de chances d'être accordé, elles vont donc être vendues pour une bouchée de pain pour qui ? pour le CREDIT AGRIGOLE de Charente Périgord bien sûr, car bien que je n'ai jamais cessé de payer ces trois dernières années le montant de ma créance n'a fait bizarrement qu'augmenter..., 16000 de découvert autorisé en 2010, sont devunu 32000 pendant la période d'observation de sauvegarde, ajoutons les frais de tribunal, de mandataire etc....
    (Ils ont été jusqu'à nous bloquer les 3000€ d'épargne retraite que je pensais récupérer pour survivre après la liquidation afin de les verser au mandataire)

    Aujourd'hui, demande d'invalidité et de RSA en cours mais on ne voit rien venir....J'oubliais le RSI nous envoie des rappels de cotisation sur août 2013...affaire a suivre
    Je précise : j'ai 57 ans...

  • Avatar
    Sophia Lecercq

    Le 06/09/2013 à 09:08:39

    Nous avons eu un problème lors du changement de chef d'agence à la société générale, notre banque depuis notre installation en 2007.
    1er soucis = FRAIS.
    Nous n'avons pas fait dans la dentelle.
    Nous avons refusé de passer dans un bureau à l'écart,mon mari à tapé du point sur la table, et leur a dit devant toute la clientèle présente que c'était des voleurs et leur à annoncé :
    " vous êtes VIRES !!!!!"
    Nous avons traversés la route et nous sommes allés en face au crédit agricole, la nénette de la sg nous a vu de sa fenêtre!!!!!
    Au ca nous avons préciser les choses :
    " Quoi que fassiez nous ne nous laisserons pas faire !"
    N'oubliez jamais que sans notre pognon les banques ne sont rien.

  • Avatar
    nicolas robert

    Le 06/09/2013 à 11:20:01

    Le racket effectué par le rsi nous menent tous a la faillite perso jamais été a decouvert pendant 10 ans en eurl créer en 2003 , cette année regul rsi de 3400€ sur 3 mois aout septembre octobre .
    Demande de delais au rsi refusé lettre en ma possession .
    Je vais donc au credit mutuel de craponne a cote de lyon , je lui demande donc de m'aider et stupefaction , ce brave monsieur me repond non ,et en plus me dit je comprends mais sachez que nous avons l'esprit d'aider les entreprises , lui il aurait meriter que je le frappe mais bon moi j'ai l'impression que tout est fait pour couler les petites entreprises en 2013 , charges exorbitante, tva ,cfe ,impot , le chiffre d'affaire augmente d'année en année et je ne fais que donner de l'argent et rien en retour je vais donc faire faillite bientot , la france devient une dictature l'etat se gave et nous on peut crever la bouche ouverte , pas de chomage , pas le droit etre malade mais ou va notre ponion ??????? bref je crois qu'entreprendre en france est une belle arnaque .

  • Avatar
    corinne tessier

    Le 06/09/2013 à 13:08:58

    Nous c'est la bpso de saint loubès(33) qui nous emmerdent voilà 7années et en 2010 les problèmes commencent un impayé plus de 7000 euros, une trésorerie après les fournisseurs, les charges, plus rien. La mise en route saisir notre maison, et bien non moi je suis monté la banque et demandait un entretien tellement fort à la personne au guichet (qi estfemme d'artisan)si elle n'avait pas été là j'aurais tiré a cravate jusqu'au bout au directeur du nom d'OLIVIER. Cette dame partit maintenant en retraite je l'aie remercier grâce à son intervention, le directeur n'a rien fait. Mais depuis mai 2010 on survie car l'impayé a fait des petits que l'on commence à ratrapper à peine. De nouveaux problèmes ont surgi cet été suite à une mauvaise communication des remplaçants de la bpso cet été et de nouveau tout fournisseurs rejetaient 10.50 par lettre 20 euros par lcr. on a régularisé en restant dans le découvert mais ca couche cher et y en a marre de survivre en travaillant 60 heures par semaine. Ils ont des zoeuillères les banquiers on communique et il ne suivent pas alors ou aller on ne peut pas arrêter car pas de sous d'avance. on ne sait quoi faire?

  • Avatar
    Jeanne Deguy

    Le 14/11/2013 à 08:32:00

    A la retraite depuis peu , fille d'artisan, j'ai choisi d'accompagner bénévolement de jeunes entrepreneurs de mes connaissances dans leurs démarches.
    Ces jeunes se "donnent à fond", travaillent comme des forçats tout en restant très motivés. Ils ont choisi l'auto entreprise pour commencer leur activité. Depuis la création du statut, les lignes ont bougé, et ils me disent ne jamais savoir quelle nouvelle demande va leur être faite sans jamais pouvoir être un lien avec un seul interlocuteur, leur parade étant de travailler un peu plus encore pour payer, payer.
    Je mets donc mon temps à profit pour aller physiquement demander des justifications, trouver les interlocuteurs, leur demander des explications, quand j'en tiens un, j'ai la moitié des réponses, et la moitié de "je dois en parler à mon chef". Ils ont tellement peur qu'ils donnent rarement leurs noms.
    Je cherche donc le talon d'Achille de cette monstrueuse machine pour obtenir de meilleurs résultats et que les textes soient clairs et respectés. Mais je suis sidérée du peu de respect envers le travail de ces jeunes gens.
    Je devais créer ma propre entreprise, mais je ne tiens pas à me mettre sous les fourches caudines d'un système aberrant capable de vous prendre plus d'énergie que celle déployée pour développer son activité.
    Comment en est-on arrivés là?
    Je peux vous dire que les dossiers se règlent à la tête du client et avec une bonne dose d'entêtement.
    Bon courage

  • Avatar
    Emilie

    Le 21/11/2013 à 10:50:02

    Bonjour a tous,

    Je ne vais pas vous faire un long discours, cela fait 2 ans que ma société est créé sans aucun effort des banques.
    Aujourd'hui et bien pour 3000€ manquant sur ma trésorerie et aucun droit de découvert, je suis bien sûre interdit bancaire et je suis entrain de perdre mes fournisseurs.

    Alors que accrochez vous ma boutique dégage du bénéfice.
    Mais si ils me rembourser hors et déjà l'abus de agiots soit 1500€ sur cette année. Le manque tréso serait effectivement moins lourd (si l'on peut appeler ça ainsi).

    Bref mon cas n'est pas catastrophique, mais apparemment il l'est pour eux donc communication rompue depuis le refus de 2 chèques, impossible de joindre qui que ce soit, aucune réponses aux mail, a si de jolies lettres de refus prélèvements.

    Rdv pris avec un cooccurrent en espèrent de ne pas tomber sur quelqu'un de corrompu par ce système.

    Bon courage à nous.
    Surtout soyons fort, et ne baissons pas les bras à un système capitaliste

  • Avatar
    irenee teixeira

    Le 27/11/2013 à 13:34:21

    Bonjour a tous ,je me permet de faire ce mail car c'est certainement mondernier espoir de survie .
    Je suis artisan peintre depuis bientot 10 ans en 2008 j'ai demander a etre mis en redressement judiciaire que c'est tres bien passer mais j'ai etait oubliger de me separer de quatre de mes salaries ( tous reclasser ) .A la fin de mes 2 premieres années de plan de continuation j'ai changer de conseiller au contentieus du credit agricole de saintes et la ca etait la degringolade ,avec le manque d'activités qui c'est accentuer et le cancer de ma femme de nouvelles dettes ce sont accumulées ( dette de l'etat ) j'avais ecris au president qui etait en fonction a cette periode qui avait repondu a ma detresse en informant le prefet de vendee au qui lui a prevenu le service juridique des impots et le service juridique de la chambre des metier de fontenay le comte au quelle je depend .
    u,e commission que je ne connaisser pas ma etait proposée et a etait accepter pour epurer mes nouvelles dettes le CCSF que j' ai honoré l'annes derniere et la a nouveua je me retrouve dans une situation ou je n'est plus de marchés depuis plus d un mois et étant entreprise individuelle et epuiser toute les aides de paiment que l'on pouvait m 'accorder la seul solution q'il me reste pour ne pas perdre ma maison et mettre ma femme ,mes trois enfants et moi meme a la rue c'est un appelle a des dons pour me remettre a flot et pouvoir preopecter un maximun en decembre pour pouvoir repartir sur un bon pied , car ayant mon fournisseur a qui je doit pas loin de 15000 euros (et qui continue ame suivre ) 3600 euro de tva 3500 euro de mandataire et 2600 euro de rsi il faut que je trouve entre 20000 et 25000 euro pour honorés mes dettes et pouvoir avoir une tresorie en decmbre .
    ce courrier et ma seule solution l'entraide entre nous car du coteé banque credit interdit et decouvert interdit (COMMENT FAIRE TOURNER UN BOITE AVEC CES AVANTAGE LA )
    j 'aimerais que mon courrier soit partager par un maximun de gens pour nous venir en aide car je sait vraiment pas comment l'année va ce finir pour moi et ma famille
    je compte sur toute votre solidariter je ne penser pas un jour en arriver la mais je n'ai plkus le choix
    PS: sur demande j'ai toutes les justification a fournir au niveau de mes impayées et memes de mon compte pro et persennel
    Merci d'avance

  • Avatar
    Wanes EL HANI

    Le 17/01/2014 à 21:18:28

    Je ne vais pas vous raconter mon histoire, ce serait beaucoup trop long, je pense honnêtement qu'il est temps de réagir MAINTENANT, il faudrait créer un véritable syndicat TPE, c'est tous ensemble que l'on arrivera à faire entendre notre voix,voulez-vous être les prostituées de ces macros de banquiers ???
    L'économie c'est NOUS,ce ne sont pas les entreprises du CAC40, il faut s'unir, nous avons tous connu des moments d'une violence extrême dans nos sociétés.
    J'attends vos retour.

  • Avatar
    Mylene

    Le 05/02/2014 à 10:29:29

    Bonjour,

    Mes parents sont à leurs compte depuis plus de 25 ans maintenant, ils sont assomé par les charges, les controles, en une année, urssaf, impot, inspection du travail ... 3 année de procédures pour dire au final que mes parents n'avait aucun tord... bref, c'est de l'argenement, ma mère en a fait une dépréssion et mon père a voulu essayer de mettre fin à ses jours ... .

    Je trouve l'initiative de cette association trés bien, mes malheuresement pour être entendu au jours d'aujourd'hui, il faut faire 'chier" l'état les manifestations il les minimisse a la télévision c'est devenu trop commun malheuresement.

    Exemple, les bretons on détruit quasiement tous les ecotaxes, et il parle pas d'en remettre car l'état c'est que il les remettrons par terre et que au final ça leurs coutera plus cher, pareil les autoroutes, aucune n'est payant labas ..

    Tous ça pour dire que maintenant, il faut bloquer, ou cassé quelques choses qui emmerde l'état pour être écouté ...

    Enfin malheuresement nous somme toujours sous le régimes louis XIV ou les Cerf (travailleurs) doivent payer leurs dottes (impôts) pendant que d'autres ce prélasse avec toutes les aides financières ...

  • Avatar
    Petrini, Cecilia

    Le 14/02/2014 à 15:26:32

    Je suis egalement en liberal contente de voir un site comme le votre. J'ai les mêmes ressentiments envers les administrations qui nous coupent dans notre élan.
    En tant que liberal on a plusieurs boulots finalement :
    - commercial il faut être souriant pour ramener du travail (on n'arrive pas derriere un bureau avec du travail à faire sur la table, on va le chercher, et si on est désagréable on ne ramène rien!)
    - comptable ou secretaire à l'occasion pour gerer la paperasse (ce qui prend du temps pendant lequel on travaille pas, en liberal quand on glande on gagne zero!) puis on fait notre travail aussi.
    Si le client a besoin de photocopie on lui fait des photocopies, (dans l'administration on prend sa piece et on l'introduit dans la photocopieuse, le liberal si il répond cela au client, il perd le client!).
    On paie des cotisations, mais on ne touche aucune indemnités, dans la mesure du possible même en arr^t maladie on travaille !

    Puis pour couronner le tout si le liberal cherche à faire les choses en règle, c'est les administrations qui vont lui déregler l'affaire, par manquement, incompétences...etc
    Donc au final, soit on cherche à faire du black, soit on dépose le bilan, on hausse la courbe du chômage, on choisit le RSA, on s'aligne sur un esprit general : moins on en fait plus on gagne en temps, en argent, en energie, en santé...

    J'ai dernièrement été à l'URSSAF pour deposer un formulaire P4PL de cessation d'activité, donc avec quelqu'un en face de moi. Eh bien, deux semaines plus tard, et par pur hasard je m'aperçois que ça n'a pas été traité, et je me retrouve avec appels a cotisations majorées sur une activité qui est censé avoir cessée. Je passe des matinées à l'URSSAF (pendant lesquelles je travaille pas!)
    Je leur ai même demandé si ils embauchaient, au vu du temps passé, au moins je serais payée !

    C.

  • Avatar
    jerome devienne

    Le 21/09/2014 à 14:07:53

    je viens de fermer mon resto pres de Richelieu (37120) J'ai subi un racket de la banque populaire(10000 €) de frais depuis le debut d'annee dont 1500€ rien qu'au mois d'aout 2014.Plus de 12 heures de travail par jour pour ma femme
    et moi pour 800€ par mois pour nous 2 et ce salaud sans morale reussi a nous piquer le double depuis son ordi. Qu'elle monde de merde Si je n'avais pas 2 gosses........... Surtout ne prenez pas le risque de travailler,quand ils le veulent ces messieurs de la finance vous foutent a la misere et au rsa. Vous serez endettes jusqu à la fin de vos jours!!!!!! Nos politicars se gavent,volent,detournent les fonds publics, trichent, mentent sans risque et nous nous recevons les coups de batons.c'est vraiment degueulasse! Et quand certains comme a Morlais se revoltent par desespoir la seule reponse de
    l'etat est la menace et la repression Mes amis ressortons la guillotine!!

  • Avatar
    Guillaume Avisseau

    Le 15/10/2014 à 12:46:48

    Bonjour,

    A mon compte depuis septembre 2010, ma banque, la SG, me suit sans trop de souci. La conseillère (directrice de l'agence) me fait relativement confiance et une bonne relation s'installe.

    Prêt de 35 000€ pour la création et fin 2011, un chiffre d'affaire doublé par rapport au prévisionnel. Tout va pour le mieux. 2012 : travaux dans la rue menant à mon local et baisse de la clientèle, clientèle frileuse dù à la crise et restriction budgétaire sur les budget com de gros clients (je suis dans la communication) et donc baisse du CA, création d'un déficit...
    La banque me suis...

    2013 se passe bien et je remonte légèrement mon déficit à la sueur de mon front..

    Et 2014 arrive, avec lui un nouveau directeur d'agence.. et le début de la fin...suppression de l'autorisation de découvert (en cause : une mauvaise notification Banque de France pour un rejet de prélèvement fin 2013) donc je fait faire une situation comptable pour justifier de ma progression (+15% de CA) et que mon carnet de commande est plein. Aucun retour de sa part. Et dernièrement, annulation du différé sur ma carte bancaire et menace de clôture de compte...

    Ils ont tout pouvoir et cela devient inadmissible... Au bon vouloir d'une personne, on peut vous mettre à la rue sans forme de procès, vous couler sans raison réellement valable...

    Merci pour votre site qui nous réconforte de ne pas être seul devant l'adversité.

    Cordialement.

  • Avatar
    jean michel stella

    Le 04/03/2016 à 11:35:34

    bonjour je me suis fait contacter par le club epargne pour ouvrire un compte pour faire une petite entrer d argent en plus d aprer se con ma dit il ma espliquer que saller me raporter un peut d argent pour arrondire les fin de mois il ma bien dit que saller etre positif et de suite G pas voulu alors il ma dit qu il aller me rappeller qu il me laisser le temp de bien reflechir a ce qu il ma proposer il ma relancer pendant 3 mois jusqu a se que je cede alors il ma dit que je pouvait commencer avec pas grand chose comme argent et qu il me faisait une vaveur parce que j etait sans travail au RSA qu il me rajouter un peut d argent et que j avais rien a faire qu il y avais des personne qui s occuper de tout .Au bout de quelque temp que G ouvaire mon compte je v regarder mon solde et je voie que mon compte etait vide je regarde l historique de ce qu il avait fait avec mon argents et rien pas de mouvement je tel a la personne avec qui j etait en contacte et il ma dit que avec le peut d argent que j avais mi ont pouvait rien faire et que jaurais du metre plus d argents ex 10000 e au moins pour pouvoire faire quelque chose de positif sa veut dire que si je l avais ecouter il morrais tout manger sans aucune esplication c des voleur je croyais faire des econnomie mais en faite il mon bien eu alors faite attention si on vous tel et qui vous dit qu il travaille pour le club epargne c des voleures

Réagir


Rechercher sur le site

Newsletter

  • En inscrivant votre e-mail, vous recevrez gratuitement les bulletins d'information de Association Sauvons Nos - Site National et Officiel RSI



L'ASSOCIATION

ADHERER

BESOIN D'AIDE

NOS PROPOSITIONS

LA PRESSE EN PARLE

NOS DOSSIERS

VOS TEMOIGNAGES

ABERRATIONS DU RSI

LETTRES OUVERTES

AFFICHES / FLYERS SNE

MENTIONS LEGALES

BOUTIQUE SNE

AUTRE

Sondage

  • Seriez vous pour une manifestation nationale devant tout les RSI régionaux

Visiteurs en ligne

    • Nombre d'invités : 2