Les Banques

LES BANQUES .

 

Après le poids énorme des cotisations qui plombent nos entreprises, voici  venu le temps de vous parler d’argent et de ses "gardiens", les banques !

 

Le GROS problème des banques, c’est qu’ils ne croient pas en les TPE / PME et favorisent plutôt les gros groupes comme total, PSA, etc.… soit les 4% des entrepreneurs !

 

A quoi sert une banque ?

 

A prendre de l’argent sur nos comptes souvent avec des méthodes là aussi à la limite du raisonnable. Les banquiers prennent régulièrement un malin plaisir à nous faire la morale, car nous sommes à découvert de quelques euros voir plus, quitte à téléphoner 5 fois dans une même journée, ce qui à mon avis se rapproche du harcèlement.

 

Quand les banques comprendront que nous les petits patrons, ne pouvons pas mettre le couteau sous la gorge de nos clients qui tardent à nous payer ou bien à pas nous payer du tout, un grand pas sera déjà fait.

 

Le banquier lui ne comprend pas, ne doit pas savoir lire ou bien si, uniquement les lignes écrites en  rouge et en gras sur leurs PC le matin quand il commence sa journée.  Mr Mme, votre compte est débiteur de tant ! Quand comptez-vous régulariser la situation ?

 

Voici en quelques mots en gros à quoi correspond le dialogue entre un banquier et un petit patron. Tant que tout va bien, pas de soucis d’ailleurs je m’interroge sur l’idée qu’on devrait les appeler aussi souvent quand nos comptes sont positifs pour le leur signaler (vous voyez aujourd’hui je ne suis pas en rouge ni en gras sur votre PC ) et idem cinq fois par jour , il n’y a pas de raison.

 

Par ces quelques lignes je voulais juste donner la température à nos lecteurs qui se reconnaîtront sans aucun doute.

 

Rentrons maintenant dans le vif du sujet. A ma connaissance, les banques ont les mains libres sur pratiquement tout, un banquier qui décide du jour au lendemain de vous arrêter votre droit au découvert n’a pas à se justifier ! En cette période de crise, qui je le rappelle est en grande partie due à la faute des banques, je ne comprends pas qu’il n’y ait pas de ministère des banques ! Là où il en faut il n’y en a pas, c’est un comble. Qui contrôle les banques ? Mêmes si des lois existent, elles ne sont pas toujours respectées.

 

Je vais parler une fois de plus de mon cas personnel, et je vais même vous citer la banque en question LE CREDIT AGRICOLE, qui pendant des années ma pris des frais de 20 €uros par exemple pour un prélèvement qui ne voulait pas passer car il manquait 5 € .

 

Par contre à coté de ça, il ne passait donc pas mes échéances pour un manque de 5 €. Mais le plus détestable c’est qu’il me prenait tout de même 20 € de frais débités de suite parce que le compte n'était pas assez provisionné. Soit un débit de 25 € sur le compte qui là, ne leur posait pas de problème !  De plus en fin de mois il me prenait aussi des intérêts parce que mon compte avait été à découvert de 25 €. Le chien qui se mord la queue! Toujours dans mon cas personnel, un beau jour alors que j’étais sur un chantier le téléphone sonne, devinez qui ?

 

Le crédit agricole pour m’annoncer que le droit de découvert de 3000 euros que j’avais jusqu'à présent ne serait pas renouvelé ! Et tout ça le mardi pour le mercredi sans auparavant avoir été averti ! Je leur pose donc la question "mais pourquoi, j’ai des devis signés, mes chantiers reprennent ?", réponse : "je n’y peux rien, la décision viens d’en haut". Les banques c’est comme le RSI , ce n’est jamais la faute de personne et il y a tellement de fusibles avant d’arriver en HAUT comme ils disent que c’est mission impossible pour avoir des explications !

 

Voila quelques exemples mais la aussi il y en a tellement que nous ferons un livre.

 

* Nous demandons aux banques  plus d’humanisme.

 

* Nous demandons aux banques de justifier leurs décisions en cas de refus d’un prêt ou d’un droit de découvert.

 

* Nous demandons l’instauration d’une véritable offre de crédit et la suppression des frais bancaires abusifs

 

*L’arrêt des méthodes du style (je vous octroie un découvert si vous me prenez une assurance vie, ou bien un placement). La banque fait du troc, ce n’est jamais officiel mais pourtant tout le monde a déjà vécu ce genre de situation. .

Les réactions

  • Avatar
    lefevre didier

    Le 13/09/2013 à 08:11:32

    cela m'est déjà arrive avec la societe generale et maintenant la banque populaire,ce qui veut dire que toute les banques sont toute pareille

  • Avatar
    AURELIEN LORO

    Le 04/11/2013 à 10:12:17

    Entrepreneur depuis une quinzaine d'années, j'ai vécu à maintes reprises ce qui est décrit dans cette rubrique banques, autant que dans celle concernant le RSI. J'irai même au-delà, dans la mesure ou les politiques sont également responsables, localement, nationalement et internationalement. Comment se fait-il que des marchés publiques ne soient jamais accessibles à tant d'entreprises ? Cela touche un nombre de domaines impressionnant, des infrastructures à la communication, en passant par l'alimentaire et les services. Les élus souvent octroient des marchés publiques aux mêmes entreprises qui dilapident l'argent public sans vergogne et de mauvais résultats, alors de nombreuses TPE, Indépendants pourraient remplir les objectifs à de très bons tarifs et ainsi faire vivre beaucoup de monde. Pour en revenir aux banques, je pense que la seule solution est de les concurrencer avec une structure et un fonctionnement différents, pas une banque solidaire mais une multitude de petites banques communautaires (sur le modèle des agglomérations, communautés de communes, ...). Des banques sur tout le territoire, qui auraient vocation à recueillir l'épargne des administrés, les comptes des entreprises locales, ainsi que les fonds disponibles sur les comptes publiques, et qui aurait pour vocation principale le financement des entreprises et des projets structurels communautaires. C'est sans doute utopiste et difficile à réaliser, mais rien n'est impossible. Avec un groupe d'amis, dont une bonne partie de commerçants et artisans, nous avons décidé de créer un mouvement citoyen afin de mettre à la tête des mairies et de l'agglomération dont nous dépendons, des personnes de terrain, expérimentées et compétentes, pour redresser la politique locale. Dans notre programme, nous intégrons ce volet "banque communautaire" qui pourra devenir la pierre angulaire du système pour re-dynamiser les entreprises et re-créer de l'emploi. Nous espérons que le mouvement se développera, car il répondra alors aux attentes d'un maximum de monde. Le projet est somme toute assez simple : si nous devons payer, nous voulons décider. Si nous voulons changer les choses, c'est aujourd'hui à nous de prendre les choses en main, il faut se battre sur leurs terrains avec les mêmes armes, et là nous pouvons gagner car nous sommes plus nombreux ! L'argent est à nous, la dynamique économique vient de nous, la politique appartient à tous ! Si vous voulez nous rejoindre dans notre projet, contactez nous ! Courage à toutes et à tous, il n'y a pas de fatalité, on peut changer les choses !

  • Avatar
    claudine gonzalez

    Le 20/11/2013 à 21:00:19

    Gerante d une toute petite entreprise, je suisdans le rouge actuellement. J ai licencier 2 personnes a la rentree, je fais 15 h par jour. Des banquiers tres gentil quand tout allait bien. Aujourd hui, pression, menace alors que j aurai besoin de leur soutien et de leur appui. Develloper, investir, croire en nous, impossible, en france. L etat prefere voir les entreprise deposer le bilan, geler des dettes via banque de france, et payer le chomage aux employer licencier par celle ci. Les banques, l etat, le rsi, l urssaf, les impots, la tva c est tous le meme cinema. Ils nous harcele, nous asphyxie et nous font mettre la cle sous la porte, sous pretexte que nous sommes trop petit et pa assez rentable. Mais ce qu il oubli c est que la moitier du pays marche grace a nous.

  • Avatar
    Jean-luc Pichon

    Le 02/02/2014 à 11:42:49

    Bonjour,
    Moi, je suis installer depuis Aout 2009, dans le Maine et loire.
    A l'époque j'avais préféré ouvrir un compte professionnel à la Société Générale ( dont j'étais client depuis 1997).
    On m'avait accordé un crédit prof. , un laising sur un utilitaire, et un découvert de 1000€.
    A bout d'un an, je me suis retrouvé à découvert de 2000€ sur mon compte prof. et mon conseiller ( conseiller perso qui faisait pour moi du prof.) à téléphoner à mon domicile ,un vendredi matin, en me demandant de lui ramener 4000€ en liquide avant 16H.
    Certes, après lui avoir menacer de lui faire manger sa cravate et redonner carte et chéquier, mon compte fut fermer du jour au l'en demain.
    Convocation auprès d'un de ses supérieures , avec des menaces de saisi sur ma maison pour 2000€ de découvert !
    Deuxième convocation auprès d'un autre supérieure sur un autre site, mais là je me suis fait assister par un conciliateur de justice, mon comptable et un membre de la chambre des métiers.
    Là, pas le meme son de cloche!!!
    Et meme des excuses sur les menaces de ses confrères.Mais plus envie de me faire confiance en tant que partenaire.
    Grace à un dossier de conciliation auprès d'un juge et de l'intervention de 4 députés, 1 préfet et d'un directeur du conseil régionale et de la Banque de france.
    J'ai réussi à faire stopper leurs ardeurs.
    Ensuite, j'avais penser trouver sur les conseils d'une cliente un bon conseillé bancaire auprès du Crédit Agricole !
    Mais pendant 2 ans 1/2 , j'ai réussi à partir de chez eux!
    Car après 13 fois interdis bancaire en 1 ans, pour des fois moins de 30 € de découvert; et bien sur pas loin de 12 000€ de frais bancaires de toutes sortes.
    J'ai subis des pressions du Crédit Agricole, avec des menaces de tout faire pour me faire couler.
    Mais tout ca, n'était que le retour du coup de baton que j'avais porté à la Société Générale.
    Car on le sait bien, il se connaisse tous entre eux.
    Aujourd'hui, celà fait 5 ans que je suis installer et malgré tout je suis encore là et je me bat pour que mon entreprise survive.
    Tout ca pour dire, que nous sommes bien seul envers tout ce monde des finances.
    On se croirais toujours au temps du moyenne age, avec les seigneurs et les cerfs...........

Réagir


Rechercher sur le site

Newsletter

  • En inscrivant votre e-mail, vous recevrez gratuitement les bulletins d'information de Association Sauvons Nos - Site National et Officiel RSI



L'ASSOCIATION

ADHERER

BESOIN D'AIDE

NOS PROPOSITIONS

LA PRESSE EN PARLE

NOS DOSSIERS

VOS TEMOIGNAGES

ABERRATIONS DU RSI

LETTRES OUVERTES

AFFICHES / FLYERS SNE

MENTIONS LEGALES

BOUTIQUE SNE

AUTRE

Sondage

  • Seriez vous pour une manifestation nationale devant tout les RSI régionaux

Visiteurs en ligne

    • Nombre d'invités : 9