Sud ouest (24/06/13)

« Ce régime social est un mur »

SOCIAL L’association Sauvons nos entreprises a fait le siège du centre des impôts avant d’entamer une opération escargot jusqu’à la préfecture

Le siège des impôts de Fétilly a été envahi et enfumé.

Le siège des impôts de Fétilly a été envahi et enfumé. (photo R. Augé)

« Le RSI (Régime social des indépendants) continue de faire la sourde oreille alors nous faisons du bruit jusqu’à être entendu », explique Pascal Geay, fondateur de l’association Sauvons nos entreprises, en lutte contre l’opacité et les dysfonctionnements du système.

« Le RSI est un mur, personne ne répond au téléphone ou au courrier, d’où cette journée d’action organisée dans la France entière, à La Rochelle, à Bruges (près de Bordeaux), Montargis (Loiret), Valenciennes, Valence (Drôme), etc. » Hier, une quarantaine de petits patrons en colère ont fait le siège du centre des impôts, avenue de Fétilly, avant d’entamer une opération escargot jusque devant la Banque de France et la préfecture. L’après-midi, ils ont pénétré dans la zone des Gonthières et répandu dans des locaux de la RSI, 28 caisses de cerises.

« Il faut être solidaire, estime Gary Thauvin, patron du restaurant Grillades Saccarol à Breuillet. Les charges liées au RSI atteignent 46 % du chiffre d’affaires. En ajoutant les charges salariales, on arrive à 80 % du salaire net à verser. Beaucoup n’arrivent plus à payer. »

« Il devient impossible de garder de la trésorerie, encore moins d’investir, détaille Fabien Nebout, plombier à Royan. Qui plus est, le Pays Royannais pourrait connaître une baisse très importante du nombre de permis de construire déposés. Si tout s’arrête… »

« Que font-ils de l’argent ? »

« On ne peut plus continuer comme cela, enchérit Thierry Sagnier, conseil en entreprises et candidat aux prochaines élections municipales à La Rochelle. Sur 100 euros de chiffre d’affaires, 80 euros sont pris. En plus, le RSI a un fonctionnement hallucinant et des calculs obscurs. […] Et surtout, que font-ils de l’argent ? »

Une question à laquelle Pascal Geay n’a reçu aucune réponse. D’après un calcul complexe et qui comporte des inconnues (part de la caisse d’allocations familiales, des CSG-CRDS dans les charges), il estime à environ 132 milliards le montant des cotisations versées par les TPE-PME en 2011. « Le RSI dit qu’il en reverse 95 % aux entrepreneurs mais on n’en voit pas la couleur. Et il dit aussi que les 0,5 % qui reste servent à son fonctionnement. Ça fait 660 millions. Quand on voit tous les ratés… »

Charente-Maritime · La Rochelle
 
 
http://www.sudouest.fr/2013/06/25/ce-regime-social-est-un-mur-1095698-4628.php

Réagir


Rechercher sur le site

Newsletter

  • En inscrivant votre e-mail, vous recevrez gratuitement les bulletins d'information de Association Sauvons Nos - Site National et Officiel RSI



L'ASSOCIATION

ADHERER

BESOIN D'AIDE

NOS PROPOSITIONS

LA PRESSE EN PARLE

NOS DOSSIERS

VOS TEMOIGNAGES

ABERRATIONS DU RSI

LETTRES OUVERTES

AFFICHES / FLYERS SNE

MENTIONS LEGALES

BOUTIQUE SNE

AUTRE

Sondage

  • Seriez vous pour une manifestation nationale devant tout les RSI régionaux

Visiteurs en ligne

    • Nombre d'invités : 3